MENU ZINFOS
Faits-divers

5 ans de prison pour des coups de sabre : "Ce soir-là, c'était le diable"


Un homme comparaissait ce jeudi dans le cadre de l'audience correctionnelle pour des faits de violences en récidive avec arme. Il lui est reproché d'avoir porté des coups de sabre à deux personnes le 25 août 2019 dans la commune de Saint-Benoît.

Par - Publié le Jeudi 1 Octobre 2020 à 17:58 | Lu 2494 fois

Mohamed O., 28 ans, incarcéré depuis le 31 août 2019, devait répondre de faits de violence. Ce jour-là, il est présenté en comparution immédiate, mais le président d'audience renvoie le dossier à l'instruction, compte tenu de la gravité des faits. En effet, deux hommes ont été blessés au sabre. Le premier, Ivan T., blessé au thorax, a une ITT de 8 jours. Le deuxième, Jean P., a moins de chance, se voit décerner une ITT de 45 jours. Il est gravement blessé à la main, au visage ainsi qu'à la fesse. 

Les faits se déroulent à Grand Fond, dans la commune de Saint-Benoît. Lors d'une fête de famille, deux cousins, dont Ivan T., sortent acheter des cigarettes. Ils rencontrent des jeunes et, sans savoir pourquoi, ça dégénère. Présent sur les lieux, le prévenu se munit d'un sabre pour en découdre. Ivan T. reçoit un coup au thorax. Jean P., venu pour calmer les choses, se fait prendre à partie par le prévenu. Il reçoit un premier coup à la main alors qu'il tente de se protéger. Il tente de partir, mais reçoit un deuxième coup au niveau de la bouche, lui cassant plusieurs dents. 

Alors qu'il est au sol, il reçoit encore un coup violent sur la fesse. Résultat, le pauvre homme se voit hospitaliser avec 45 jours d'ITT. Ce jeudi, après plus d'une année de convalescence, il n'est toujours pas consolidé. À la barre, Mohamed O., reste fidèle à ses premières déclarations : "Dans cette affaire, moi je n'ai rien fait". Pour autant, 7 personnes affirment lors de l'instruction l'avoir reconnu. Tous parlent d'un homme de type cafre qui a une crête jaune et un tatouage sur la main. Arrivé depuis quelques semaines sur l'île au moment des faits, il était encore sous bracelet électronique. Il venait de purger une peine de quatre ans à Mayotte. 

"Cette affaire a été correctionnalisée, mais elle aurait pu aller aux assises !"

Les parties civiles sont unanimes : "Cette affaire a été correctionnalisée, mais elle aurait pu aller aux assises ! Il nie, mais la scène est d'une violence extrême. Les conséquences pour Jean P. sont dramatiques. Il reçoit 3 coups dont 1 au sol" indique son avocat. Même son du côté du conseil de Ivan T. : "Ce soir-là, c'était le diable ! Il frottait son Katana à terre, mon client a eu la trouille de sa vie". Pour la procureur de la République, "le prévenu montre un acharnement grave et choquant. Il a cherché par tous les moyens à porter ces violences et on ne sait toujours pas pourquoi ! 7 personnes le reconnaissent, il n'a aucun alibi. Il est en récidive, je vous demande une peine de 6 ans avec maintien en détention"

Face au mutisme de son client, la défense évoque la présence trouble d'une connaissance de détention de son client, Monsieur B., qui était avec lui sur les lieux de l'agression. "Il clame son innocence depuis le départ et on dit qu'il ment. Monsieur B. a une dent contre lui et veut le faire tomber à cause d'un différend. Il n'avait aucune raison de s'en prendre à eux, il ne les connaît pas. Il serait important de savoir ce que Monsieur B. vient faire exactement dans cette affaire !" Avec un casier de 6 mentions, dont une peine de 4 ans de prison à Mayotte, Mohamed O., écope de 5 ans de prison, assortie du maintien en détention. 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Ouais... le 01/10/2020 19:32

Très léger, quand même, mais bon après c'est pas plus cher quand c est plus grave...

2.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 02/10/2020 14:10

*Quand je vous dis

*Que c'est dans l'AIR !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes