MENU ZINFOS
Santé

60 cas de Covid-19 au lycée Mémona Hintermann Afféjee : 5 classes placées à l'isolement


Une campagne de dépistage a été menée depuis vendredi au sein du lycée Mémona Hintermann Afféjee à St-Denis. Sur les 933 tests réalisés, 37 sont revenus positifs au Covid-19, soit 60 cas d’élèves et un personnel depuis la semaine dernière. L’isolement à domicile a été mis en place pour 5 classes.

Par Christelle Boyer - Publié le Dimanche 27 Septembre 2020 à 16:57 | Lu 3802 fois

60 cas de Covid-19 au lycée Mémona Hintermann Afféjee : 5 classes placées à l'isolement
Suivant les préconisations l’ARS après analyse des résultats de la campagne de dépistage menée vendredi 25 auprès de l’ensemble des élèves et personnels du lycée Mémona Hintermann Afféjee, la reprise des cours s’effectuera le lundi 28 septembre 2020.  
Sur les 933 tests réalisés, 37 ont donné un résultat positif au Covid-19 (soit 4 % des cas analysés). 

Au total, depuis le premier cas identifié en début de semaine dernière, 60 cas d’élèves Covid positif ont été identifiés. Un seul personnel a également été testé positif au coronavirus.
87 % de ces cas sont concentrés dans 5 classes de l’établissement. En conséquence, seront maintenus à domicile, avec mise en place du dispositif de continuité pédagogique, les 140 élèves de 5 classes considérés comme cas contacts de 52 élèves Covid positif.

Les 8 élèves positifs au coronavirus repérés dans 7 autres classes du lycée ont également été contactés pour un maintien à domicile et pour réalisation de leur traçage. Leur nombre dans chacune des classes étant inférieur à 3, seuls ces élèves sont concernés par la septaine.
 
La continuité pédagogique

La continuité pédagogique est activée dès qu’un élève est maintenu à domicile. Elle repose sur un lien social établi par l’équipe enseignante avec l’élève et sa famille, le groupe ou la classe, selon la situation rencontrée, et sur la mise à disposition de ressources et d’activités pédagogiques afin d’assurer un rythme d’acquisition similaire aux élèves qui seraient en présentiel. Pour les lycées, les outils numériques utilisés sont principalement les espaces numériques de travail et les classes virtuelles. 

Les inspecteurs de l’académie ont élaboré pour les communautés éducatives un protocole détaillant les différentes étapes à mettre en œuvre pour assurer la continuité pédagogique la plus efficiente possible.
Pour des groupes d’élèves ou des classes en septaine :
  • L’enseignement s’effectue à distance durant la période. Les cours et le travail à faire à la maison sont déposés par les enseignants sur l’espace Pronote et/ou Moodle pour les élèves connectés ou sur support papier pour les autres avec un contact effectif par téléphone au moins une fois par semaine par le personnel référent Covid-19.
  • Les enseignants, sur les heures d’emploi du temps, réalisent des classes virtuelles avec les élèves, (selon les cas – modalité établissement).
  • L’enseignant fait l’appel et les élèves sont invités à suivre le cours. En cas de non présentation lors de la visioconférence, l’élève est noté absent. Les absences doivent être justifiées.
  • Au moins une fois par semaine, il y a un contact téléphonique avec chaque élève afin de mettre en place, en coordination pédagogique, une remédiation d’après son retour sur ses difficultés rencontrées.
  • Une fois l’autorisation de reprise donnée par l’ARS, l’élève peut revenir en classe.
 
Tous mobilisés
-       Les parents d’élèves s’engagent à ne pas mettre leur enfant à l’école, au collège ou au lycée, en cas de fièvre (38°C ou plus), ou en cas d’apparition brutale de symptômes évoquant le Covid-19 chez l’élève ou dans sa famille. Ils s’engagent à fournir un masque à leurs enfants collégiens et lycéens.
-       Les personnels ne doivent pas venir sur leur lieu de travail en cas de fièvre ou de symptômes évoquant le Covid-19. Ils portent un masque pendant toute la journée, dans les espaces clos comme à l’extérieur.
-       Les accompagnateurs et les intervenants extérieurs peuvent entrer dans les bâtiments scolaires après nettoyage et désinfection des mains. Ils doivent porter un masque de protection.
 




1.Posté par tantine le 27/09/2020 17:47

être testé positif ne veut pas dire qu'on est malade ou contagieux, ça veut juste dire qu'on a des traces dans nos anticorps !

et on a un pourcentage non négligeable de faux positifs dans ces tests

donc merci de donner de vraies infos et pas des données brutes qui entretiennent juste la peur au niveau nécessaire et suffisant pour qu'on enterre nos vies et nos libertés en première classe !!

2.Posté par tres bien... le 27/09/2020 18:02

les gestes barrieres fonctionnent bien... BRAVO !...
ils font quoi nos minables enseignents qui gagnent 30 pourcent de plus qu'en metropole pour expliquer aux eleves de respecter les gestes barrières ?

3.Posté par parlamer le 27/09/2020 19:33

puisque les labos fonts des faux cas il faut porter plainte cintre les labos....



attaquer les technocrates débiles de l' ARS aussi

4.Posté par Dis Sept.com , mon frère le 27/09/2020 20:00

et en plus,nos minables enseignents qui gagnent 30 pour cent de plus qu'en metropole pour expliquer aux eleves de respecter les gestes barrières , et lorsqu'ils ont le dos tourné, retirents leurs masques,,,
ce sont des hypocrites, comme beaucoup de médecins de "framille" généralistes, qui sont bouche
cousus, car ayants la trouille du Conseil de l'Ordre des médecins
mais que ces derniers nantis sachent que le tour de leurs enfants arrivera a etre exterminés part la 5G,, comme les avocats, ect,,,a moins qu'ils auront une combine pour faire semblant de se faire vaccinner, car ce dont ils proposent a leurs patients de clients, ils savent y echapper eux méme , du coup, eux, comme part hasard, ils sont en exellente santé,, alors que ceux qui sont vaccinné, ont perdu leur defenses immunitaire (ce dont au demeurant, notre "medecine" faind ignorer, ), de sorte qu'ensuite, ce patient est un client a vie, car sans cesse avec des maladies, dont on ne cherchera jamais a guérir , mais a en réprimer les symtomes !

5.Posté par parlamer le 27/09/2020 20:15

Craig Kelly membre du parlement australien était sur SkyNews, une des principales chaines de télévision australienne ce dimanche 27 septembre 2020. Il est membre du groupe libéral et Président de la commission de l'application des lois au Parlement qui s'interesse de près à la Covid-19.

Il a déclaré que :

« l'interdiction du traitement de la COVID-19 à l'hydroxychloroquine, par l'administration australienne, viole le serment d'Hippocrate prêté par les médecins et qui est basée sur une étude erronée. »

M. Kelly a déclaré que les bureaucrates de la santé avaient interféré dans la relation médecin-patient en interdisant l'utilisation d'hydroxychloroquine même si le médecin pensait que le traitement sauverait la vie du patient.

« Les bureaucrates de la santé ont violé le tout premier principe du Serment d'Hippocrate qui est de ne pas nuire» (primum non nocere), a-t-il déclaré.

De plus l'administration ne devrait interdire l'utilisation de l'hydroxychloroquine que si les preuves montrent hors de tout doute raisonnable que d'une part l'hydroxychloroquine ne fonctionne pas et d'autre part, qu'elle est dangereuse.

« Des études récentes montrent que cette proposition n'est plus viable ... et ils doivent lever leurs interdictions, sinon ils sont impliqués dans des crimes contre l'humanité et ils devraient être traduits en justice pénale à La Haye", a-t-il déclaré.

6.Posté par Tonton le 27/09/2020 20:38

1.Posté par tantine
Testé positif ne veut pas juste dire qu'on a des traces dans nos anticorps. Sinon le virus ne se transmetterai plus.
Certes dans plusieurs cas, le testé positif n'est peut-être plus contagieux. Mais ce n'est pas 100% des testés positifs qui ne sont plus contagieux.
D'accord qu'il ne faut pas faire peur, mais il ne faut pas non plus banaliser. Certains pourraient comprendre que plus personne n'est contagieux. Ce n'est pas drôle. On ne joue pas avec ça.

7.Posté par PAYET Frédérique le 27/09/2020 21:39

Si vous êtes parent, c'est à vous de l'expliquer à vos enfants et non aux enseignants qui sont là pour enseigner et non pour éduquer.

8.Posté par Jolie le 27/09/2020 21:45

Tantine, revérifier vos bases, vous confondez test covid et test antigènique.

9.Posté par Aster le 27/09/2020 22:05

Post 2 : un problème avec un des enseignants de vos enfants? Ou avez vous eu un problème avec un prof quand vous étiez enfant? Ou alors c'est juste le venin lambda contre les fonctionnaires ? Parce que ça sent la vilaine rancoeur.
Qui vous dit que les contaminations ne sont pas passées pendant une récré ou à la cantine quand un gamin a enlevé son masque? Ou aux toilettes? Des temps où les profs ne sont pas avec les élèves en somme.

10.Posté par Dis Sept.com.com , mon frère le 27/09/2020 23:54

9.Posté par Aster doit etre un prof bien planqué, retirant son masque lorsque dos tourné aux élèves , ainsi que bon nombre de parents de marmailles me l'ont relaté
ils ne pensent qu'aux vacances, arrets maladies bondons, puisque ne pouvants etre virés, comme dans le public,, et en prime, 40 % de plus qu'en métropole; en se la coulant douce sous les tropiques

11.Posté par Sounouk le 28/09/2020 05:27

Aux malokis de sortie: mi enseigne, mi tire mon masque kan mi veux paske mi lé assez grand pou calcule 1 distance barrière, mi gagne mon gros l'argent, la vie lé bel... Et goute boutons ;)

12.Posté par Les ex sont pires le 28/09/2020 05:57

Tout est sous contrôle d'après le rectorat.

En mai 2020, déconfinement, presque ZÉRO cas:
Cours en demi groupe,
Une fois ou 2 par semaine
Pas de changement de salle
'' Gel'' à '' '' volonté '' '


Aujourd'hui 70 cas jour
35 dans une classe
Changement de salle toutes les heures
Certains prof qui retirent les masques pendant les cours
Du gel toutes les 2 ou 3 h quand il y en a.


Oui tout est sous contrôle !

13.Posté par À très bien le 28/09/2020 06:23

Vous en êtes risible de débilité et si pathétique.
Les professeurs font leur travail en étant aussi exposés que leurs élèves. Par ailleurs les lycéens sont déjà assez grands pour comprendre et appliquer les gestes barrières sauf que beaucoup sont affublés de parents comme vous et dès que possible ils enlèvent leur masque que ce soit une fois assis dans le bus ou à la moindre occasion à l l'ecole. Allez acheter un livre.il n est jamais trop tard pour sortir du "fénoir" intellectuel

14.Posté par tantine le 28/09/2020 07:18

crachez sur les profs que vous étiez incapables de remplacer auprès de vos merveilleux petits génies pendant le confinement

passez les concours si vous voulez 53 % sur votre salaire et montrez comment vous obligez des enfants à respecter les gestes barrière

obliger un enfant à porter un masque 8h par jour à la réunion dans les locaux non aérés et ventilés avec la chaleur et l'humidité qui règnent c'est de la maltraitance.

obliger un enseignant à faire cours avec un masque sur le visage c'est de la violence au travail

les enseignants ne sont pas tous métropolitaines, les réunionnais ont bossé deux fois plus pour avoir leur place au concours et avoir un poste à la réunion, vous avez quoi à leur reprocher ?

le virus circule parce que c'est un virus et qu'il est aéroporté, tout simplement, et les personnes asymptomatiques et non testées sont contagieuses, et vecteurs parfaits puisqu'elles s'ignorent.

pas besoin de nous faire peur avec des chiffres tous les jours alors que le politique et l'administratif interfèrent depuis le début avec le médical et le scientifique pour faire le contraire de ce qu'il fallait : équiper les professionnels de santé de masques, augmenter les lits et les personnels et tester des traitements au lieu d'en interdire..

15.Posté par Aster le 28/09/2020 07:35

Post 10 : hé non perdu, je ne fais pas partie de l'Education Nationale et je ne suis pas fonctionnaire non plus! Mais qualifier toute une profession de "minable" me parait injustifiée, et de manière plus globale le matraquage quasi systématique des profs et de l'école m'exaspère.
Même si je ne doute pas de la véracité des propos que "bon nombre de parents de marmailles" vous ont relaté, la 2eme partie de mon commentaire reste valable. Ces parents doivent certainement avoir une confiance aveugle en leurs enfants en croyant qu'ils gardent leurs masques sagement toute la journée. Et je rajouterai même un autre moment de contamination possible hors de la vue des profs : aux abords des établissements, avant l'ouverture et le soir quand les élèves sortent. Allez, bisous hein!

16.Posté par boboland le 28/09/2020 08:21

post 10...vous avez un sérieux problème à cracher comme ça sur les profs! c'est quand même grâce à eux que nos enfants apprennent à lire, écrire compter et se développer intellectuellement... vous savez donner des cours de biologie? de maths??? de littérature vous??
ils ont un métier important! sans eux les enfants seraient en grand nombre illettrés et nigauds! Ne vous en déplaise...
ps: je ne suis pas prof juste maman... et j'admire leur courage pour supporter toute une journée une trentaine d'enfants de tout horizon(éduqués, peu éduqués, pas du tout éduqués...) évidemment comme partout il y en a des mauvais.. mais en majorité ils font ce qu'ils peuvent pour relever le niveau! alors les 30% de vie chère qui vous donnent tant mal au ventre je pense qu'ils les méritent!

17.Posté par incroyable certains commentaires le 28/09/2020 13:04

Post 10
vos marmailles, ils se comportent comment hors de l'école ?
C'est les élèves qui ramenent le virus dans les ecoles, ça montre bien que leur comportements hors des classes est irréprochables .... n'est ce pas
Tous les soirs, je vois des ados se regrouper sans masques (en plus, sur une propriété privée dont ils ont escaladé la grille - quelle éducation ont il reçu.
Vous devez faire partis de ces parents qui voient en son marmaille un ange
A post 2 : les enseignants ne sont pas là pour éduquer vos marmailles, ils sont là pour enseigner
Il est sur que si vous parler d'eux en des termes de minables devant vos marmailles, ces derniers ne vont pas à l'ecole avec l'envie d'apprendre. Rassurez vous, ils ne deviendront pas fonctionnaires

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes