Société

6 345 cas de dengue confirmés depuis le début de l'année

Jeudi 2 Août 2018 - 07:49

6 345 cas de dengue ont été confirmés depuis le début de l'année 2018 (dont 5 importés de Polynésie, du Brésil et de Thaïlande). Le maintien de la circulation de la dengue pendant l'hiver reste problématique. Aussi, la préfecture et l'ARS Océan Indien lancent une campagne pour encourager la mobilisation de tous (pouvoirs publics, communes, intercommunalités, RSMA, population...) durant l'hiver afin d'endiguer la propagation du virus et empêcher une épidémie de grande ampleur en été. 

Une campagne de communication pour mobiliser l'ensemble des acteurs

En hiver, le moustique Aedes albopictus (« moustique tigre »), est moins actif du fait du rafraîchissement des températures. Pour autant, des populations de moustiques se maintiennent, du fait des pluies encore abondantes pour la saison, et participent à la diffusion du virus. "C'est donc dès maintenant et durant l'hiver austral qu'il faut tous agir contre les moustiques", souligne l'ARS. Pour sensibiliser et mobiliser tous les acteurs, une campagne de communication est lancée, intitulée « Ne laissons pas la dengue passer l'hiver : tous ensemble, agissons dès maintenant ».

Traitements de nuits dans les zones les plus actives de l'île

Depuis avril 2018, les équipes de l'ARS Océan Indien privilégient des interventions de nuit. Ces opérations de démoustication sont réalisées autour des personnes malades signalées par les médecins. L'objectif est de réduire les populations de moustiques adultes mais également d'éliminer des moustiques susceptibles de s'être infectés en piquant des malades.

Pour le mois d'août, les communes concernées par des opérations de démoustication sont les suivantes : 

  • Le Port,
  • Saint-Leu,
  • La Possession
  • Saint-Louis.

Consultez les zones concernées et dates de passage sur le site internet de l'ARS OI : https://www.ocean-indien.ars.sante.fr


"Ces actions ne sont pleinement efficaces que si elles s'accompagnent d'une mobilisation collective", rappelle l'ARS. Aussi, il est rappelé que chacun doit agir pour lutter contre les moustiques :
  • Protégez-vous et protégez votre entourage des piqûres de moustiques
  • Éliminez les lieux où les larves se développent et videz tout ce qui peut contenir de l'eau

Situation épidémiologique au 31 juillet 2018

(données de la Cire OI, Santé Publique France)

Du 16 au 22 juillet (données de la semaine dernière en cours de consolidation), 59 cas de dengue ont été diagnostiqués et sont répartis dans les zones suivantes :

  • Dans l'Ouest : Bois de Nèfles et La Plaine (8 cas), Saint-Paul, Gare routière et Étang (6 cas), Le Port (12 cas), La Possession (11 cas), Saint-Gilles-les-Bains (2 cas), Saint-Leu (3 cas), La Saline (2 cas), Le Guillaume (1 cas).
  • Dans le Sud : Ravine des Cabris (2 cas), Etang-Salé (1 cas), Saint-Louis (3 cas), le Tampon (2 cas), Saint-Joseph (1 cas).
  • Dans le Nord : Saint-Denis ville (2 cas).

Au total depuis le début de l'année 2018, on enregistre :

  • 134 hospitalisations pour dengue
  • 414 passages aux urgences
  • un décès évalué comme indirectement lié à la dengue
N.P
Lu 619 fois



1.Posté par une réunionnaise 97410 le 02/08/2018 12:46

j'ai vu dans un article que Mme Gaud dit qu'il y a une augmentation de la syphilis sur notre ile.C'est plus "dégoutant" à entendre çà.D'après elle, les maladies de ce genre sont en grand nombre sur notre ile.Tout compte fait, on a la totale, sur notre ile, la dengue, la totale.

2.Posté par Fredo974 le 02/08/2018 16:08

Merci Philis !

3.Posté par Quel fromage ! le 02/08/2018 22:31 (depuis mobile)

Le nombre de décès dû à la dengue est d''environ 20.000 par an dans le monde !
Pour la grippe, ce chiffre explose à 650.000 par an dans le monde...
Alors pourquoi un tel cirque, des sous, des subventions à récurer, à détourner ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter