MENU ZINFOS
Faits-divers

50 coups de nerf de boeuf, 28 hématomes : 3 ans ferme


C'est libre que Michael D., 44 ans, se présente l'air quelque peu hagard à la barre. Il ne le porte pas sur lui, mais il comparaît pour des violences sur conjoint, une fois de trop, sur fond de forte alcoolisation. Renvoyée à deux reprises, l'audience de comparution immédiate avait lieu ce mercredi pour des faits datant du mois du 29 juin dernier.

Par - Publié le Jeudi 22 Octobre 2020 à 11:47 | Lu 6075 fois

Le 29 juin dernier, dans la commune de Saint-Benoît, une femme a connu un véritable calvaire. Elle et son compagnon sont très alcoolisés. Elle quitte le domicile pour aller chercher encore plus de boissons. Dès qu'elle rentre, une dispute éclate. Il se saisit alors d'un nerf de boeuf et se met à la tabasser avec une telle férocité, qu'elle en perdra connaissance. Ce soir-là, elle ne doit son salut qu'à l'intervention d'une voisine.  

Comme l'atteste le médecin légiste, la pauvre femme se retrouve avec 28 hématomes de 2 à 7 cm et un "placard d'hématomes" dans le dos. Selon lui, elle aurait reçu une cinquantaine de coups de nerf de boeuf. Michael D. est bien connu des services de justice puisqu'il a déjà sur son casier des peines d'un, deux et quatre ans de prison pour des faits similaires. L'expert psychiatrique fait état d'un comportement dangereux. 

Comme l'indique la présidente, le prévenu aurait eu une enfance difficile sans cadre familial mettant en exergue des carences, sans compter sa dépendance à l'alcool depuis l'âge de 8 ans. "Il y a plus d'une cinquantaine de coups ! Si la voisine n'avait pas été là, elle ne serait plus là aujourd'hui. Ces violences sont d'une gravité extrême. Elle est au sol, sans connaissance et il ne s'arrête pas", détaille la procureure qui requiert une peine de 5 ans de prison dont 2 avec un sursis probatoire et assortis d'un mandat de dépôt. 

"On ne peut que partager l'avis du ministère public, il s'est comporté de manière inadmissible", acquiesce la défense. "Il a eu des carences très importantes dans son enfance, il n'a pas eu d'éducation. Cette agressivité n'a lieu que lorsqu'il boit. Il lui faut une méthode pour s'en débarrasser, je vous demande une obligation de soins pour diminuer son agressivité", plaide la robe noire. Le tribunal, en raison du "nombre de coups extrêmement importants" le condamne à 3 ans de prison et décerne un mandat de dépôt à son encontre. 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par mister Magoo le 22/10/2020 12:22

un mandat de dépôt mais tout juste : pour un peu il passait à travers : ah notre Justice, toujours aussi déconnecté de la réalité.
il n'est violent que quand il boit. Sauf qu'il boit tout le temps...

2.Posté par MICHAEL LEBREUILLY le 22/10/2020 17:02

Justice français bien merdique...

3.Posté par Comptable public le 22/10/2020 17:03

Coût pour la société 96000€. Et combien pour la victime?

https://oip.org/en-bref/combien-coute-la-prison-quel-est-le-cout-compare-des-alternatives-a-la-prison/

4.Posté par Mais... le 22/10/2020 17:22

Aucune obligation de soins prononcée...

5.Posté par Choupette le 22/10/2020 17:30

Eh bé, c'est gai des voisins pareils ... .

Il faut éloigner le nerf de bœuf.

6.Posté par Subir le 22/10/2020 19:04

Encore des violences qui ne s'arrête pas. Violences physiques ou morale de la part des concubins sous en prise de zamal ou d'alcool qui se trouve irréprochable justice bouger vous faites voir une bonne fois pour toute que ces personnes sont dangereux !

7.Posté par jlc2 le 23/10/2020 10:19

Bonjour! je crois, il faut faire œil pour œil et dent pour dent, il sentira la douleur aussi

8.Posté par Lionkombatan le 24/10/2020 08:39

Les Salauds ont encore gagné!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes