Société

60 000 euros de dettes: Un appel à la solidarité lancé pour aider les Lauret

Jeudi 8 Août 2019 - 09:24

60 000 euros de dettes: Un appel à la solidarité lancé pour aider les Lauret
L’ADEFAR était de retour hier matin sur l’exploitation des Lauret une semaine après l’intervention de trois agents de la DAAF suite à un signalement pour maltraitance. Lundi 29 juillet au soir, les trois agents avaient été retenus durant plusieurs heures avant d’être relâchés le lendemain par la promesse d’un rendez-vous organisé avec le préfet. 

Une rencontre prévue pour lundi 5 août dans l’après-midi qui, après plusieurs tractations survenues durant le week-end, n’a finalement pas eu lieu. " Les Lauret ne souhaitaient pas que la DAAF soit présente et la préfecture que l’ADEFAR et d’autres éleveurs y assistent", explique Marie-Claude Abriska, présidente de l’ADEFAR. Le soutien du préfet à la plainte portée par les trois agents aurait également joué un rôle dans cette réunion avortée. Mélusine Lauret avait quant à elle déposé plainte vendredi dernier. Des auditions se tiendront prochainement. 

De nombreuses questions restent cependant sans réponse. L’ADEFAR s’interroge ainsi sur la qualité du suivi sanitaire qui aurait dû être réalisé pour accompagner le couple Lauret en difficulté et en dépit des alertes lancées. 5 de leurs vaches sont décédées ces dernières années. Celle retrouvée morte le 29 juillet dernier, était positive à l’IBR et la leucose (maladies réglementées), douteuse en ce qui concerne la Fièvre Q et la Néosporose et négative à la diarrhée virale bovine (BVD), selon les résultats d’analyses prélevées au début du mois de juillet. En 2016, la vache est également dépistée positive à la chlamydiose.

Depuis 2017, faute de moyens et suite à un différend avec leur cabinet de vétérinaire, la prophylaxie annuelle obligatoire n’est plus effectuée sur l’exploitation des Lauret. 
"Pourquoi avoir attendu spécialement ce signalement du GDS alors que depuis 2016, il y en a eu d’autres, plus alarmants, en matière de mortalités et d’avortements dans son élevage? Quel signalement prévaut quand les réglementations en matière de prophylaxies obligatoires ne sont pas appliquées ni respectées?", questionne encore l’ADEFAR. 

Mélusine et Georges Lauret doivent aujourd’hui faire face à 60 000 euros de dettes. "Ils doivent se contenter d’une prime d’activité pour nourrir leur famille". Les bêtes sont nourries avec du fourrage et un peu d’aliment. Un appel à la solidarité a été lancé.
PB
Lu 7769 fois



1.Posté par alfred le 08/08/2019 09:33

trop de zones d'ombres dans cette affaire
leur endettement est ce beaucoup vivent

2.Posté par MARIE le 08/08/2019 09:55

s IL Y A des agios ca doit faire mal !!!
vous reste a vous retrousser les manches et faire un autre travail comme la culture ou l elevage

3.Posté par Zendet Té le 08/08/2019 10:06 (depuis mobile)

Ben moi j'en ai 76897€ de dettes exactement... Quelqu'un pourrait il m'aider ? Je reste ouvert à toutes propositions sérieuses... Comme disent nos cousins malgaches, " merci d'avance "...

4.Posté par Convertir la filiere canne et la filiere boeuf le 08/08/2019 10:11

Contre le changement climatique, le rapport du Giec préconise un régime végétarien

ce jeudi 8 août un nouveau “rapport spécial”, portant sur le changement climatique et l’utilisation des sols.

La version préliminaire du rapport, indique qu’il sera impossible de maintenir les températures mondiales à des niveaux sûrs sans changer notre façon de gérer les terres et la manière de produire de la nourriture.

Notre système alimentaire génère entre 25 et 30% des gaz à effet de serre produits sur Terre.

5.Posté par Nono le 08/08/2019 11:45

@4 Je doute que les bovins de la plaine des cafres soient nourris aux tourteaux de soja OGM. De même, le bilan carbone et GES d'un coq la cour n'a rien à voir avec un carton de poulet surgelé de Pologne. Bref, on ne peut pas comparer un élevage industriel à 10000 km avec un élevage local, extensif et traditionnel. Et c'est bien pour cela qu'il faut soutenir la viande produite localement, ce qui, au vu des maladies curieusement "tolérées" à la Réunion (mais pas en France), est difficilement concevable.

Encore une fois, les Réunionnais sont considérés comme des citoyens de seconde zone par les différents services de l'état, bidouillant les règlements, les PLU, (...) à la vue de tous sans aucune vergogne car infailliblement soutenus par la préfecture et les laquais des collectivités locales.

Convertir la filière canne, en revanche, tout à fait d'accord.

6.Posté par Convertir la filiere canne et la filiere boeuf le 08/08/2019 12:26

M Nono, la poudre de l'urcoopa est fabriqué a partir des immenses silo que vous pouvez aller contempler au port Est a coté de la centrale EDF.


https://www.youtube.com/watch?v=-QGn3ttJtYc


Pendant les barrages de gilets jaune tous les eleveurs demandaient de laisser passer les camions pour nourrir leurs animaux. Le gazoil que consommes ces camions doit être pris en compte dans le bilan carbone de la viande de boeuf. il s'ajoute au transport maritime.

7.Posté par Ti Tangue zilé zone le 08/08/2019 12:57 (depuis mobile)

@ 3. Zendet Té le 08/08/2019 10:06
En plus de votre dette et celui des agriculteurs Merci de demander 10.000 euros en sus pour moi, afin de couvrir mon découvert....cordialement

8.Posté par Choupette le 08/08/2019 14:45

2.Posté par MARIE

Très fine remarque.

Sinon, élever des bœufs, ça s'appelle comment ... ?

9.Posté par Zarin le 08/08/2019 17:33

Mince !!!

10.Posté par cd974 le 08/08/2019 18:09

des bêtes nourries avec du fourrage ben c'est normal non ?

11.Posté par Mdr le 08/08/2019 18:10 (depuis mobile)

60000euros de dettes ,fermez! Changez de métier!
Et si on vous les donne,cela va vous aider ou juste pour recommencer à refaire la même....!

12.Posté par ti créole le 08/08/2019 18:39

Drôle impression ça me fait, on dirait que certains y veut couler carrément l'agriculture
à la Réunion, canne comme élevage... au profit de qui ?

13.Posté par Joseph le 08/08/2019 19:38

D'après d'autres éleveurs du coin, cette famille aurait un problème avec la gestion, le suivi, l'alimentation, les soins et traitements des animaux dont ils "s'occupent".
Même la coopérative agricole ne veut plus d'eux, et ils ont un différent avec leur cabinet de vétérinaire, bref, trop de points qui ne plaident pas en leur faveur.
A un moment, il faut se poser les bonnes questions, l'intelligence peut parfois savoir se remettre en cause, et arrêter de rejeter ses échecs toujours sur les autres.

14.Posté par JPP le 08/08/2019 20:06

Depuis quand des chefs d'entreprise, des patrons, demandent-ils la solidarité à quelqu'un d'autre que l'état?

S'ils n'arrivent plus à gérer leur exploitation il faut liquider les actifs pour apurer le passif. Rien que du classique. Comment font les artisans et les commerçants qui sont dans des situations d'insuffisance d'actif?: ils déposent le bilan.

Je n'ai pas vu de cagnotte (ou tontine) pour aider le plombier ou autre entrepreneur qui n'y arrive plus.

15.Posté par Faux sceptique le 08/08/2019 22:15

Post 13: j'ai les mêmes échos: des incompétents qui se mettent tout le monde à dos. Sur la photo, on voit qu'ils ont un rasta gilet jaune dans la famille, qui regarde pousser son zamal, lol!...

16.Posté par @13-14-15 le 09/08/2019 07:46

Vous avez la preuve? Il faut nous donner, sinon c'est de la méchanceté gratuite et la volonté de nuire.

17.Posté par Zarin le 09/08/2019 09:12

Nutrition : comment le gras modifie le fonctionnement de votre cerveau

Par Stéphany Gardier

Les acides gras saturés consommés en excès pourraient avoir un impact sur le fonctionnement de certains neurones et modifier certains aspects de notre comportement.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >