MENU ZINFOS
Faits-divers

5 ans depuis la disparition de Mathieu Caizergues : l'hommage émouvant de sa mère


Delphine Caizergues s'exprime sur les réseaux sociaux à quelques heures d'un anniversaire douloureux. La disparition de son fils, Mathieu, au Maïdo avait été signalé, il y a cinq ans, le 23 juin 2017.

Par NP - Publié le Mercredi 22 Juin 2022 à 11:12

Voici la publication de Delphine Caizergues sur la page Facebook "Retrouvons Mat " :

22 juin 2017. 
J’ai 3 garçons. 
Demain, je n’en aurait plus que 2. 
Le destin m’octroie 24 heures de répis, de plénitude. 24 heures de bonheur. 
Dans 48 heures, la sonnerie du téléphone retentira et ma vie basculera dans les ténèbres. 
A 11000 kilomètres de là, s’organise le pire des scénarios. 
Mathieu m’appelle à 19 heures. Il est heureux et émerveillé par la beauté des paysages Réunionnais. Il m’explique très excité qu’au levé du jour, il se mesurera au majestueux cirque du Maïdo, un cran supérieur pour lui après plusieurs randonnées effectuées à  la Réunion. 
23 juin 2017. 
Il est 8 heures à la Possession. Mathieu part confiant avec 2 voyous menteurs et lâches. 
Il ne rentrera jamais. 
Il n’aura jamais 24 ans.
Merci à mes enfants de veiller sur moi, ma famille, mes amis. 
Merci à vous tous qui nous suivez depuis ces 5 longues années, 
Merci à nos avocats, Me Allary et Teissedre qui se battent à nos côtés,
Merci à Eric du JIR, Rafu le YouTubeur, les journaux télévisés, les radios, de nous permettre de nous exprimer librement et régulièrement. 
Merci à tous ceux que j’oublie, et qui, a un moment ou un autre ont permis de faire avancer les choses, Sébastien, Nico, Christophe... 
Notre combat continue. 
Pour Mat 💞





1.Posté par martel le 22/06/2022 11:43

Je suis réunionnais Courage madame c'est une chose très dure de perdre un enfant que Dieu vous vient en aide

2.Posté par Abracadabrantesque le 22/06/2022 11:47

Une question que vos avocats pourraient poser Madame Caizergues.

Lors des auditions et pendant l'enquête, y a-t-il eu des documents ou témoignages classifiés par la suite?
Peut être que si vous ne le demandiez pas, personne ne vous le dirais ?

Cette histoire pue. Des mensonges, je ne crois pas, des non-dits; certainement.

Qui a demandé la mutation des deux gendarmes et quelles en sont la ou les raisons ?

Les chiens venus de métropole étaient-ils formés à ce type de recherche dans ce relief spécifique ?

Courage à vous.

3.Posté par Sorcier réunionnais le 22/06/2022 12:11

L’affaire Caizergues comme de nombreuses autres affaires judiciaires démontrent malheureusement l’inefficacité patente de la justice française.

Ps: affaire Jubillar, affaire du violeur de la sambre =30 années d’activité criminelle, affaire du terrible assassin et violeur le grêlé, affaire Dupont de ligonnes etc…

4.Posté par valeo le 22/06/2022 12:28

C'est très émouvant.

5.Posté par Papillon le 22/06/2022 13:01

Très émouvant malheureusement c'est ainsi Mme restez courageuse il voit a quelle point vous l aimez vous n avaz jamais lâché mais il faut vivre maintenant je sais facile à dire mais vos 2 autres fils ont besoin de vous courage à vous et votre famille

6.Posté par Mesuré le 22/06/2022 18:24

voyous, menteurs et lâches ? La douleur vous égare madame ! Et Zinfos laisse passer ça …

7.Posté par Yab le 23/06/2022 11:25

Et si tout simplement cette disparition était organisée pour des besoins professionnels ?

8.Posté par BlackDuk le 23/06/2022 20:11

Poste 7 pas mové parce que na du monde qui a disparu entre temps ici mais i fait mwen de vague kom c étrange !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes