Revenir à la rubrique : Education

À 4 ans, il échappe à la surveillance de l’école, sa maman le trouve par hasard dans la rue

Scène impensable ce lundi à Saint-André, une maman a découvert par hasard son enfant de 4 ans dans la rue. Il était censé être à l’école…

Ecrit par Charlotte Lebreton – le mardi 18 août 2020 à 17H36

Ce lundi 17 août vers midi à Saint-André, une maman a retrouvé son fils, censé être à l’école, en train de courir sur le trottoir. L’enfant avait échappé à la vigilance du personnel qui encadre la pause méridienne.

Comment en est-on arrivé à cette situation ? Alors qu’il était supposé être à l’école maternelle pour le déjeuner du midi, le petit garçon a été aperçu seul, déambulant sur la voie publique, à quelques mètres seulement des voitures, « risquant d’être percuté par plusieurs voitures », affirme sa mère. 

Elle ne le reconnaît pas dans un premier temps

Elle commentait encore la scène avec étonnement lundi soir sur les réseaux sociaux. « Je rentrais chez moi lorsque j’ai vu un petit garçon courir sur le trottoir en face de moi, sans me rendre compte que c’était mon enfant… « , avoue-t-elle.

Très vite, elle réalise que ce garçon est le sien, elle le récupère, puis retourne à l’école pour obtenir des explications. Après s’être rejeté la faute, les ATSEM (les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles) sont restées évasives. 

« Elles m’ont dit que les enfants étaient aux toilettes », raconte la maman qui ne s’est pas contentée de cette excuse. Encore sous le choc, la mère a ensuite récupéré son enfant et l’a ramené chez elle. Quelques heures plus tard, l’émotion n’était pas retombée : « Je suis dégoûtée, jusqu’à l’heure je tremble encore », ajoutait-t-elle lundi soir. 

Après une rencontre avec la directrice ce mardi, la maman nous informe être satisfaite des réponses données « pour que ce type d’événements ne se reproduise plus ». 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Handicap : « L’école inclusive, ça n’existe pas ! », affirme Ericka Bareigts

A l’issue d’une rencontre avec la direction de la MDPH ce mercredi matin, la maire de Saint-Denis Ericka Bareigts a présenté un long réquisitoire contre l’absence d’efficacité et d’humanité de la prise en compte des enfants porteurs de handicap. Déva Radakichenin, le directeur de la MDPH, lui a répondu que les délais de traitement allongés étaient dus au fait que les dossiers de scolarisation étaient souvent mal constitués.

17 collèges de l’île classés « très performants »

Le ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse publie pour la deuxième année consécutive les indicateurs de résultats des collèges, à l’instar de ce qui est fait depuis plus de 30 ans pour les lycées. En 2023 dans l’académie, 17 collèges font partie du groupe des établissements « très performants ». Parmi eux, 6 sont en éducation prioritaire (REP ou REP+).

Dernier jour pour faire vos vœux sur Parcoursup

Les candidats à des formations de l’enseignement supérieur ont jusqu’à ce jeudi minuit pour formuler leurs vœux pour la rentrée prochaine. Il faudra ensuite confirmer ses choix et remplir tous les dossiers d’inscription d’ici au 3 avril. L’année dernière, 90% des lycéens de terminale avaient créé un dossier de candidature sur la plateforme selon le rectorat.

Grève des enseignants : La ministre de l’Education dans l’œil du cyclone

Partout en France ce jeudi 1er février, le corps enseignant manifeste son désaccord avec la ministre de l’Éducation Amélie Oudéa-Castéra, largement décriée pour son choix de scolariser ses enfants dans une école privée aux positions éthiques contestables, tout autant que pour sa volonté de poursuite des réformes entamées par ses prédécesseurs. À La Réunion, deux manifestations se tenaient ce matin, devant le rectorat à Saint-Denis et devant la mairie de Saint-Pierre.

Education : L’intersyndicale appelle à la grève le 1er février

L’intersyndicale FSU, UNSA, FO, CFDT, CGTR, SAIPER et Sud appelle à un mouvement de grève le jeudi 1er février sur la thématique de « L’éducation en danger ». Deux rassemblements se tiendront à 9h devant le rectorat de Saint-Denis et devant la mairie de Saint-Pierre.