Faits-divers

33 procédures pour alcoolémie dressées sur 770 contrôles routiers

Dimanche 21 Mai 2017 - 18:01

221 infractions - 31 délits - 26 retraits du permis de conduire (23 pour alcoolémies, 1 pour refus de se soumettre à l'éthylomètre, 1 pour conduite sous stupéfiants et 1 pour dépassement de la vitesse + 40km/h), voici le bilan des infractions au code de la route relevées au cours de ce week-end prolongé par l'ensemble des unités de gendarmerie de la Réunion, les motocyclistes de l'EDSR et les gendarmes des trois compagnies :


33 procédures pour alcoolémie dressées sur 770 contrôles routiers
Les gendarmes ont consacré 458 heures de service à des contrôles spécifiques de police route ciblant les conduites addictives, les excès de vitesse et les fautes de comportement à l'origine des accidents. près de 770 véhicules ont été contrôlés et 26 usagers se sont vus retirer leur permis de conduire sur le champ. 

Au total, les actions destinées à combattre l'insécurité routière réalisés depuis samedi matin ont permis de constater 221 infractions dont 31 délits :

- 33 alcoolémies dont 23 délictuelles (taux supérieur à 0,80 g/l d'alcool dans le sang);
- 1 refus de se soumettre au contrôle par éthylomètre
- 01 conduite sous l'emprise de stupéfiants;
- 1 refus d'obtempérer
- 05 défauts de permis de conduire;
- 70 dépassements de la vitesses;
- 22 usages de téléphone au volant;
- 16 non-ports de la ceinture et/ou dispositifs de retenue pour enfants;
- 07 non ports du casque;
- 62 autres infractions génératrices d'accidents graves (franchissement lignes continues, non respect du stop ou feu rouge, non respect des priorités etc...);
- 3 autres infractions diverses (équipements, règles administratives, etc).

Un conducteur refusant de s'arrêter aux sommationq des motocyclistes de la BMo de St Paul au cours de l'après-midi de dimanche a été interpellé à son domicile, audition et suites judiciaires en cours.

Au cours des deux dernières nuits, les gendarmes des brigades territoriales ont été appelés à intervenir sur 12 accidents matériels, 7 conducteurs  étaient alcoolisés et le taux le plus élevé constaté a été de 2,20 g d'alcool pur par litre de sang.

Un conducteur qui a percuté l'arrière d'un véhicule gendarmerie au Tampon avait 1,74 g/L d'alcool par litre de sang.
Zinfos974
Lu 16475 fois



1.Posté par pipo le 21/05/2017 18:32

"infractions au code de la route relevées au cours de ce week-end prolongé"

Quel week end prolongé?

2.Posté par marie le 21/05/2017 18:37

A ce rythme là tous les week end il n'y aura bientôt pus de voiture sur nos routes.

3.Posté par L'Ardéchoise le 21/05/2017 19:52

Roulez jeunesse !
La Réunion en l'air !
Et que croyez vous qu'il se passe ici ? La même chose...
Les assassins de la route sont partout.

4.Posté par TICOQ le 21/05/2017 20:16

et glou et glou et......glou !

5.Posté par TICOQ le 21/05/2017 20:17

Merci à la police et à la gendarmerie de garantir notre sécurité sur les routes.

6.Posté par SITARANE le 21/05/2017 21:12

Et maintenant, ils ont une semaine pour récupérer !!!!!!!!! Rendez vous dimanche prochain.............

7.Posté par Fred le 21/05/2017 22:57 (depuis mobile)

Entre la psychose des terrorisme et les controles du week end , les gendarmes ont ils une vie de famille? Combien de week end par ans travaillent-ils?

8.Posté par Zarin le 22/05/2017 08:39

Le premier robot-policier embauché à Dubaï

Le personnage du célèbre film américain RoboCop, l’officier de police Alex Murphy, reconstruit en cyborg et mis en service pour éliminer tout criminel sur son passage, est devenu une réalité à Dubaï.

https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201705211031473406-premier-robot-policier-dubai/

9.Posté par Paul HOARAU le 22/05/2017 13:28

En retirant le permis, vous ne faites qu'aggraver la délinquance routière!
26 retraits ,ce sont 26 conducteurs qui vont conduire sans permis le lendemain et pire encore sans assurance dans quelques jours! Si le délit est si grave, ce n'est pas le permis qu'il faut retirer , dans le cas d'une conduite dangereuse, la dangerosité n'est pas ce bout papier que le conducteur a dans sa poche ,mais bien le volant qui tient dans ses mains; Un an de retrait de voiture;avec obligation de paiement des journée de fourrière +les traites du crédit (la plupart du temps une soixantaine ) à payer+la location d'une autre voiture ou l'achat d'une deuxième tout cela fera très mal dans le budget ; Croyez moi l'il fera moins le con quand il récupéra sa petite voiture!

10.Posté par Pamphlétaire le 22/05/2017 13:47

Ça fait rentrer des sous à l’État pour contribuer au financement de la NRL ou payer non parlementaires, n'est-ce-pas?

11.Posté par Kameha MEHA le 22/05/2017 14:54

Quid des contrôles à la sortie de boite à ST DENIS en dessous de la cathédrale entre 4H00 et 6H00 du matin??
Car il y aurait bcp de retrait permis et de saisine de belles berlines...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 10 Décembre 2017 - 10:20 Le Port: Un départ de feu maîtrisé