National

60% des radars routiers dégradés par les "gilets jaunes"

Jeudi 10 Janvier 2019 - 18:36

60% des radars routiers dégradés par les "gilets jaunes"
"Près de 60%" des radars routiers ont été dégradés depuis le début du mouvement des "gilets jaunes", a déclaré ce matin le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner lors de la cérémonie de présentation de voeux à la gendarmerie à Paris.

"J'ai vu sur les réseaux sociaux certains imbéciles s'afficher à côté de radars brûlés. Je ne leur souhaite pas d'être un jour confrontés à la réalité d'une mort sur la route", a-t-il déclaré, avant d'ajouter : "Il n'y a pas de politique du chiffre, il y a une politique de la vie", qualifiant ceux qui s'en prennent aux radars "d'imbéciles, d'inconscients, d'inconséquents".

Pour les Gilets jaunes, les radars incarnent le "racket" de l'État contre les automobilistes.

Endommager un radar peut entrainer une sanction pouvant aller jusqu'à 30.000 euros d'amende et deux ans d'emprisonnement. Le détruire est passible de 75.000 euros d'amende et cinq ans de prison. 

En 2017, les radars routiers ont rapporté 1,01 milliard d'euros à l'État, selon la Cour des comptes.
Pierrot Dupuy
Lu 823 fois



1.Posté par JMR974 le 10/01/2019 19:59

Cela ne s'était jamais produit. JAMAIS !!!! Mais si 60% des radars ont été détruits, que ce soit par les Gilets Jaunes ou par Monsieur-tout-le-monde, ce qui revient au même, c'est une retentissante réponse à cette imbécillité du gouvernement d'abaisser la vitesse à 80km/h sur les petites routes. Des gens qui exagèrent, qui roulent trop vite, qui téléphonent au volant, qui slaloment sur la route, qui doublent n'importe où, il y en aura toujours : la preuve tous les lundis dans la presse à la Réunion (mais il est vrai qu'ici la moitié des automobilistes ne savent pas conduire). Mais au niveau national, on a voulu pousser les gens à la faute sur la route en abaissant la vitesse limite. Les gens ne sont pas bêtes, ils ont bien compris que c'était un effet tiroir-caisse. D'où la casse des radars, instruments des abus du pouvoir. Maintenant, que Rantanplan-Castaner affirme que cela risque de tuer sur la route c'est une connerie de plus. Ça ne tuera pas plus qu'avant. Rendez-vous dans un an et demi pour le bilan de cette opération merdique.

2.Posté par Fredo974 le 12/01/2019 10:43

Il suffit d'envoyer la facture aux GJ ....
C'est vraiment nul , de toutes façons , ces radars seront réparés ou changés ....

3.Posté par Zoé le 14/01/2019 13:31 (depuis mobile)

Politique de la vie ???
Mon C... ouai...
Les radars fixes sont depuis longtemps décriés pour ne pas être efficaces pour la sécurité routière...
A pic ! pour le gouvernement avec les sociétés privé es exploitants des autos banalisées sur la route.

4.Posté par Zoé le 14/01/2019 13:33 (depuis mobile)

Un seul mot ... racket !
L état devient mafieux ! Tout est bon pour gagner en budget ! Y compris fionner en mentant sur le déficite de la balance des paiements !! (5 milliards !!)
L état est un délinquant en puissance

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >