MENU ZINFOS
Economie

7% de baisse en moyenne sur le chariot-type


Plus de 7% de baisse du prix-moyen du chariot-type entre le premier relevé des prix et le troisième. C'est le constat qui a été annoncé par la Préfecture à l'occasion de la présentation de la troisième opération qui a été conduite à la mi-novembre.

Par Melanie Roddier - Publié le Vendredi 21 Novembre 2008 à 19:08 | Lu 971 fois

Spaghettis Panzani (-27,94%), un kilo de tomate olivette (-17,38%), une boîte de thon au naturel (-13,34%), beurre doux (-11,39%),  cassoulet (-10,42%). Voici les cinq plus fortes baisses hors promotion.
Au total, le prix moyen du chariot-type a baissé de 7,55%.
"Les grandes surfaces sont aujourd’hui dans une véritable dynamique de baisse des prix grâce à cette opération chariot-type, mais également dans une politique plus globale de lutte en faveur de l’augmentation du pouvoir d’achat" affirme Florence Rataud, porte-parole de la Fédération du commerce et de la grande distribution.
Une première opération de relevé des prix sur un groupe de 100 produits avait été conduite à la mi-octobre, auprès de 7 points de vente représentant les différentes enseignes de l’île.
Puis une deuxième, conduite fin octobre, avec plus d’enseignes, meilleure représentativité des zones, tableau comparatif plus lisible.
Cette troisième opération s’est notamment axée sur la tentative de limiter l’effet d’accoutumance à la liste, en introduisant 11 nouveaux produits.
Par ailleurs, les évolutions moyennes des prix par produit sont désormais calculées avec promotion et hors promotion, pour permettre une juste interprétation de l’évolution tendancielle des prix par produit.
Donc 40 produits ont été relevés et 29 d’entre eux de 5 enseignes ont fait l’objet d’une présentation comparative avec les deux relevés précédents.
Le coût moyen du chariot-type à 29 produits s’établit à 94,01 euros contre 97,89 lors du relevé précédent.
Les trois plus fortes hausses hors promotion sont l’eau de javel 2 litres (10,12%), le pack de bière Bourbon (9, 23%) et les douze petits pains au lait (7,15%).
La réflexion porte désormais sur la crédibilité des relevés sur le long terme.  "Il faut éviter le phénomène d’accoutumance" rappelle le représentant du Préfet, Jean Ballandras. A chaque relevé, une commission réfléchit au mode de relevé afin de surprendre les acteurs économiques tout en maintenant un équilibre de comparabilité.
Le quatrième relevé est prévu pour le début du mois de décembre. Il n’est pas exclu que ce relevé tombe pendant le séjour d’Yves Jégo sur notre île…



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes