MENU ZINFOS
Océan Indien

40.000 travailleurs étrangers à Maurice


Le drame de la route survenu la semaine dernière à l'île Maurice est venu rappeler que l'île sœur abrite de nombreux travailleurs étrangers dans les secteurs qui réclament le plus de main-d'œuvre. Ils seraient ainsi près de 40.000 travailleurs à remplacer les Mauriciens dans les industries les plus pénibles comme la construction notamment. Il y a quelques mois, en pleine saison cannière, de nombreux propriétaires avaient même eu du mal à trouver des mains pour couper la canne.

Par Ludovic Grondin - Publié le Lundi 17 Janvier 2011 à 11:00 | Lu 2477 fois

(photo d'illustration)
(photo d'illustration)

Ils sont près de 40.000 travailleurs étrangers à croire en une vie meilleure en travaillant, pour quelques mois, à l'île Maurice. La majeure partie d’entre eux œuvrent dans le secteur manufacturier ou de la construction rappelle l'Express de Maurice. Mais cette main-d'œuvre abondante crée les conditions de conflits dans le respect du droit du travail. Ces derniers ne seraient pas mis sur le même pied d'égalité par rapport aux Mauriciens. A cause d'une situation provisoire sur le sol mauricien, ces derniers ne préfèrent pas réclamer tous leurs droits.

Bangladesh, Chine, Inde Sri Lanka...

Les exemples ne manquent pas. L'express de Maurice note qu'en quelques mois, des cas de mal-traitance ont été révélés comme en février 2010 où trois travailleurs venus du Bangladesh disent avoir été séquestrés par leur patron, dans leur dortoir, à Coromandel. En juin dernier, ce sont 26 ouvriers étrangers d'une usine textile qui avaient été menacés avant d'être expulsés suite à la délocalisation de leur outil de travail.

De quels pays viennent ces travailleurs étrangers ? Les ouvriers, viennent surtout du Bangladesh, de la Chine, de l’Inde et du Sri Lanka. Ce qui les différencie des travailleurs locaux ? Ils acceptent de travailler dans des conditions plus ardues pour des salaires souvent moindres, parfois même bien plus bas que ce dont ils auraient droit. Selon les syndicats, certaines clauses des contrats des travailleurs étrangers présentent des lacunes.

"Un paradis pour les touristes, mais un enfer pour les travailleurs"

Beaucoup d'entre eux acceptent de travailler le week-end ou bien au-delà des heures légales pour arrondir leurs fins de mois. Mais par peur d’être expulsés, ils se taisent, selon un syndicaliste cité par le journal. L'objectif final est d'amasser le plus possible d'argent avant un retour au pays.

Faizal Ali Beegun, syndicaliste, explique que le contrat des travailleurs étrangers, au fil des années, n’a jamais été respecté. "Maurice est un paradis pour les touristes, mais un enfer pour les travailleurs. Malheureusement, seul l’employeur a le droit de choisir les clauses des contrats de ses ouvriers", explique-t-il.

A noter que les ouvrier bangladais peuvent dépenser près de 200.000 roupies pour venir travailler à Maurice, un travailleur indien près de 125.000 et un Srilankais, 100.000. "Ils dépensent une très grosse somme d’argent pour venir à Maurice et voilà comment on les traite", avance le syndicaliste, précisant que leur pauvreté ne leur laisse pas beaucoup de choix.

Dans l'accident de la route du 12 janvier dernier, sur les 14 ouvriers bangladais (dont 10 sont morts) qui se trouvaient dans le minibus, aucun n’était couvert par une assurance a précisé le ministère du Travail mauricien.




1.Posté par et les Malgaches ? le 17/01/2011 11:37

Vous oubliez de dire que certains travailleurs viennent aussi de Madagascar... !

2.Posté par noe974 le 17/01/2011 11:56

Il y a aussi des réunionnais qui bossent là-bas , comme employeurs , comme gros zozos , ils souffrent aussi beaucoup ? (chaleur surtout !)

3.Posté par tristes tropiques le 17/01/2011 12:20

l'envers du décor....pendant que des touristes repus se prélassent sur leur transat au milieu d'une plage immense interdite aux locaux...des travailleurs de " la misère " survivent dans des conditions terribles...
à quand un tourisme " équitable " ?
tristes tropiques !

4.Posté par laluno le 17/01/2011 12:39

post 2 : Non jamais de chaleur ,sauf s'ils ont la clim en panne... et encore de secours ? des domestiques pour les ventiler payés d'un coup de........chapeau ....

5.Posté par 97400 le 17/01/2011 14:20

pays pauvre exploite pays plus pauvre c'est Maurice ça pays de vacance

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes