Société

342.000 personnes sous le seuil de pauvreté, les communes rurales les plus touchées

Mercredi 20 Juin 2018 - 10:21

En 2015, 40 % des Réunionnais vivent sous le seuil de pauvreté, soit 342 000 personnes. Un taux trois fois plus élevé qu’en métropole, où il est de 14 %. En 2015, c'est ainsi la moitié des Réunionnais qui vivent avec moins de 1 190 euros par mois et par unité de consommation (UC) (contre 1 690 euros par UC en métropole). Ce revenu médian est plus faible que dans chacune des régions métropolitaines.

Moins d’emplois et plus d’aides sociales qu'en métropole 

Selon l'Insee, le manque d’emplois et de revenus d’activité expliquent en grande partie cette plus forte précarité. En effet, en 2015, seule la moitié des Réunionnais en âge de travailler occupent un emploi (contre les deux tiers en métropole). Si à La Réunion les personnes vivant dans les ménages dont les revenus d’activité (salaires, revenus des indépendants, indemnités de chômage) constituent la première ressource déclarée sont moins souvent exposés à la pauvreté (25 %) que les autres, ces revenus restent bien plus faibles qu’en métropole.

"D’une part, le poids des revenus d’activité dans le revenu disponible reste plus faible à La Réunion : dans les ménages réunionnais, le nombre de personnes percevant des revenus d’activité est moins élevé. D’autre part, les ménages sont plus grands qu’en métropole", souligne l'institut de sondage.

Les ménages réunionnais sont plus dépendants des prestations sociales (allocations familiales, aides au logement et minima sociaux) que ceux de métropole, est-il précisé. Elles constituent ainsi la première source de revenu pour un quart des Réunionnais, soit quatre fois plus qu’en métropole. Les Réunionnais perçoivent en effet en moyenne 260 euros mensuels par UC de prestations sociales contre 115 euros en métropole.

Des communes rurales plus touchées par la pauvreté

Le niveau de vie mensuel média varie selon les communes, allant de 920 euros à Salazie à 1.515 euros à La Possession. L'Insee relève que la pauvreté concerne davantage certaines petites communes rurales. A titre d'exemple, plus d’un habitant sur deux à Salazie (60 %), Sainte-Rose (56 %), Cilaos (54 %) et SaintPhilippe (51 %).

"Dans ces communes rurales, les habitants en âge de travailler sont bien moins souvent en emploi : c’est le cas de seulement 38 % d’entre eux", indique l'institut. C’est également dans ces communes que les personnes pauvres ont les niveaux de vie les plus faibles de l’île. En particulier, à Salazie, la moitié d’entre elles disposent d’un niveau de vie mensuel de moins de 710 euros par UC contre 765 euros à La Réunion.

342.000 personnes sous le seuil de pauvreté, les communes rurales les plus touchées
De plus, dans ces communes, les prestations sociales constituent plus souvent la principale source de revenu des ménages : de 27 % des ménages à Cilaos à 32 % à Sainte-Rose. La part de ménages dont les revenus principaux sont les prestations sociales est également élevée dans des communes où le taux de pauvreté est un peu moins fort. C'est le cas au Port (35 %) et à Saint-Benoît (33 %), où elle est même la plus forte. À Saint-André, Saint-Louis et Saint-Joseph, la part de ménages concernés est également importante, avec 29 %.

Dans ces cinq dernière communes, le montant moyen des prestations sociales perçues est même plus élevé (315 euros par UC) que dans les communes rurales les plus pauvres (280 euros par UC), notamment parce que plus de familles nombreuses et monoparentales y vivent. 

Dans chacune de ces communes, près d’un habitant sur deux vit sous le seuil de pauvreté. Des communes qui rassemblent un tiers des personnes pauvres résidant dans l’île. 

342.000 personnes sous le seuil de pauvreté, les communes rurales les plus touchées
Même dans les communes les plus aisées, deux fois plus de personnes pauvres que dans l'Hexagone

Dans les autres communes de l’Ouest et dans celles du Nord, les niveaux de vie sont plus élevés et la pauvreté moins présente, mais reste à un niveau au moins deux fois supérieur à celui de métropole, note l'Insee. Le fléau touche ainsi plus d’un habitant sur trois à Saint-Denis et à Saint-Paul. Par ailleurs, même si la part des ménages dont les revenus principaux sont les prestations sociales (22 % à Saint-Denis et 18 % à Saint-Paul) se situe en-dessous de la moyenne régionale, elle reste trois fois supérieure à celle de la métropole
N.P
Lu 10093 fois



1.Posté par Honteux le 20/06/2018 11:02 (depuis mobile)

C'est honteux.
Et dire qu'une élue se permet d'avoir une villa avec terrain pour 130 000 euros. Et elle dit qu'elle travaille pour la Reunion.

C'est un SCANDALE POLITIQUE.

2.Posté par LéonardeVincui le 20/06/2018 11:24

Pendant ce temps que fait nos racailles politicards PEI et leurs collègues charognards de la Métropole. Plus inquiet pour l'intégration des migrants et le statut du service du clientélisme de l'immigration.Allez l'équipe du L.R / CENTRISTE - LES GOCHOS - COCOS / FRANCE INSOUMISE ET LE MACRON LES SANS DENTS DES D.O.M SONT NÉE FRANÇAIS de seconde zone. IN YAB DES YVENINES

Ah du blablabla aux ( Assises Outre-mer: La Région Réunion s'allie à l'ensemble des acteurs économiques )

3.Posté par Votepomoins le 20/06/2018 11:44 (depuis mobile)

Ces 342 000 pauvres constituent le terreau des élus.Ce sont ces pauvres qui viennent les applaudir et qui votent pour eux pour qu''ils deviennent plus riches , se construisent de belles villas, voyagent à tour de bras et engraissent leurs familles

4.Posté par cmoin le 20/06/2018 11:44

C'est faux,on voit pleins de voiture neuves,avec des plaques A même sur les parkings des logement sociaux.
On voit tous les gamins des personnes soi disant pauvres avec les derniers smartphone.
On voit tout le temps pleins de gens dans les commerces.
La seul chose qui est vraie c'est qu'ici,encore plus qu'en france,il y a beaucoup trop d'aides et d'assistanat!

5.Posté par Manu le 20/06/2018 12:01 (depuis mobile)

Incroyable après quand une élu demande juste de verse 70 000 euro au CCAS de St Louis cette élue ce fait démonté de toute par par le maire les adjoint et plain d abrutie qui s occupe de ça vie .Coluche au secours abbé pierre revient..

.

6.Posté par jean claude le 20/06/2018 12:02

c est triste mais alors pourquoi le CCAS utilise 80/100 des subventions pour la masse salariale???

Cette argent devrait servir a aider les gens en diffucultés

7.Posté par GIRONDIN le 20/06/2018 12:03

Comme dirait manu il faut qu'ils se responsabilisent.

Et sinon on a 175 000 000 € pour batkaré, c'est l'essentiel !


8.Posté par Pierre le 20/06/2018 12:04 (depuis mobile)

Je ne conteste pas mais tout le monde le sait les travailleurs au noir grouillent dans la pénombre.
Par contre même si je ne conteste pas l’image ce style de maisonnette a grandement disparu.

9.Posté par antidote le 20/06/2018 12:04

Au pays de l'égalité réelle, il s'agit d'appartenir à la bonne caste : celle des surrémunérés, primés (pour qui seuls la vie est chère) qui se vantent de faire vivre l'économie du département en employant (au black ?) femmes de ménage,,nénénes ou jardiniers (sans indexation, bien sûr !). Riches vs pauvres...

10.Posté par Bebetot le 20/06/2018 12:40

La Reunion exemple de développement pour la région aurait autant de pauvres.
La Reunion serait quasiment au même niveau que Mayotte parce que si on enlève les clandestins(ils représentent 40% de la population) des chiffres, il doit surement avoir 43% de personnes vivant sous le seuil de pauvreté là-bas.

11.Posté par Llort le 20/06/2018 13:20

Ce seuil de pauvreté n'a aucune existence légale, il s'agit juste d'une statistique prenant en compte 60% du salaire médian, soit 1008€ pour une personne seule mais plus de 2600€ pour une famille et deux enfants.
Considérer que les gens sont pauvres avec de telles sommes est un gros foutage de gueule.
Mettre en illustration une famille réellement pauvre, case en bois sous tôle insalubre en est un deuxième.
Ce seuil doit être redéfini pour coller à la réalité, il doit être fixé à 40% du revenu médian car les familles qui sont près du seuil actuelles font partie des classe moyennes.

12.Posté par non le 20/06/2018 13:23

c'est archi faux ,les gens rurale comme vous dite ne sont pas sous le seuil de la pauvreté.Ces gens,plantent ,soignent et mangent POULETS ,COQS ,CANARDS FRAIS ETC...?brédes , persils ,thyms,salades légumes bio etc en attendant le RSA LE 6 DU MOIS.CERTAINS FONT LEURS PETITS BIZNES en vendant l'autre qualité ,Par contre les gens dans les cités vivent réellements sous le seuil de la pauvreté.ILS sont cloutés ds un immeuble ,ils ne peuts pas soigner ,planter,ils sont obligés de tous achetés congelés ,zots statistique est faux.

13.Posté par Paul Hoarau le 20/06/2018 13:44

Comment ce fait il que dans un pays aussi " pauvre " il y a autant de grandes surfaces commerciales toujours aussi bondées(presque aussi bondé que les cadis) ? Autant de voitures (que dis-je des 4/4) Flambants neufs . Des avions aussi pleins malgré les prix exorbitant des billets . Comment se fait-il que dans ce pays de pauvreté, croise on autant d'obèses) La Réunion devrait exporter sa misère dans ces pays, Burundi, R C A, Malawi, Gambie, Madagascar les 5 pays les plus pauvres au monde( il y en a bien d'autres) avec un PIB de 500 dollars US par habitant (475 €) notre savoir-faire, autant, avec si peut pourrait leur rendre service :

14.Posté par étonnant le 20/06/2018 13:59

Peut-être que l'Ermitage les bains (St Paul) va bientôt rejoindre les communes les plus pauvres de l'ïle?
On dira merci au meneur du DPM pour les 150 chômeurs supplémentaires qui vont rejoindre les ménages subventionnés.

15.Posté par spartacus974 le 20/06/2018 14:10

Très bien mais il faudrait aussi faire le palmarès des plus grosses fortunes de la Réunion et sur les conditions qui ont rendu possible un tel enrichissement.Il y aurait quelques surprises ....

16.Posté par TAMINATOR le 20/06/2018 14:30

Si la politique pouvait changer quelque choses sa se saurait depuis le temps.

Une bonne révolution on mes les politiquart au chômage = $$$ECONOMIE$$$

les votes des lois se fond par référendum via internet = PEUPLE SATISFAIT

17.Posté par ti gousse le 20/06/2018 12:50

zote y crois encore père noël et ben arrêtez de parler et pleurer continu coure derrière bande père noël et pou GAGNE 2 centimes et avec sa zote les heureux

18.Posté par Manu T le 20/06/2018 14:59

Et voilà ressorti le discours facile du "tout est de la faute des fonctionnaires et des assistés". Ah bah, c'est bien, vous recrachez bien les idées qu'on vous rabâche à longueur de journées.
Après, si vous prenez le temps de réfléchir un peu par vous même au lieu d'avoir un discours rempli d'aigreur comme cela, vous vous apercevrez que le monde n'est pas si simpliste que cela.
Alors oui, forcément, ce que je dis ne ressemble pas à un coup de gueule et ce n'est pas hyper accrocheur; mais tant pis.

19.Posté par Domi le 20/06/2018 15:20 (depuis mobile)

Girondin post 7
Battre carré ouvre l’esprit. Vous devriez en profiter.

20.Posté par Titi or not Titi le 20/06/2018 15:36

Combien De Zébus Sous Le Seuil De Pauvreté ? Aucun !! 😂😂

ANouLa©®

21.Posté par MARIE le 20/06/2018 15:40

POST 12 -

Tout a fait d accord et nous devrions rajouter que beaucoup ont la tite case qui va avec....

22.Posté par GIRONDIN le 20/06/2018 16:12

19. Domi
Merci pour le conseil, j''aimerai emprofiter mais je n''ai pas les moyens.

Vous qui avez l''esprit ouvert, transmettez moi votre mail ou fax. En retour vous aurez mon IBAN pour un don, un don au voyage. Il me faudrait environ 3000€.

Merci de m'ouvrir l'esprit.

23.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 20/06/2018 16:20

La photo illustrant l'article c'est l'hôtel de Région ou le Conseil départemental ?


Que ce soit l'un ou l'autre le "balié" dans la cour y fait pitié et y dénote aux côtés de la poubelle moderne de la CIVIS.

24.Posté par ste suzanne le 20/06/2018 16:58

et tous ses élus sans scrupules qui profite de la MISÈRE de ses citoyen pour remplir leur poche avec la complicité de certaine personne qui les défend a chaque foi qu il se fait prendre la main dans la caisse
et pourtant dans leur campagne se sont eux qui crie haut et fort qu ils sont pour le peuple
MAIS HÉLAS C EST POCHE AVANT ET AUSSI LEUR PARTIE
COMMENT SE FAIT IL QU UN MAIRE ARRIVE AU POUVOIR LES MAINS VIDE ET A LA FIN DE LEUR
MANDAT IL PAYE L IMPÔT SUR LA FORTUNE ET AUCUN POUVOIR CHERCHE LES CONTRÔLES
A CROIRE QUE SE SONT TOUS DES POURRIS

25.Posté par klod le 20/06/2018 17:54

j'approuve TOTALEMENT Girondin , prend conscience les endémiques !!!!!!................ : oté créole , sur une ile dans une telle situation économique , certains à l'esprit tortueux , pensent que l'essentiel c'est de financer un bat karé annuel pour "voir la famille" .................. je ne partage pas les "idéaux " d'une telle société .................

voyager pour le plaisir ne fait pas partie de "la pyramide de Maslow" dans les besoins fondamentaux d'une société en difficulté ...........



pov mon ti péi , où voyager ek l'argent des contribuables pour le plaisir annuellement est plus important qu'essayer de juguler un chomage structurelle sur une petite ile depuis 70 ans , et plus ................... a chacun ses priorités pour le bien commun , hélas !

26.Posté par DJ974 le 20/06/2018 18:07

Déficit de 21 millions d'euros au CHU, 15 millions d'euros à la SODEGIS, plus les millions du Groupe Apavou,
342 000 personnes sous le seuil de pauvreté, où est passé tous cet argent, que font ces "dirigeant" pour en arriver à là, les politiques ou sont-ils, députés, maires, sénateurs, préfet... au prochaine élections Messieurs Dames et remettez les mêmes encore et encore et encore et encore et encore...

27.Posté par cheche le 20/06/2018 18:57

Le mode de calcul des familles sous le seuil de pauvreté est completement aberrant, nul.Si je comprend bien sur 850000 hab que compte RUN il y en a 342 000 sous le seuil de pauvrete dont enfants mineurs a charge, bébes...Il faudrait calculer par famille car ces derniers sont à la charge des parents qui forment un tout avec leurs enfants.En extrapolant une famille de quatre personnes (pere,mere,deux enfants) vivrait donc avec 1200x 4 soit 4800€ mois.? ?? Bref les communes des hauts les plus pauvres?leurs habitants sont souvent proprietaires de leurs cases où vivent aussi des adultes a la recherche d'emplois ou des personnes âgées et souvent elles peuvent subvenir avec leurs produits de la terre.Non le reunionnais n'est pas pauvre,peut-etre certains gramounes,mais à voir tous ces ipads en main de chacun des enfants,des ecrans plat dernier cri ,caddy remplis à la sortie des hypermarchés;;sans compter les voitures rutilantes et recentes et les addictions aux jeux je me dis que le reunionnais vit au dessus de ses moyens il n'est pas pauvre dans son ensemble et qu'il devrait aller faire un petit tour du cote de Mada ,du Mali ou du Soudan..

28.Posté par popol le 20/06/2018 19:03

Allez à la poste le 5 du mois vous verrez qui perçoit des revenus de 5000 a 6000 € et ce sont les premiers a venir au CCAS. Chercher l'erreur, je ne dis pas qu'ils n'a pas de pauvres, mais eux ont les attrapent, à 6 mois des élections municipales un petit contrat par-ci, un petit billet de 200€ par là et le tour est joué. En route pour 6 ans les râpes touts sont là, quand un jeune veut faire des choses pour leur donner leur dignité il ne sont pas d'accord, et c'est eux qui les mettent au pouvoir. Pour moi l'assistanat à été crée par nos politiciens, pour mieux garder le pouvoir.

29.Posté par Manu le 20/06/2018 19:15 (depuis mobile)

Mes pensé vont pour les retraites qui vive vraiment dans la misère pas pour le pour les travailleur au noir qui malheureusement sont dans ces pourcentage ne pas confondre ..merci il y''a misère en Mercedes et vrai misère ..ne pas confondre

30.Posté par noe le 20/06/2018 19:26

Après 252 trimestres ma retraite est vraiment faible !

31.Posté par John le 20/06/2018 20:45 (depuis mobile)

Une fois de plus on nage dans le delire ey le mensonge
Cette statistique est basée uniquement sur le revenu déclaré....donc largement sous la realite il faut ajouter travail au noir et business en tout genre et la on trouvera 10% de pauvres maxi

32.Posté par tikaf le 20/06/2018 20:51 (depuis mobile)

Et ça ne fait que commencer on verra ds 2 ans....

33.Posté par Kanal bisik le 20/06/2018 21:43 (depuis mobile)

Le pei ,i fé vréman pitié...kan mi lir zot komantér mi pans que politik na enkor pou donn a zot ( et mi rest poli )lé vré que cé a koz la misér de + de 3000000 personnes que na rienk gros 4x4 su la route !..que chomage i exist a koz grater lo ki !...

34.Posté par Thierrymassicot le 20/06/2018 22:19

@4 Mon pauvre cmoin #n'importe quoi.........ton ressenti, n'est pas statistique!!! Tu focalises uniquement sur les stigmates que l'extrême-droite met en exergue...Bref, un vrai toutou qui porte la queue à angle-droit!!! Au final, tu es vraiment à plaindre, tant de bêtise, d'oeillères qui , mal ajustées; t'infligent une cécité, un handicapé de l'humanité que tu es...Je te plains d'avoir une telle vie de merde et de frustrations en tout genre qui seuls puissent expliquer un tel regard cacatesque!!! ( cacatesque: licence poètique, le seul mot que tu m'évoque( t'es pas le seul rassure aou.)

35.Posté par Madigator le 21/06/2018 00:40 (depuis mobile)

Mi pense et c''est malheureux de dire ça, que le nombre de Avc va augmenter avec les loi manu, les gens i vie de plus en plus dans tracas, tout zaffair ymet en place po détruit à nous.

36.Posté par alcide le 21/06/2018 06:07

Il paraîtrait que la misère est moins pire au soleil...et pour la richesse aussi...

37.Posté par alcide le 21/06/2018 06:10

https://www.marinetraffic.com/en/ais/home/centerx:53.6/centery:-26.7/zoom:3

Les bateaux ne feraient que passer ? Pas si sûr, certains s'arrêtent, peut-être une explication à la pauvreté.

38.Posté par tikaf le 21/06/2018 06:26 (depuis mobile)

Après je dirais chacun choisis son destin et son choix de vie. De dire qu'on vit sous le qu'il de pauvreté est faux. Si le ti gramoun il vit avec son ti jardin, poule,etc..je pense qu'il est plus heureux et c'est ça richesse à lui.

39.Posté par Le Taliban. le 21/06/2018 07:19

Bravo.!!!!!
Mais nous sommes tous complices et macros,car nous votons pour ces élus
Mais vue le nombres des véhicules et les embouteillages nous sommes très bien lotis..
Voitures neuves, gros l'autos,T.V 1.50 ml de long.Portables dernières génération
Les Elus savent exploiter notre misère, car c'est leur font de commerce avec notre bénédiction.

40.Posté par Kayam le 21/06/2018 17:42

Nous ne choisissons pas d’être pauvre ; c’est plutôt vouloir être riche qui intéresse mais tout dépend du degré de richesse. Si c’est pour avoir des millions d’euros et être pauvre car les gens ne vous voit que par intérêt financier, que vous êtes malheureux — pas d’amour, pas d’enfant, pas de famille, graves soucis de santé… je ne dis pas vaut mieux être pauvre mais il est préférable d’avoir un peu de tout à petites doses quand même. Et puis aussi où se trouve le plaisir ? Par exemple :, je veux m’acheter une superbe BMW, des villas, faire le tour du monde...je suis riche à gogo : ok, je me les offre. Pour combien de temps va durer ces plaisirs ? Si c’est pour après se jeter dans le vide alors qu’on est plein, et de dire comme Dalida : "la vie m'insupporte..."
je ne vois pas trop l'idéal.

D’un autre côté :

« Être pauvre est une douleur persistante
Vivre dans la pauvreté est une honte brûlante » chante Peter.

À cela s’ajoute le regard parfois méprisant des autres. Le dédain des hommes qui ont le pouvoir d’embellir les choses, le déni de la pauvreté dans un pays riche qui doit cacher « le vilain », la couverture -propre dessus, farfouillée dessous- tirée sur le malheur des gens . Aucune honte à se gaver, à se donner de bons airs sous de fausses apparences. Qui se trouve aussi dans une île dessinée pour l’intense, tout en étant également dans un vivre-ensemble à contre-sens.

Où le carillon de la porte d’entrée chantonne alors que le coq, soigné pour donner du goût au repas dérange par son chant

Où dans les villas à piscine on s’inquiète de la qualité de l’eau alors que dans des cases en tôle, on attend d’en avoir un peu dans une bassine

Où dans les cuisines à l’américaine on concocte des mets fins pour le palais alors que, entre deux morceaux de tôles, on prépare les produits de dégagement, qu'on souhaite avoir suffisamment jusqu'au mois suivant...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >