Education

84,1%, un taux de réussite record pour les examens de niveau V (CAP, BEP, MC) dans l'académie

Mardi 9 Juillet 2019 - 11:05

Cette année, l’académie compte 5 613 diplômés de niveau V (CAP, BEP, Mention complémentaire). Le taux de réussite est de 84,1 %, en augmentation de 1,4 point par rapport à celui de la session de juin 2018 (82,7 %), indique le Rectorat de La Réunion. 

L’augmentation concerne les résultats de la Mention complémentaire (+11,4 points), mais également du CAP (+1,8 point) et du BEP (+0,2 point).

L’académie compte 11 diplômés de plus pour 92 candidats de moins présents à l’ensemble de ces examens.

Le taux de réussite au certificat d’aptitude professionnelle (CAP) s’élève à 83,3 %, atteignant ainsi un niveau historique pour l’académie. Au total, 3 604 candidats se sont présentés à l’examen final et 3 001 ont été admis.

Également un taux record pour les brevets d’enseignement professionnel (BEP), avec 84,9 % de réussite. Sur les 2 953 candidats présents, 2 508 ont été reçus.

121 candidats se sont présentés cette année à la mention complémentaire de niveau V (MC) et 104 ont été admis. Le taux de réussite est de 86 %.

N.P
Lu 1159 fois



1.Posté par francais le 09/07/2019 11:55

n'ont plus aucuns intérêts ces examens il ne doit y avoir que les absents qui ne l'ont pas !!!!!!!!!!!!!!!

2.Posté par Grand mère lucide le 09/07/2019 12:16

Comme toujours, mis à part la portion issue des familles favorisées davantage sensibilisées à l'éducation de leurs enfants et pour qui l'avenir professionnel est quasi assuré, je suis consternée d'entendre la majorité des jeunes diplômés lorsqu'ils s'expriment.

Comment peut-on se réjouir de tels résultats dans l'académie de La Réunion qui, à l'évidence, ne reflète pas le niveau réel de connaissance des élèves ?

Le manque de rigueur des enseignants, il est vrai trop occupé à préserver leurs privilèges avec l'aide de leurs syndicats soutenus par les élus démagogiques, ainsi que la mollesse des consignes données par le rectorat qui ne veut surtout pas faire de vagues, n'est pas de nature à préparer réellement les jeunes au monde ultra compétitif qui les attend !

3.Posté par balayedovant zot porteavan le 09/07/2019 16:26

de nos jours avec un CAP ou un BEP c'est se noyer dans un verre d'eau beaucoup de contrôles continus durant l'année et les diplômes sont partagés le système est foutu le référentiel est à revoir il n'y a presque plus d'examen final. Avant les jeunes passaient vraiment leurs diplômes et l'examen durait 4 jours maintenant les jeunes qui passent le cap de cuisinier ils ont la fiche technique sous les yeux c'est de la tarte et après 3 ans de cours ils ne sont pas encore en phase avec la base du métier !

4.Posté par bakoko le 09/07/2019 22:04

il n' y a pas de sot métier, mais que de sottes gens..... Merci la Réunion!!

5.Posté par @lagrandmèrelucide le 10/07/2019 07:13

"Le manque de rigueur des enseignants, il est vrai trop occupé à préserver leurs privilèges avec l'aide de leurs syndicats soutenus par les élus démagogiques, ainsi que la mollesse des consignes données par le rectorat qui ne veut surtout pas faire de vagues, n'est pas de nature à préparer réellement les jeunes au monde ultra compétitif qui les attend ! "
> Je crois qe vous feriez mieux de vous taire. Manque de rigueur? Eduquez d'abord vos enfants et on n'aurait que notre métier à faire. Nos privilèges? MDR A chaque fois qu'il y a grève, on défend ceux de vos rejetons pour qu'ils aient accès à une instruction digne et juste.
VOUS avez raison Madame, plaignez vous de nous. Et surtout allez passer ce fichu concours que vous semblez jalouser.

6.Posté par JMR974 le 10/07/2019 07:21

Les profs correcteurs ont été vaches… ou n'ont pas suivi les consignes du ministère : 84,1 % de reçus ? C'est loin de traduire la valeur de nos collégiens-lycéens, tous départements confondus. Il faudra être un peu plus accommodants l'an prochain si l'on veut 100% de réussite. Par exemple, moins de 20 fautes d'orthographe sur 10 lignes, ça vaut 12 sur 20. Moins de 18 fautes, 16 sur 20. Mais lorsqu'on approchera les 100% de reçus (vœu pieux de la gauche française depuis Jospin), il faudra se méfier de ne pas dépasser ce chiffre (107 % - 111 %) car, là, on se posera des questions gênantes. Quoique, le ministère aura sûrement la réponse.

7.Posté par mivoidemain le 10/07/2019 08:08

faut regarder de plus près les coef avec une surnote en prof

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie