MENU ZINFOS
Société

40% des Réunionnais ne peuvent pas se payer de vêtements neufs


L'INSEE vient de publier une étude sur les privations matérielles à La Réunion. La situation est très difficile sur notre île, la pauvreté sociale touche 3 fois plus de personnes qu'en métropole.

Par Nicolas Payet - Publié le Jeudi 17 Décembre 2020 à 11:56

En 2018, 340 000 Réunionnais sont en situation de privation matérielle et sociale, soit 40 % de la population. Cette part est trois fois plus élevée qu’en France métropolitaine et du même ordre que le taux de pauvreté monétaire. Ces personnes sont privées de certains éléments considérés comme indispensables à une vie décente.

Certaines de ces privations élémentaires touchent une majorité de la population, comme l’absence d’épargne (sept personnes sur dix), l’incapacité à se payer des vacances (six personnes sur dix) et la difficulté à s’acheter de nouveaux meubles (plus de cinq sur dix). Les Réunionnais sont surtout concernés par une forte vulnérabilité financière, plus que matérielle ou sociale. Les chômeurs, les parents isolés, les personnes en mauvaise santé, celles peu diplômées ainsi que les jeunes sont davantage concernés. Ils disposent en effet le plus souvent de revenus plus faibles, du fait de l’absence d’emploi ou de l’occupation d’un emploi à faible revenu.

Les personnes touchées par ces privations rencontrent deux fois plus souvent des difficultés de logement que les autres, principalement liées à l’humidité. Elles ne sont pas plus nombreuses à devoir rembourser un emprunt supérieur à un tiers de leurs revenus, mais sont deux fois plus souvent à découvert tous les mois.

L'épargne

L’absence d’épargne est la privation la plus répandue : sept personnes sur dix n’ont pas les moyens de faire face à une dépense imprévue d’un montant proche de 1 000 euros, à La Réunion comme aux Antilles.

Du fait de cette faible capacité à mettre de l’argent de côté, les Réunionnais détiennent moins souvent un livret d’épargne : 25 % des ménages n’en possèdent pas en 2015 contre 14 % en métropole.

Logement

À La Réunion, 29 % des habitants ne peuvent pas maintenir leur logement à bonne température, contre 5 % en métropole et 22 % aux Antilles.

Un quart des Réunionnais vivent à plus de 400 mètres d’altitude. Cette population, plus modeste qu’ailleurs, peut souffrir du froid une partie de l’année. Maintenir le logement à bonne température toute l’année supposerait d’intégrer le coût d’achat de climatiseurs ou d’autres dispositifs de ventilation, de chauffage ou d’isolation pour ces ménages qui en sont dépourvus.

La difficulté à remplacer ses meubles est par ailleurs la privation la plus répandue : elle touche plus de cinq personnes sur dix contre deux sur dix en métropole. Cette difficulté est moins répandue à La Réunion que dans les autres DOM, les meubles y étant moins chers.

La voiture

L’absence de ressources financières constitue un frein à l’acquisition d’un véhicule pour 9 % des Réunionnais. Cette part est 2,7 fois plus élevée qu’en métropole : en effet, le prix d’achat d’un véhicule neuf est en moyenne 24 % plus cher à La Réunion.

Les Réunionnais sont de fait moins souvent équipés en voitures (21 % contre 11 %).

Sans voiture, la recherche d’emploi s’avère plus compliquée. Or la moitié des chômeurs réunionnais qui n’ont pas de voiture n’ont pas les moyens de s’en acheter une.

Vacances

La difficulté à se payer une semaine de vacances contribue le plus aux privations sociales : six Réunionnais sur dix sont dans ce cas, soit trois fois plus qu’en métropole.

Internet

Même si peu de Réunionnais en sont privés, ils rencontrent également nettement plus de difficultés (3,5 fois plus) à se payer un accès à Internet qu’en métropole, celui-ci étant plus coûteux à La Réunion.




1.Posté par Pascale le 17/12/2020 12:16

Et oui, pas d'argent c'est pas de vêtements neufs durant des années, jamais de vacances sauf rando, pas de voiture... même pas les moyens de se payer un cercueil :) Pour internet avec la 4g on peut si inclus dans son abo de tel mobile... :)
Mais ZORI ne t'inquiète pas, bientôt tu n'auras plus à te forcer le luc pour me nourrir :)

2.Posté par jeje le 17/12/2020 12:18

et ils on tous des portable dernier cri !!! laisser moi rire

3.Posté par Cadjee le 17/12/2020 12:31

Ce n'est certainement pas le cas de certains élus. Notamment à st paul

4.Posté par ABOLITION DE LA VIE CHÈRE 974 le 17/12/2020 13:35

Les personnes se situant dans des contextes de vie lourds et difficiles (humainement, familialement, professionnellement, financièrement...) tombent dans la privation, souvent personnellement, c'est inéluctable. N'en parlons plus pour les personnes en construction (surtout les jeunes) ou en reconstruction et sur tous les plans. C'est au cas par cas.
Au milieu d'un TOUT avec la vie chère, loyer, charges, nourriture, soutiens aux enfants petits et grands et autres personnes fragiles...il faut être fort, immunisé voire résilient et souvent personnellement résigné au peu, au pire suivant la situation et non au meilleur. On a beau essayer de faire des économies, quand on est seul ça va, mais quand il y a des personnes à soutenir, on s'en sort pas surtout quand il faut tout gérer soit même (je pense aux mamans) et que 100 euros ne vaut vraiment plus rien. Si on veut vivre dignement dans un certain confort, manger, boire, payer son loyer, ses charges correctement et profiter un peu, s'habiller, se faire plaisir de temps en temps, il faut gagner au minimum 1500 euros net par mois encore faut il avoir une bonne santé et être dans le courant pour prétendre à une activité bien payée sinon il faut faire avec ce qu'on a et ce qu'on gagne, se priver, jusqu' à des jours meilleurs.
OUI LA VIE A LA RÉUNION EST CHÈRE ET C'EST INÉLUCTABLE. MÊME S'IL Y A EU DES ACTIONS ET DES SOUTIENS GOUVERNEMENTAUX (MERCI) LES PAUVRES ONT TOUJOURS DU MAL À S'EN SORTIR À MOINS D'UNE VÉRITABLE HAUSSE DU POUVOIR D'ACHAT OU UNE VÉRITABLE BAISSE DES PRIX, DES LOYERS ET DES CHARGES.

5.Posté par humanité le 17/12/2020 13:45

Des questionnements sur ces pourcentages.... les bornes de vêtements à déposer débordent et les ventes de "deuxième main" ou de recyclage (moins cher) peinent à décoller.... Les makotteries des bords de route sont souvent de l'immobilier, souvent recyclabe mais que les gens préfèrent jeter.... Les embouteillages de toute heure ne convergent pas que vers les ventes de produits alimentaire.... 6 réunionnais sur 10 privés de vacances : entre les aides du Département et celles de La Région, les voyages organisés pour toutes tranches d'âge....?????

6.Posté par cd974 le 17/12/2020 13:56

En effet, si l'étude est basée sur les alaires déclarés, les gens sont pauvres ! mais il faut gratter un peu cette économie souterraine et on voit alors apparaître des voitures, des portables.... Ne pas avoir d'épargne c'est aussi lié puisque les livrets d'épargne sont ... déclarés ! Pour les vacances, pourquoi les avions pour Maurice ou la Métropole sont ils donc toujours pleins ?

7.Posté par Olivier le 17/12/2020 14:10

Ben achète d'occasion

8.Posté par Titi974 le 17/12/2020 14:27

Heu, Nicolas Payet mi invite à ou sur les dépôt d'encombrants, magasins meubles/télés/électroménagers, vêtements de luxe aéroport et Port ( croisières ) à chaque versement des diverses primes juste pour voir l'état des matériels jetés et types de matériels achetés

9.Posté par MENTALITÉ DUALITÉ 974 le 17/12/2020 14:41

Posté par jeje
Internet, le numérique, la dématérialisation, les téléphones portables... c'est un PUISSANT COURANT QUI SOUFFLE FORT SUR NOS VIES, NOS HABITUDES, NOS MENTALITÉS, SURTOUT SUR LES JEUNES.
PEUT ON Y ÉCHAPPER ? Aujourd'hui même si on ne veut pas il faut s'équiper, il faut suivre le mouvement sinon on est en marge.
Les jeunes, internet, les jeux, les téléphones portables c'est un grand débat, un grand combat.

10.Posté par Marie le 17/12/2020 15:15

Je travaille, j ai un salaire des plus correct, j ai un appart en investissement bientôt un deuxième.
Je cultive l art du vieux , du juste et pas en trop , je me satisfait du peu que j ai .
Je part en vacances , je change de portable une fois tous les 3_4 ans .
Scuse mais il faut savoir comment s inscrire dans cette société marketing ou l art du paraître, domine .

11.Posté par justedubonsens le 17/12/2020 16:17

Pas d'argent pour des vêtements mais sans aucun doute plus de 85% ont les moyens de s'acheter des téléphones à plusieurs centaines d'euros. Mais bon c'est les statistiques de INSEE, je serai curieux de savoir comment ils s'y prennent à nous bassiner avec plus de 40% en dessous du seuil de pauvreté quand on voit la population dans les supermarchés, le nombre de véhicules récents qui circulent.
Alors je ne doute pas que trop de gens sont privés de moyens suffisants mais certainement pas un tel nombre que l'on nous rabâche chaque année.
Peut-être que les fonctionnaires de INSEE devraient abandonner une partie de leur rémunération pour faire chuter leurs statistiques !

12.Posté par justedubonsens le 17/12/2020 16:22

@Post1 Pascale, soyez rassurée en cas de manque de moyens pour les funérailles les communes doivent prendre en charge ces frais :"l’article L. 2223-27, alinéa 1er, du même code, lequel dispose que « Le service est gratuit pour les personnes dépourvues de ressources suffisantes ».

13.Posté par cafleu le 17/12/2020 16:34

na tjrs bande makot pou pléré de ssus zot sort,
marmailel leve la tete et trouve un solution : allé emmaus la bas na linge comme neuve 2-3 euros, an jeans 10 euros,
aller rode machine a laver dans reparateur 50 euros

assez pléré reagis !

14.Posté par Un travail ? le 17/12/2020 17:16

Post 1 Pascale
"Mais ZORI ne t'inquiète pas, bientôt tu n'auras plus à te forcer le luc pour me nourrir :)"

Vous avez trouver du travail ?
Super si c'est le cas
Les efforts de ceux qui s'en donnent les moyens sont toujours récompensés un jour

15.Posté par anonyme le 17/12/2020 14:28

C'est pas faux, nous travaillons tout les deux en tout cela fait un smic et demi et n'achetons très très rarement des vêtements, peut être tout les cinq ans. On préfère en acheter aux enfants.

16.Posté par kersauson de (p.) le 17/12/2020 15:29

j'ai des vieux slips kangourou.. je donne..

17.Posté par Ma sonnerie le 17/12/2020 20:15

Sacré insee.. À croire que certains membres de l'opmr leur manque..

Question : à quel moment les élus députés et senateurs s'emparent de ces constats pour améliorer leur capacité de production de proposition de lois..? On pourrait questionner gueguette et ericka.. Non ?

18.Posté par Miaimle5 le 17/12/2020 20:33

Arrêtez bande de pleurnichard bande d hupocrite a toujours chouiner y a qu a voir les boutiques blindées et madame achete pas n'importe quoi hein...la point rien seulement le caddy lé plein..
.bane gogotte

19.Posté par menfin le 17/12/2020 22:27

A lire certains, toutes les personnes ditent en difficultés abusent. Arretez de généraliser. Quelle pauvreté d esprit..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes