Politique

7ème circonscription : Thierry Robert vs Fabrice Marouvin

Dimanche 18 Juin 2017 - 07:49

Sur la septième circonscription, le duel pour le deuxième tour des législatives oppose Thierry Robert (suppléante Marie-Rose Won Fah Hin) à Fabrice Marouvin (suppléante Claudine Bois). 
 
Thierry Robert est le candidat du LPA, parti qu’il a lui-même fondé en 2012 et dont il est toujours le président. Soutenu par La République en Marche (bien que n’ayant pas reçu l’investiture), le député-maire a récolté 33,87 % des suffrages (soit 11.144 voix) et se trouve donc en ballotage favorable.
 
Son programme pour cette campagne s'articule sur 7 axes. En matière d’emploi, Thierry Robert indique notamment vouloir développer les micro-entreprises et ouvrir l’assurance chômage aux indépendants ou à ceux qui démissionnent. Pour l’habitat, il prône plus de construction de logements et la redéfinition des critères d’attribution.

En matière de pouvoir d’achat, l’augmentation des petits revenus, la baisse des prix, la suppression de la taxe d’habitation et la baisse des cotisations salariales sont mises en avant. Concernant l’éducation, le député-sortant se dit favorable aux classes de 12 élèves en CP et CE1 dans les REP, mais aussi au développement de l’apprentissage et au renforcement sur RSMA.

En matière d’économie, "favoriser le made in Réunion", "soutenir la commande publique" et "soutenir les acteurs de la croissance verte" sont évoqués. Pour ce qui est de l’aménagement, le député mentionne "la sécurisation des plages, la gestion des eaux, ainsi que le désenclavement de l’île". Enfin, il entend "faciliter l’accès à la culture" et promouvoir l’enseignement de l’histoire de La Réunion et de son environnement.
 
En face Fabrice Marouvin devra rattraper son fort retard pour espérer l’emporter. L’adjoint au maire de Saint-Paul bénéficiant du soutien de la plateforme de la droite et du centre a obtenu 16,44% des suffrages (5.409 voix).
 
Le revenu minimum étudiant est l’une des mesures phares du programme du candidat, pour qui "il s'agirait d'aider financièrement les jeunes réunionnais s'expatriant pour leurs études, quelles que soient la formation et la destination (en métropole ou à l'international)."
 
En matière de logement, Fabrice Marouvin indique vouloir développer les logements intermédiaires, rénover le parc HLM, et sanctuariser la Ligne Budgétaire Unique, afin de construire a minima 5000 logements par an. 
 
Côté économie, pour "aider l'entreprenariat", le candidat propose la mise en place de quotas sur le foncier à destination des activités économiques ainsi que la mise en place d'un fonds de garantie des risques destiné aux créations d'entreprises. La revalorisation des retraites est aussi un point clé du programme. 
Zinfos974
Lu 815 fois


Dans la même rubrique :
< >