MENU ZINFOS
Social

9 personnes quittent leur quatorzaine : La mise au point de la préfecture


La préfecture réagit à l'incident survenu ce lundi dans un hôtel réquisitionné. Plusieurs personnes ont quitté leur quatorzaine stricte. Ces dernières ont été verbalisées par la police nationale. Le préfet de La Réunion a par ailleurs effectué un signalement au Procureur de la République de Saint-Denis. Voici le communiqué complet de la préfecture :

Par - Publié le Lundi 6 Avril 2020 à 17:26 | Lu 15055 fois

Image d'archves - Pierre Marchal / Anakaopress
Image d'archves - Pierre Marchal / Anakaopress
Depuis le 30 mars, une quatorzaine obligatoire en centre d’hébergement dédié a été mise en place par la préfecture pour tous les passagers arrivant à La Réunion. Cette mesure a pour objectif de freiner la propagation du virus sur le territoire par des personnes à risque en raison de leur provenance. Seules les personnes mineures isolées, les personnes justifiant de problèmes de santé majeurs (sur présentation d’un certificat médical) ou les personnes indispensables à la gestion de crise (sur demande de leur employeur) peuvent déroger à cette obligation.
 
Neuf personnes placées en centre de quatorzaine ont aujourd’hui quitté les lieux, sans y avoir été autorisées. La préfecture condamne vivement cet acte irresponsable, qui, par-delà son illégalité, va à l’encontre des engagements signés par les voyageurs concernés à leur arrivée sur le territoire et de tout sens civique. Des sanctions ont été prises à l’encontre des personnes concernées.
 
Conditions d’hébergement des personnes placées en quatorzaine

Neuf personnes, dont une famille de six, ont qualifié "d’invivables" leurs conditions de séjour dans le centre de quatorzaine ouvert ce samedi à La Réunion dans l’arrondissement Nord. La préfecture s’inscrit absolument en faux contre ce constat et rappelle que ces personnes se sont vues attribuer des chambres d'un hôtel reconnu pour son caractère haut de gamme. Un effort particulier a même été réalisé au profit des familles nombreuses en leur attribuant des chambres communicantes, avec deux balcons, de type "suite".
 
Les repas sont livrés trois fois par jour par un service traiteur qui a adapté les paniers repas aux interdits et besoins alimentaires des personnes. A la réception de l’hôtel, des fruits, des viennoiseries, du pain, du thé et du café sont par ailleurs disponibles en cas de "petite faim" entre les repas. Chaque chambre dispose d’une télévision, d’un accès WIFI et d’un téléphone fixe.
 
Par-delà la présence d’un personnel de l’hôtel à la réception, une association agréée de sécurité civile est présente en journée pour faire le lien avec les proches venant déposer des effets personnels ou de la nourriture. Les personnes ont par ailleurs  la possibilité d’appeler leur médecin traitant pour réaliser une téléconsultation ou le centre 15 en cas d’urgence. Des infirmiers et un médecin coordinateur assurent une présence ponctuelle dans la structure (à raison de deux demi-journées par semaine), dès lors qu’il ne s’agit pas de personnes malades mais en auto-surveillance. Compte tenu de l’ouverture récente du centre (samedi après-midi), les premières visites auront lieu demain.

Les conditions de logement et les règles ont été expliquées aux voyageurs lors de leur arrivée à l’hôtel. Les personnes peuvent sortir de leur chambre, dans le respect des gestes "barrières" et dans la limite d’une heure par jour conformément au règlement intérieur. Elles ne peuvent en revanche pas quitter le site de l’hôtel.
 
Une quatorzaine mise en place pour limiter la propagation du virus
 
La préfecture rappelle que les centres de quatorzaine obligatoire ont été mis en place afin de permettre le retour des résidents réunionnais ou des quelques personnes ayant un motif impérieux de venir à La Réunion (obsèques notamment), tout en limitant au maximum le risque de propagation de l'épidémie de coronavirus sur l'île de La Réunion.
 
Ces centres de quatorzaine obligatoire ont été mis en place en réponse à l'évolution de la situation épidémique en métropole, mais également suite aux propositions de la communauté médicale qui ont estimé que la quatorzaine à domicile n'offrait pas de garanties suffisantes eu égard aux enjeux majeurs de santé publique. Ils sont juridiquement fondés sur un décret du gouvernement (décret n°2020-293 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire) et un arrêté du Préfet de La Réunion (arrêté n°2020-518 du 30 mars).
 
Les restrictions que cela entraîne pour les personnes placées doivent ainsi être appréciées au vu de l'impératif de santé publique. La préfecture de La Réunion en appelle donc à la responsabilité et au sens civique des personnes placées.
 
Sanctions à l’encontre des personnes ayant quitté le centre d’hébergement avant la fin de la quatorzaine
 
Le fait d’avoir quitté le centre d’hébergement sans autorisation constitue une violation de l’arrêté préfectoral en vigueur. Ces personnes ont été verbalisées par la police nationale. Le préfet de La Réunion a  par ailleurs effectué un signalement au Procureur de la République de Saint-Denis sur la base de l'article 40 du code de procédure pénale. Le Procureur de la République pourra décider de poursuivre devant le tribunal correctionnel en retenant la qualification la plus adaptée.
 
A chaque fois qu’il sera constaté que ces personnes ne sont pas dans le centre de quatorzaine où elles ont été placées, elles seront verbalisables. Pour rappel, conformément à l’article L. 3136-1 du code de la santé publique, le non-respect de la mesure de quatorzaine "est punie de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe. Cette contravention peut faire l'objet de la procédure de l'amende forfaitaire prévue à l'article 529 du code de procédure pénale. Si cette violation est constatée à nouveau dans un délai de quinze jours, l'amende est celle prévue pour les contraventions de la cinquième classe. Si les violations prévues au troisième alinéa du présent article sont verbalisées à plus de trois reprises dans un délai de trente jours, les faits sont punis de six mois d'emprisonnement et de 3 750 € d'amende ainsi que de la peine complémentaire de travail d'intérêt général, selon les modalités prévues à l'article 131-8 du code pénal et selon les conditions prévues aux articles 131-22 à 131-24 du même code, et de la peine complémentaire de suspension, pour une durée de trois ans au plus, du permis de conduire lorsque l'infraction a été commise à l'aide d'un véhicule".


Amandine Dolphin
Rédactrice en chef adjointe - Passionnée de jeux vidéo, scrolleuse compulsive sur les réseaux... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par JD974 le 06/04/2020 17:46

Une quatorzaine sérieuse ne peut s'imposer que sur la bas de tests distinguant les malades à hospitalier au CHU et les autres à isoler en mer par des moyens à réquisitionner par exemple des bateaux croisières?

2.Posté par pat le 06/04/2020 17:52

Ça créole ça

3.Posté par Thomas GILBERT le 06/04/2020 17:58

revenir à La Réunion pour le motif impérieux obsèques d'un proche et être placé en 14zaine… à la sortie de l'avion, il faut oser l'exemple. Au fait ça se passe comment en vrai ?

après les balcons du C***ia, il y a pire comme hôtel. Mais on peut comprendre le parcours de ces personnes bloqués en Inde près de 3 semaines. La règle était quand même claire au départ de Paris.

4.Posté par Veridik le 06/04/2020 18:02 (depuis mobile)

Mais la préfecture et l'ARS seront sanctionnés quant pour leur gestion calamiteuse de cette crise ?
Trop facile de crier au loup quand il est déjà dans la bergerie

5.Posté par Ah lala le 06/04/2020 18:12 (depuis mobile)

Moi je ne crois plus aux communiqués de l’ars ou du préfet. Je crois que le citoyen qui a dit qu’il n’avait de pas serviettes pour tout le monde, c vrai. C quand même bizarre toute cette histoire.

6.Posté par Mwinmidike le 06/04/2020 18:13

Chabouk zot fesses ...
Mais au fait, ils n'étaient pas surveillés ? C'est folklorique tout ça .... La folkloriquine, dernier remède contre le coronavirus.

7.Posté par Quoi le 06/04/2020 18:17 (depuis mobile)

C est comparution immédiate qu il faut pour ces (...) !!!!!! On espère que ces (...) seront punis très sévèrement et que l''amende sera à la hauteur et que ca serve d exemple !

8.Posté par Hugh le 06/04/2020 18:21

Faites leur visiter le service de réanimation du CHU et qu'ils discutent avec les médecins et infirmières.

Et s'ils ne prennent pas conscience de leur geste totalement inconsidéré, qu'ils rejoignent les prisons où certains détenus ont été libérés aujourd'hui, il y a de la place.

9.Posté par zekompranpa le 06/04/2020 18:22

Si je comprends bien, ces débiles seront verbalisables à chaque fois qu'ils manqueront à l'appel, et si dans les 11 à 12 jours qui viennent ils sont toujours pas revenus, ils seront, houlà,là !_bon la suite au prochain épisode demain matin.
6 fois 3750 ça fait 22500 € en plus des 6 fois 135 € soit 135 €, , à cela, il faudra ajouter les travaux d'intérêt général, ( nettoyage des déchets médicaux d'un centre hospitalier le plus loin du domicile, ça va leur coûter cher d'avoir fait pipi sur des règles de protection de la population.
Enfin, on prie le seigneur pour que ça soit ainsi

10.Posté par justedubonsens le 06/04/2020 18:27

Tout a été fait pour aller les récupérer je ne sais où. Ces gens ont accepté de rentrer sous conditions et là ils se permettent de contrevenir à leurs engagements et metttent en péril leurs concitoyens. C'est inadmissible.
La sanction doit être exemplaire pour dissuader tout autre imbécile de les imiter.

11.Posté par Tito le 06/04/2020 18:34 (depuis mobile)

C''est pas assez sévère avc tout ce qu''il on droit gratuitement il trouve le moyen de ralé é de pleurniché tout ça pou nou mettre en danger.il fo lé mettre en zonzon pdt 14jrs de + avc eau + pain raci é là il comprendron la chance d''etre logé nouri b

12.Posté par Ti Tangue zilé zone le 06/04/2020 18:36 (depuis mobile)

Donne le nom de ces TDC si mina un famille la trap CORONAVIRUS mi sa trouve à zot...

13.Posté par DoC H le 06/04/2020 18:37 (depuis mobile)

Ben moi j''aurai bien aimé être a cette hôtel très connu de Mongaillard nourriture et logement gratos et ça ose gueuler ! C''est vraiment se foutre de la générosité des gens !

14.Posté par Frigidaire le 06/04/2020 18:38

Ces personnes sont les premières à dénigrer l'ARS et la Préfecture pour les masques manquants et nous allons les retrouver dans les supermarchés en bande ou dans les marchés forains et les marrants vont appeler ces personnes les cas autochtones.

15.Posté par parlamer le 06/04/2020 19:06

en Russie: grosse amende

puis si récidive : 5 ans de prison pour des confinés en quarantaine qui ne respectent pas la loi

16.Posté par klod le 06/04/2020 19:09

bien,à la Préf , pour une fois !


t'es mécontent dans ta petite vie et tu ne respectes pas le confinement ?????????!!!!!!!!…………….. ha bon ?

totoche le peu :

en ces temps de crise , respecter le confinement c'est respecté autrui .........….

et c'est pas gagné , puisque certains considère que leur petite vie vaut mieux que l'intérêt général …………………. c'est pas gagné , astèr et pour après………….. bande d'égoiste!

le covid donnera t'il un monde meilleur où chacun prendra en considération les autres ………….j'en doute , pour certains , ce qui font que le monde est ce qu'il est , il faudrait un "message" plus fort…………….

Time will tell.

17.Posté par klod le 06/04/2020 19:09

bien,à la Préf , pour une fois !


t'es mécontent dans ta petite vie et tu ne respectes pas le confinement ?????????!!!!!!!!…………….. ha bon ?

totoche le peu :

en ces temps de crise , respecter le confinement c'est respecté autrui .........….

et c'est pas gagné , puisque certains considère que leur petite vie vaut mieux que l'intérêt général …………………. c'est pas gagné , astèr et pour après………….. bande d'égoiste!

le covid donnera t'il un monde meilleur où chacun prendra en considération les autres ………….j'en doute , pour certains , ce qui font que le monde est ce qu'il est , il faudrait un "message" plus fort…………….

Time will tell.

18.Posté par JORI le 06/04/2020 19:19

Ça devrait répondre à tous ceux qui râlé contre le préfet et l'ars sur un autre article!!.

19.Posté par SITARANE le 06/04/2020 19:19

Après avoir laisser revenir des milliers de personnes durant les vacances; le gouverneur tente de se montrer ferme et préventif....................."Cas importés (personnes qui ont contracté la maladie en dehors du territoire) : 239
Cas autochtones secondaires (personnes ayant un lien direct avec des cas importés) : 59
Cas autochtones (personnes ayant un lien indirect ou n’ayant aucun lien avec un cas importé) : 22
nombre total de cas investigués : 320
Les cas importés représentent 74 % des cas." Bilan en date du 06/04/20 !!!!!!!!!!!!!

20.Posté par Bleu outre mer le 06/04/2020 19:26

Chez eux le frigo est plein ou vont il aller faire les courses???????

21.Posté par THOR le 06/04/2020 19:33

Des enfants gâtés.......à Domenjod il y a encore de la place !

22.Posté par caloubadia le 06/04/2020 19:53

fout ca en tole pain sec et mok de lo +coups de chabouk

23.Posté par Ouais... le 06/04/2020 20:02 (depuis mobile)

Sanctions non dissuasive,lors d'un "pétage de plomb"on ne réfléchit pas au conséquence,il serait bon pour la sécurité de tous le monde de revoir le système. a nous de nous mobiliser ???

24.Posté par Bibi Fricotin le 06/04/2020 20:26

Inutile de blablater: ces réunionnais qui ont demandé à revenir, mais qui n'acceptent pas les conditions de leur retour, ne sont que des enfants gâtés qui ne font pas honneur à notre île. Créole avez-vous dit?

25.Posté par Rouloulou le 06/04/2020 20:41 (depuis mobile)

Klod post 16 : entièrement d''accord avec vous pour cette fois.

26.Posté par chantal le 06/04/2020 20:50

zot l'était bien content quand la permis à zot de revenir, zot la signe le papier et maintenant zot y déngire les conditions d’hébergement.... Faut croire qu'en Inde zot l'"était dans un palais.... Pourquoi zot la pas reste là bas.... A mon avis n'a intéret que de moune ici y connait pas qui c'est parce que si y trouve à zot dans supermarché va moucate à zot....

27.Posté par Ti''Fille le 06/04/2020 21:05 (depuis mobile)

3750 balles direct d''amende pour les adultes, ils ont signé en connaissance de mise en 14ène, ça devrait calmer, (pov chouchou dans l''hôtel 4*), 135€/enfants car ils suivent les parents. créole ou pas, ce sont des HUMAINS irresponsables ! Point barre

28.Posté par Thibaut le 06/04/2020 21:09 (depuis mobile)

On ne sait pas où se situe la vérité dans cette affaire. Selon moi, je trouve ça facile de dire ce qu''on aurait fait ou pas a la place de ces gens parkés dans un hôtel. Si dépistage pas de quarantaine et pas ce cirque merdiatique. Restons unis !!

29.Posté par Thierrymassicot le 06/04/2020 21:30

Franchement j'espère que le Procureur va les totocher d'une façon exemplaire, quelle bande d'inconséquents égoïstes qui en plus ne respectent pas la signature qu'ils ont apposée...Il devraient être transférés immédiatement à Domenjod, au centre pénitentiaire du Port, la nourriture et l'accueil seraient peut être plus adéquat à ces seigneuries qui a priori ne souffrent la moindre frustration... J'en reviens pas!

30.Posté par Kayam le 06/04/2020 21:36 (depuis mobile)

Zenfan gâté dawoir : zamé konéte bainlle dan''n bassine dolo, zamé konéte lav ène ti kuillèr café é la tran''n fé prend domoune laraz...bane la po !! Zot lé dan lotèl... N''a dote lé dan''n la fré dèor bane inconscient égoïss. Dan''n valiz lavé point zot

31.Posté par Kayam le 06/04/2020 21:46 (depuis mobile)

Dan''n zot valiz lavé point serviette ? Dan l''actualité la bien montré ke devant la porte lavé méte liquide vaisselle ek dote zafèr.
Respé pou lé zote, pou protége lé zalentour n''a point. Sérié selmen hein 😕 ....

32.Posté par SITARANE le 06/04/2020 22:15

Pour Hugh, il n'y a que 4 patients atteints du COVID en réa sur les 150 places que comptent l'île !!!!!!!!!!!!
"29 cas sont toujours en cours d’investigation. 45 personnes sont hospitalisées, dont 4 en service réanimation. 39 personnes du personnel soignant ont contracté la maladie dont l'immense majorité sont des cas importés" Bilan du 06/04/20 !!!!!!!!!!! Ceux qui sont actuellement à l'hôtel sont les victimes d'un système défaillant.........................Trés facile d'imposer la "quatorzaine" à quelques dizaines alors que des milliers de voyageurs sont entrés sur l'île sans aucune contrainte................... 80% des cas sont des cas importés !!!!!!!

33.Posté par Tiguinompok le 06/04/2020 22:34 (depuis mobile)

https://www.sudouest.fr/2020/04/06/coronavirus-a-la-reunion-des-voyageurs-se-sont-enfuis-d-un-centre-de-quatorzaine-7391400-10407.amp.html

Pub gratuite au niveau national. Félicitations aux fugueurs

34.Posté par SITARANE le 06/04/2020 23:04

Thierry l'asticot est sorti de son confinement, toujours aussi péremptoire et arrogant..................

35.Posté par Thierrymassicot le 07/04/2020 00:41 (depuis mobile)

@34 Sitarane(le criminel notoire ?)
Et oui et si tu savais à quel pt je t'emm... 💪💪💪

36.Posté par Ma la pa di le 07/04/2020 06:54 (depuis mobile)

Ils préfèrent un confinement à Domenjo.

37.Posté par lila le 07/04/2020 06:59

Si on était en Chine ces contrevenants se seraient trouvés en prison! Ces dangers publics, il faut aller les dénicher sous l oeil des caméras pour leur foutre la honte.

38.Posté par JD974 le 07/04/2020 07:43

Une quatorzaine sérieuse ne peut s'imposer que sur la base des tests rapides actuels distinguant en quelques minutes les malades qu'il faut de toute évidence hospitaliser au CHU et les autres personnes atteintes ou en danger d'être touchées à isoler en mer par des moyens à réquisitionner par exemple des bateaux croisières?

Il est en effet indispensable d'empêcher les fuites des hôtels par une distance infranchissable un navire au large de nos côtes.

Les bateaux croisières disposent de nombreuses cabines tout aussi équipées que des hôtels. Bien entendu un médecin et une infirmière doivent rester à bord et tester les passagers.

39.Posté par Modeste le 07/04/2020 08:07

dans tout cela ils sont où actuellement???? chez eux???? en passant d'abord dans une grande surface faire leurs courses???? en faisant la bises aux amis pour raconter leur séjour en Inde...tout en sirotant leur champagne et dégustant les toasts de foie gras au bord de la piscine.!

40.Posté par eric le 07/04/2020 09:57

il y a sans doute du vrai dans ce qu'a dit ce monsieur

il nous faudrait connaitre le montant rembourse par l etat

ce qui pourrait expliquer les prestations de cet hotel

ceci pourrait expliquer cela mais en aucune facon le fait de risquer de contaminer les autres

les sanctions doivent etre exemplaires

permettez moi d'en douter cependant

41.Posté par Victor le 07/04/2020 11:12

Des irresponsables qui doivent être punis sévèrement au tribunal pour mis en danger de la vie d’autrui. Des vecteurs potentiels de propagation du virus, des imbéciles sans cervelles ni soucis de la collectivité. Leurs voisins, collègues de travail, ami(e)s familles pourront leurs dire merci.

42.Posté par juju le 07/04/2020 12:23

L'hôtel la pas bon?

Mette a zot dan in paturaz, sous in tente l'armée avec lit picot.

N'a zerbe à côté

43.Posté par juju le 07/04/2020 12:23

L'hôtel la pas bon?

Mette a zot dan in paturaz, sous in tente l'armée avec lit picot.

N'a zerbe à côté

44.Posté par Carol MARTIN le 07/04/2020 13:40

35.Posté par Thierrymassicot*****mais il a raisonnnnnn vielle epave et moi aussi si tu courais aussi vite que je t emmerde toi ! tu passerais le mur du çon !!!!!!!

45.Posté par Pat le 07/04/2020 14:16 (depuis mobile)

Qu'on leurs coupe les allocs et si un des 9 est positif qu'ont les laissent sans traitement !!!

46.Posté par Dali le 07/04/2020 15:12 (depuis mobile)

Je vois très bien qui sont ceux qui sont partis. C’est une famille de tamouls, ils étaient juste derrière moi à l’aéroport. Imbuvables. Leur dérogation n’a pas été acceptée et ils ont fait un scandal. A l’hôtel ils ont été super désagréables

47.Posté par Dali le 07/04/2020 15:13 (depuis mobile)

Suite ils se croyaient tout permis ...

48.Posté par Freedom fighter le 07/04/2020 15:46 (depuis mobile)

Suppression des allocs à vie, sinon hausse de 10% de toutes formes d''impôts (foncier, salaire) à vie, que sa leurs servent de leçon à ces égoïstes inconscients... c''est HONTEUX

49.Posté par Thierrymassicot le 07/04/2020 17:11

47.Posté par Carol MARTIN

Bon Carol, toi et moi c'est du passé, il faut que tu passes à autre chose...Et puis n'oublie pas que c'est toi qui m'a présenté ta soeur!!!!

50.Posté par kom ou niké le 07/04/2020 20:09

c'est largement INSUFFISANT

il conviendrait :
1) de mettre en place un dispositif efficace rendant ces départs impossibles
é) ramener les récalcitrants à l'hôtel manu militari

En France on fait les choses à moitié et on s'étonne des résultats
et c'est vrai dans bien d'autres domaines ...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes