MENU ZINFOS
Faits-divers

8 ans après, il prend 3 ans pour trafic de cocaïne entre La Réunion et la Guyane


Le tribunal judiciaire de Saint-Denis avait à juger ce mardi, dans le cadre de l'audience correctionnelle, une affaire de trafic de drogue entre la Réunion et la Guyane. Le prévenu, originaire du Surinam, est en détention en Guyane pour une autre affaire.

Par - Publié le Mercredi 16 Septembre 2020 à 10:32 | Lu 2729 fois

Il s'agit en fois encore d'une affaire de stupéfiants mettant en exergue trois protagonistes. L'enquête a été rendue difficile en raison de la localisation géographique du prévenu qui réside loin de La Réunion. Pour autant, il joue un rôle majeur puisqu'il s'agit du fournisseur du trafic. Humprey A., 41 ans, originaire du Surinam, s'est établi en Guyane irrégulièrement. Il profite de ses contacts au Surinam pour faire rentrer de la cocaïne à moindre coût. Il revend le gramme à 10€ plus sa commission. 

Fabien D., délégué médical en Guyane, ami du prévenu et accroc à la poudre blanche, se fournit quotidiennement avec lui. Celui-ci, venu s'installer à La Réunion, et, compte tenu des prix pratiqués sur l'île pour le précieux sésame, se dit qu'il pourrait faire un business avec son dalon de Guyane. Le trafic débute en 2009. Entre alors en scène Gérald V., ami d'enfance avec Fabien D., lui aussi en proie à des états de manque s'il ne consomme pas régulièrement ses 10g. Ça tombe bien, il part en vacance en Guyane et, sur les conseils de son ami d'enfance, va rencontrer le prévenu dit "Tonton" pour se fournir sur place. 

À 10€ le gramme, imaginez l'aubaine pour lui ! Il rencontre "Tonton" pour une première commande et se dit qu'il va s'en envoyer à La Réunion. Il s'entend avec lui pour une première commande de 150g. Il en récupère 60g sur place et prévoit d'envoyer le reste par la poste pour une somme totale de 1700€. Sa combine prend forme. Il prépare plusieurs enveloppes pour se les envoyer, puis rentre à La Réunion. Alertés suite à l'interception à Orly par les douanes de 4 enveloppes contenant en tout 313g, la gendarmerie de Saint-Paul ouvre une enquête. Quelques écoutes téléphoniques plus tard, ils mettent la main sur les deux amis d'enfance. 

Ils balancent Humprey A. 

Les deux hommes comprennent que s'ils veulent minimiser leur peine, ils ont plutôt interêt à coopérer. C'est donc là qu'ils balancent Humprey A. Il est interpellé en Guyane le 15 février 2012. Il nie les faits d'envoi de drogue vers La Réunion, balançant lui aussi les deux autres. Il sera transféré plus tard à La Réunion pour les besoins de l'enquête afin d'être confronté à ses deux détracteurs. Les trois hommes campent sur leurs positions, se renvoyant le pochon. 

Il est jugé par défaut par le tribunal de Saint-Denis - il ne se présente pas à l'audience - et prend finalement 3 ans de prison. Un mandat d'arrêt est lancé en février 2019. Interpellé en Guyane, il fait opposition au jugement. La nouvelle audience a donc eu lieu ce mardi après-midi par visioconférence depuis le centre de détention de Guyane où il purge une peine de 4 ans pour d'autres faits.

"Il y a une quantité non négligeable sur la période allant de 2009 à 2012 avec des envois de plus de 700g pour un produit pur à 66% dans certains envois. Les éléments le mettent clairement en cause avec les Réunionnais déjà jugés dans ce dossier. Je vous demande de confirmer la peine de 3 ans assortie d'un mandât de dépôt" requiert le parquet. 

Malgré les vociférations du prévenu sur le fait qu'il n'a jamais rien envoyé à La Réunion, le président à confirmé la peine initiale de 3 ans, assortie d'un mandât de dépôt. Ayant déjà fait 16 mois de détention provisoire, il lui reste un peu plus de la moitié à faire. 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Choupette le 17/09/2020 15:24

Bravo pou lo band' soumir !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes