Revenir à la rubrique : Actu Ile de La Réunion

6 jeunes ambassadeurs saint-paulois assisteront au 13ème congrès de l’Anacej à Arras

Ce samedi 20 août, la Marie centrale de Saint-Paul a accueilli 20 jeunes adolescents âgés entre 13 et 17 ans. Tous ont participé au dispositif Vac Ado mis en place par le service jeunesse de la Ville qui s’est déroulé durant les vacances d’hiver austral. Représentants les différents bassins de vie du territoire, ils se sont portés volontaires pour élire parmi eux les 6 membres de la délégation qui assisteront au 13ème congrès de l’Anacej (L’Association nationale des conseils d’enfants et de jeunes) qui se déroulera du 25 au 28 octobre 2022 à Arras.

Ecrit par Ville de Saint-Paul – le lundi 22 août 2022 à 10H02

Et si on imaginait Saint-Paul en 2023? Telle est la réflexion sur laquelle s’est penchée durant une heure les 20 adolescents présents ce samedi 20 août dans la salle du Conseil Municipal de l’Hôtel de Ville. Divisés en trois groupes, les jeunes âgés entre 13 et 17 ans ont imaginé ensemble ce que serait la Ville du futur et leur « conseil des jeunes et adolescents de demain ».
Une restitution réalisée pour expliquer le travail collaboratif
Ces trois ateliers, mis en place par le service jeunesse de la Ville, sont animés par Cyril Conradi et Mélanie Scroco, coordinateurs de l’association Crajep (Comité Régional des Associations de Jeunesse et d’Éducation Populaire) et Jean Nicolas Surjus de l’association des Petits Débrouillards. 
Les trois groupes : « Les jeunes de demain », « Ensemble, on est plus forts » et « Demain nous appartient » ont réalisé une restitution de qualité. À travers leur différent discours, il est indéniable que la jeunesse Saint-Pauloise souhaite être actrice et prendre une part importante dans le développement de leur Ville, de leur quartier.
Solidarité, tolérance, culture, sport, insertion professionnelle, vivre-ensemble, sans abris, actions solidaires, cohésion, création d’espace libre pour les jeunes pour l’expression des jeunes, meilleure intégration des personnes porteuses de handicap… Les adolescents ont fait réellement preuve de maturité et d’engagement dans leurs propositions. Ne se connaissant pas à leur arrivée, ils se sont trouvés des valeurs communes après avoir échanger.
Dans chaque groupe, les membres ont élu deux personnes lors d’un vote à bulletin secret pour élire les 6 participants qui assisteront au 13ème congrès de l’Anacej à Arras. Seront les ambassadrices et ambassadeurs de notre jeunesse Saint-Pauloise : Kendrick ETOUARIA, Kenjivan JAVAR OLSENCE, Emeline LAPORTE, Héloïse QUINET-DIWANE, Nayina FÉLICITÉ, Jaganadhan DORVAL. Leurs suppléants : Jefferson ÉLISABETH, Joé SOUPINTIANEIRA et Parvaty LAHIRE.
Leur prochaine réunion se déroulera le lundi 10 octobre prochain. 
 
 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Les Chroniques de tonton Jules #174 – L’Abbé Pierre… je suis dévasté

Il y a eu plein de nouvelles ces deux dernières semaines. Le tri est difficile à effectuer. Et je ne parle même pas des coups tordus à l’Assemblée, où les carriéristes de tout poil s’accordent sous le manteau : ma voix contre une bonne place. Ça fait mal à la démocratie. Quand, en plus, j’apprends que l’Abbé est accusé de gestes répréhensibles, lui, l’homme que je persiste à vénérer…

Le combat quotidien des personnes handicapées : Entre obstacles et résilience

« Je ressens souvent une profonde solitude lorsque je croise le regard de pitié des autres, même de ceux que j’aime. Ce regard, bien qu’empli de bonnes intentions, me rappelle constamment ma différence et me fait sentir comme un fardeau… » C’est en ces mots que Patrick S., handicapé moteur depuis 10 ans suite à un accident de voiture dans le centre-ville de Saint-Denis, exprime son ressenti sur sa situation de personne porteuse de handicap.