MENU ZINFOS
Société

70% des Réunionnais utilisent des pesticides domestiques


Selon les conclusions de l’étude Pesti’home menée par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), l’utilisation des pesticides domestiques est trois à quatre fois plus importante à La Réunion et aux Antilles que dans l’Hexagone.

Par Annaëlle QUERTIER - Publié le Mardi 29 Juin 2021 à 11:31

Comment les Réunionnais, les Martiniquais et les Guadeloupéens utilisent-ils les pesticides domestiques ? Des chercheurs de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) se sont penchés sur la question en sondant 608 foyers des Antilles et de La Réunion entre février et juillet 2015.

Dans leur collimateur : les produits phytopharmaceutiques utilisés pour protéger les plantes d'intérieur et d'extérieur, les produits biocides utilisés à la maison pour lutter contre les insectes, les acariens, les rongeurs, les parasites, les moisissures du bois ou encore les médicaments antiparasitaires humains et vétérinaires contre les poux, les puces et les tiques. 
 
Les conclusions de l’étude baptisée Pesti’home, publiées ce lundi, sont sans appels. L’utilisation des pesticides disponibles à la vente pour les particuliers est trois à quatre fois plus fréquente aux Antilles et à La Réunion que dans l’Hexagone. 
 
Dans le détail, la Guadeloupe est sur la première marche du podium des plus gros utilisateurs de pesticides sous forme d’aérosols ou de sprays avec 94,8%, suivie de La Réunion avec 70,1%. La Martinique ferme la marche avec un score de 58,3%.
 
Au cours de l’étude, l’Anses recense plus de 80% des ménages stockant au moins un pesticide à domicile. "Certains de ces produits, aujourd’hui à la vente, ont été retrouvés, en particulier les produits phytopharmaceutiques dont l’achat peut parfois remonter à 10 ans ou plus", soulignent les chercheurs.
 
Par ailleurs, les précautions d’élimination des produits ne sont pas toujours respectées. Chiffres à l’appui, aux Antilles, près de 80% des produits non utilisés et périmés sont jetés à la poubelle au lieu d’être apportés en déchetterie. À La Réunion, ce chiffre atteint 60%.
 
Si les précautions et recommandations d’emploi, comme celles des produits destinés aux insectes volants et rampants, ne sont pas toujours lues ou respectées aux Antilles, La Réunion, elle, tire son épingle du jeu.
 
En conclusion, l’Anses rappelle la nécessité de mieux informer les forts utilisateurs de l’importance de :
 
  • Lire les précautions d’emploi et de les respecter : aération de la pièce où le produit a été utilisé, port de gants lorsque cela est mentionné, respect de la dose recommandée
 
  • Déposer en déchetterie les produits stockés depuis longtemps et contenant des substances aujourd’hui interdites
 
  • Respecter les conditions de conservation et d’utilisation des produits.
 
Ultime recommandation et pas des moindres : l’Anses invite les particuliers à éliminer les points d’eau stagnante qui constituent des lieux de ponte. 
 




1.Posté par Antipode le 29/06/2021 11:50

Il y a un truc extra. utilisé un peu partout dans le monde, aux fenêtres/portes/ouvertures : les moustiquaires !

2.Posté par Pollen le 29/06/2021 12:38

Cet après midi, nous allons enterrer notre ami, Olivier, mort seul chez lui de la dengue.
Sur St Benoît.
Il avait 37 ans et travaillait chez Décathlon Ste Suzanne.
Les pesticides ne sont pas bons ni pour nous ni pour la planète.
Mais un moustique a tué notre ami, footballeur, impliqué, sociable et aimant.
Et personne n'en a parlé dans les journaux.

3.Posté par Gayou le 29/06/2021 14:00

C est simple,L interdire à la vente .

4.Posté par Lineko le 29/06/2021 14:26

Précautions à prendre.. bien sûr ! : NE PLUS UTILISER CES PESTICIDES issus de l'industrie pétrochimique !

5.Posté par Veridik le 29/06/2021 20:21

Pour le glyphosate, aucun problème

6.Posté par Jo97456 le 30/06/2021 09:20

Voilà, 70%!!!!
Cela démontre bien que sur un si petit territoire, les gens se moquent de l'environnement. Ravines, fossés, bord de mer, parcs.... Tout est dégueu... Alors, ils ne sont pas à un bombe de produits près pour dégrader encore plus leur terre. "nou le pas plus, nous le pa moin". Sur ce coup là, vous êtes moins, moins, moins.... Désolé, faut assumer son côté sombre.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes