MENU ZINFOS
Faits-divers

7 femmes, 13 enfants: "Harem social sur fond d’alcool et d’alloc"


Un homme est jugé devant la cour criminelle ce jeudi et vendredi. Son ancienne belle-fille l'accuse de l'avoir violée pendant plusieurs années.

Par - Publié le Jeudi 10 Décembre 2020 à 15:41 | Lu 13466 fois

Les récits pour le moins théâtraux du bâtonnier Georges-André Hoarau sont connus dans le milieu judiciaire. Mais dans cette affaire, l’accusé semble être un tel personnage que l’avocat n’aurait même pas eu besoin d'avoir recours à l’exagération.

G.L, est jugé devant la cour criminelle ce jeudi et vendredi pour le viol de sa belle-fille mineure à l’époque. Il enchaîne avec les relations amoureuses et sexuelles. Derrière lui, il laisse 7 femmes et 13 enfants. "Sept femmes, ça fait penser à Barbe Bleue. Il s’est montré violent et criminel, mais la littérature ne nous a pas appris qu’il s’en prenait aux enfants", déclare le bâtonnier. 
 
En effet, G.L, 58 ans, est accusé par sa belle-fille de faits de viols entre 2004 et 2010. Des faits qui se seraient produits d’abord à Nantes puis à la Rivière Saint-Louis alors que la jeune fille avait entre 11 et 17 ans. Ce n’est qu’en février 2017 que la jeune femme dévoile les actes qu'elle a subis à sa mère. C'est lorsque le nouveau petit copain de sa sœur, jugé trop jeune, est critiqué par sa mère et son beau-père, qu'elle ose enfin s'exprimer...

"Il y a pire", aurait-elle affirmé avant de raconter ce qu’elle aurait subi.

G.L avait alors reconnu les faits, en indiquant que les rapports étaient consentis et que c’est elle qui l’avait "chauffé". Il l’aurait même qualifiée de "putain". 
 
La mère de la partie civile compte aussi porter plainte pour viol
 
Ce jeudi, place aux témoins : une ex-copine de l’accusé ainsi qu’une de ses filles, l’ex-compagnon ainsi que la mère de la victime. Des témoignages, il ressort un homme alcoolique, violent, "manipulateur", "père absent" et "un homme à femmes". "Il ne venait à la maison que pour une chose avec ma mère, puis il repartait", raconte une de ses filles. La mère de la partie civile compte d’ailleurs, elle aussi, porter plainte pour viol. 
 
Me Georges-André Hoarau évoque le "harem social sur fond d’alcool et d’alloc" de l’accusé, rappelant que ce n’était pas avec son RSA de 450 euros qu’il allait nourrir tous ses enfants. "Il était plus intéressé par l’alcool et les conquêtes sexuelles que le travail".

L'homme est jugé libre car placé sous contrôle judiciaire depuis sa mise en examen. "Il a reconnu les faits et n’a pas respecté, à deux reprises, les conditions du contrôle judiciaire mais est resté libre, relate le bâtonnier, il n’y a plus de place en prison ? Je suis confiant que la cour criminelle lui en trouvera une pour demain". 


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par papanke le 10/12/2020 18:13

le maléré viol do moun apré di lo victime te consentante....ferme sa lopital psychatrik nena un gro problem ce pozef la

2.Posté par Miro le 10/12/2020 20:15

Quel salopard que cet homme! .. La prison pendant VINGT années, incarcération immédiate ! ... et indemnisation de sa victime à hauteur de 1 000 000 d' éuros.

3.Posté par fox le 10/12/2020 21:10

Zigouigoui le kiki !!

4.Posté par lamentable le 10/12/2020 21:12

et bien li sera de nouveau libre car à la Réunion nous avons des juges de très haut vol , ils planent au dessus de not' ti moun ...Ils pensent surtout à leurs prochaines vacances de fin d'année au ski en France ?? Et ça c'est sans sursis ..

5.Posté par ALOCATION ARGENT BRAGUETTE ? le 11/12/2020 07:38

Voilà ou passent les primes, allocs, subventions… du gouvernement !
Des milliards dont 80 millions de fraude
Voilà ou il faut créer des emplois pour faire mettre en tôle les fraudeurs.

6.Posté par mister Magoo le 11/12/2020 11:18

La justice s'en contrefout royalement

7.Posté par Mamanresponsable le 11/12/2020 12:28

On est en France, là??????

8.Posté par komssameme le 12/12/2020 12:06

Il doit y avoir d'autres cas identiques. La France distribue la loterie argent des contribuables, elle n'encourage pas les gens à travailler, l'assistanat ne rapporte rien à l'Etat et les collectivités au contraire cela encourage la paresse. Ces gens bénéficiaires calculent les revenus des allocations et se disent moin mi travaille pas l'Etat y soigne à moin èqu' mon famille (l'aide au logement, allocations familiales, primes rentrée scolaire, primes covid, eau et électricité social, soins médicaux gratuits, continuité territoriale y voyagent oui, ah ils sont riches ces pauvres), en attendant le porte-monnaie des contribuables se vident pour les entretenir. Prenons les cas des RSA qui estiment que c'est leur revenu obligatoire, un cas réel lo gars y entraîne 3H par jour à la pétanque pourtant c'est un boug' costaud pas invalide et y emmerde ses voisins.
évidemment il a d'autres sources d'argent (dans l'ombre).

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes