Société

4 ans de prison pour avoir agressé sexuellement la meilleure amie de sa femme

Samedi 2 Juin 2018 - 07:02

La scène s'est déroulée en 2013, à Saint-André, lors d'une fête de baptême. L'homme évoque pour sa part une relation consentie. Mais les révélations de la victime à la barre n'ont pas joué en sa faveur. Il a donc été condamné à quatre ans de prison, dont deux ans ferme.


4 ans de prison pour avoir agressé sexuellement la meilleure amie de sa femme
Un homme a été condamné pour avoir agressé sexuellement la meilleure amie de sa femme, alors qu'ils étaient tous présents à la fête de baptême de sa propre fille.

A la barre, ce dernier évoque une relation consentie, il s'exprime même en disant "elle se frottait à moi en dansant et m'a aguiché dans les toilettes", précise le Quotidien. Mais la victime a une toute autre version de cette scène des toilettes: "Il a dit à mon amie de partir, et il a commencé à me faire des avances, mais je l'ai repoussé", explique-t-elle dans le JIR. 

Et, cinq ans après, la détresse de cette dernière est toujours bien présente et aura surtout eu raison de l'innocence de l'agresseur. Cette dernière a été entendue par visioconférence depuis la Normandie, car elle a "préféré quitter La Réunion après cette pénible affaire", précise le JIR.

En juillet 2013, la jeune femme était venue seule, laissant mari et enfants afin de pouvoir profiter pleinement de la fête, et ce fût chose faite. "J'étais tellement saoule que je ne tenais plus debout", confie-t-elle dans le JIR. 

Même si de nombreuses scènes restent encore floues, la scène se serait déroulée en fin de soirée alors que la victime était ivre morte. La victime aurait été tirée du sommeil par la sensation d'être pénétrée. "Je ne savais pas si c'était la réalité ou un cauchemar, et je me suis rendormie", confie-t-elle au JIR. 

A l'époque personne ne l'a cru, pas même sa meilleure amie. Aujourd'hui, sa peine est enfin entendue. Son agresseur a été condamné à quatre ans de prison, dont deux ans ferme. Il sera également enregistré au fichier des auteurs d'infractions sexuelles.
Charline Bakowski
Lu 13954 fois



1.Posté par nono le 02/06/2018 07:29

1 verre ça va 3 verres bonjour les dégâts !!!!!

2.Posté par No comment le 02/06/2018 08:07 (depuis mobile)

Il y a des abus partout et de toute sorte mais l'alcool est un fléau bon courage et retablisse ment

3.Posté par Non le 02/06/2018 09:38 (depuis mobile)

Quand une femme dit non, c''est non.

4.Posté par Jp POPAUL54 le 02/06/2018 09:56

A la barre pour avoir eu la barre !

5.Posté par feel le 03/06/2018 16:43

bonjour les dépravés !!

6.Posté par marie le 08/06/2018 21:33

agressé et a droit que 2 ans ferme

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter