MENU ZINFOS
Faits-divers

5 ans de prison pour lui avoir découpé le visage d'un coup de "feuille de boucher"


Jean-Wilfried O., 36 ans, avait à répondre ce mercredi 3 juin des faits de violences avec arme ayant entraîné une ITT supérieure à 8 jours. Présenté dans le cadre de la comparution immédiate, il a été placé en détention provisoire mardi 2 juin par le juge des libertés et de la détention. Il comparaissait par visioconférence devant le tribunal judiciaire de Saint-Denis.

Par - Publié le Jeudi 4 Juin 2020 à 11:36 | Lu 2940 fois

Les faits se sont produits le dimanche 31 mai dernier, rue Lavandière à Sainte-Clotilde, mais la cause prend racine il y a de nombreuses années. Deux familles d'un même quartier ont un différend qui paraît insurmontable. A tel point, qu'il se transmet de génération en génération.

Ce jour là, tout aurait pu basculer de façon dramatique. Les pompiers interviennent pour un coup de couteau au visage et se voient contraints d'appeler la police en renfort tant la tension est à son comble dans le quartier entre les deux familles. Plus de 50 personnes sont rassemblées, prêtes à en découdre. 

La victime a reçu un coup de "feuille de boucher" au visage avec une entaille très profonde. Elle est transportée en urgence au CHU de Bellepierre. La blessure est grave, l'entaille est si profonde que le nerf facial est sectionné, rendant la paupière gauche inactive. C'est sa compagne qui expliquera les faits à la police. Le prévenu s'est enfui après les faits. Finalement interpellé, il est placé en garde à vue avec un taux d'alcoolémie de 1,10 g/l à 20h55. "Je suis prêt à tout assumer, je m'excuse de vous avoir fait tourner en bourrique, tout s'est passé comme l'a dit la victime", explique-t-il d'entrée à la présidente.

"Les familles ne s'entendent pas depuis des générations"

Tout est parti d'une altercation le dimanche matin entre la victime et le neveu du prévenu qui indique aux enquêteurs que "les familles ne s'entendent pas depuis des générations". Le prévenu,  Jean-Wilfried O., est handicapé d'une jambe et boitille, ce qui le complexe quelque peu.

En début de soirée, il est "en graine" avec un gars du quartier et va à sa rencontre pour en découdre, armé d'une "feuille de boucher". Il croise la victime qui arrive en moto et lui demande quel est le problème avec son neveu. Agacé, la victime pousse le prévenu à deux reprises. C'en est trop pour Jean-Wilfried O. qui sort le couteau et lui assène un coup au visage. 

"Il m'a bousculé deux fois, j'avais l'arme dans la main. C'est un réflexe, action-réaction !", image-t-il au tribunal. Présente à l'audience avec un pansement sur tout le côté gauche du visage, la victime se porte partie civile. Contrairement au prévenu, il n'est pas accessible à la prise en charge d'un avocat et se voit contraint, vu l'état de sa blessure, de demander un renvoi sur interêts civils. "Il y a deux clans, c'est digne d'une guerre mafieuse", débute la procureure de la République à l'entame de ses réquisitions. 

​"C'est une violence extrême imposée à la victime"

"C'est un conflit prégnant, il y a une ambiance électrique entre les deux familles. L'élément incontestable, c'est que ce coup est d'une extrême violence. Tout le reste est contesté ! Il y a eu peut-être des provocations avant les faits, mais il n'y a eu aucune proportion ni légitime défense chez  Jean-Wilfried O. C'est une violence extrême imposée à la victime", avance la procureure qui demande une peine de 4 ans de prison dont 1 an avec sursis probatoire ainsi que le maintien en détention. 

Du côté de la défense, "les faits ne peuvent être détachés du contexte entre les deux familles. Son complexe suite à son handicap à la jambe gauche n'est pas à oublier. La victime n'est pas innocente dans cette affaire, c'est lui qui a commencé. S'il n'avait pas été pris à partie par la victime, il ne serait pas devant vous".  Jean-Wilfried O., 19 condamnations au compteur, qui reconnaît : "j'ai pas visé, ça aurait pu être autre chose que j'aurais pu toucher",  est condamné à 5 ans de prison dont 1 an avec sursis. Il est maintenu en détention.


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par eli le 04/06/2020 11:17

courage mon pote on est ensemble

2.Posté par ???? le 05/06/2020 09:34

1.Posté par eli le 04/06/2020 11:17

courage mon pote on est ensemble
_________________________________
Qui encourage-tu?
La victime ou l'accusé?

3.Posté par Choupette le 05/06/2020 10:35

C'est quoi comme défense, ça ?

L'autre " ... S'il n'avait pas été pris à partie par la victime, ... "

Alors que " ...Il [avec sa feuille de boucher] croise la victime qui arrive en moto ... " Pas la peine d'invoquer la préméditation ... .

Donc, qui agresse qui en premier ?

4.Posté par Primat le 05/06/2020 11:08

Mi pense que toute primat i connais Que la jamais eu De tentions entre ces deux familles.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes