MENU ZINFOS
Océan Indien

317% de surpopulation carcérale dans une prison de Mayotte


Par S.I - Publié le Mercredi 30 Janvier 2013 à 17:14 | Lu 1268 fois

317% de surpopulation carcérale dans une prison de Mayotte
Dans son dernier rapport, l'Observatoire international des prisons (OIP) a épinglé la maison d'arrêt de Majicavo, dont le taux de surpopulation carcérale atteint les 317% au sein de son quartier des mineurs.

Au total, 19 mineurs se partagent trois cellules alors que le seuil réglementaire est fixé à six.

L'administration pénitentiaire a décidé d'agir en prenant des "mesures particulières" pour préserver la sécurité de ces mineurs, explique l'OIP, "en danger par la promiscuité et l'exiguïté des locaux". Certains d'entre eux seront déplacés dans le secteur réservé aux femmes, où l'on compte deux détenues.

Ces dernières seront affectées au quartier d'isolement, tout en gardant un régime de détention ordinaire, indique l'organisation qui milite pour le droit à la dignité des prisonniers.




1.Posté par J-L Gajac le 31/01/2013 09:45

Il ne s'agit pas d' "une" prison mais de LA seule prison de Mayotte, Majicavo (qui veut dire en Comorien de Mayotte "sec - privé d'eau".
En arabe la prison se dit la "tombe des vivants" (Al Koubour al Hayat), mais il est une autre prison, celle des Morts qui gisent au fond de la mer à cause de la politique folle d'un Etat Occidental qui a voulu conserver un quart de son territoire colonial en le partitionnant au mépris des lois sur la décolonisation. Il a suffi qu'un Balladur bien mou mais bien féroce monte un mur de la Honte de plus en ce Monde pour précipiter des familles entières au fond des gouffres amers dans l'indifférence des deux Etats en cause.

Il faut savoir que depuis quelques années Majicavo a été heureusement délestée par le Centre de Détention du Port de centaines de pilotes de kwassa-kwassa Anjouanais pour la plupart condamnés à des peines de 4 ans pour avoir voulu sortir momentanément leurs familles de la misère absolue par un "salaire" de 300 Euro en pilotant des barques dangereuses, mettant en danger leur propre vie et celle de leurs passagers consentants.

Bien avant l'OIP, le Contrôleur Général des Lieux de Privation de Liberté a rendu public un RAPPORT sur cette prison ainsi que sur le Centre de Rétention en 2010, qu'on peut lire sur le lien ci-dessous :

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes