MENU ZINFOS
Economie

6 centimes de plus pour le super et 7 pour le gazole à partir du lundi


Ces augmentations étaient attendues. Dans son communiqué, la Préfecture affirme que cette décision était devenue “une nécessité”. Le préfet l’explique dans une longue déclaration de quatre pages, conformément au souhait “du Secrétaire d’Etat chargé de l’Outre-mer a souhaité la transparence sur le prix des carburants”.

Par Jismy Ramoudou - Publié le Vendredi 3 Octobre 2008 à 18:02 | Lu 686 fois

6 centimes de plus pour le super et 7 pour le gazole à partir du lundi
C’est fait, le super passe de 1,48 € à 1,54 € et le gazole de 1,18 € à 1,25 €.
La hausse aurait même dû être plus importante selon le document signé par le préfet. Le représentant de l’Etat appuie ses dires par un tableau précis qui donne la structure des prix du super et du gazole.
Ainsi, on apprend que 100 litres de super coûtent à l’achat 55,423 €. Puis s’ajoutent le fret (1,812 €), les droits perçus pour utilisation des infrastructures portuaires (1,8611 €), les droits de douanes (2,7238 €), l’octroi de mer (13,3291 €) et le FIRT (Fonds d’investissements routes et transports) 58,24 €.
Ce qui fait une fiscalité et une parafiscalité à 74,2929 €. Notons que ces 74,2929 €, et cela n’aura sans doute échappé à personne, c’est tout de même la Région Réunion, le Conseil général et les mairies qui avec le FIRT, prélèvent plus des deux tiers des taxes (58,24 €).
C’est plus que le coût d’achat du carburant. Maintenant faut-il se plaindre ? Rappelons que le FIRT rapporte chaque année près de 200 millions d’euros, plus de la moitié revient au Conseil régional et le reste est réparti entre le Conseil général et les communes.
Autre prélèvement pour ces trois instances locales, l’octroi de mer. Son coût est également élevé.
De fait, si l’on additionne les frais de stockage et de conditionnement (1,8250 €), la marge de distribution (10,2653 €) et la marge détaillant (10,6492 €), le coût de revient de 100 litres de carburant à la pompe, vaut 157 euros.
Le litre de super serait alors vendu 1,57 euros, “si cette structure de prix avait été appliquée stricto-sensu”. Le prix du gazole lui aurait été 1,30 € et non 1,25 €.
“Cet écart entre le prix de revient et le prix de vente, a été maintenu dans l’attente de l’aboutissement complet des travaux engagés dans le cadre de notre table ronde”.
Il semblerait que les évolutions prochaines du cours du pétrole pourraient permettre un retour à l’équilibre “en tenant compte du quasi gel du 1er août”.
Les prix du carburant devraient être revus pour le premier décembre alors que la prochaine réunion de la table ronde aura lieu le 23 octobre 2008.




Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes