MENU ZINFOS
Faits-divers

3 voitures volées, 2 évasions, 1 course-poursuite: l’incroyable mois d’août d’un homme en errance


Un Saint-Pierrois a été jugé ce lundi pour une multitude de vols depuis le début du mois, date à laquelle il s’est retrouvé à la rue. Il a commis deux tentatives d’évasion durant son périple. Il va passer plusieurs mois derrière les barreaux et doit une somme rondelette de dédommagements pour les victimes.

Par - Publié le Mardi 23 Août 2022 à 06:00

Bien que ne disposant pas d’une carrure imposante, c’est avec un dispositif spécial qu’Eddy est escorté par les gendarmes au tribunal ce lundi. Le prévenu est en effet surveillé comme le lait sur le feu depuis le week-end dernier.

Dès le 9 août, Eddy s’est lancé dans une série de vols avec une facilité déconcertante entre L’Étang-Salé et Saint-Paul. Il a ainsi subtilisé 5 sacs à main dont il a récupéré les cartes bleues et l’argent liquide pour s’acheter principalement des cigarettes. Il jetait le reste dans des poubelles. 

Mais ses larcins ne s’arrêtaient pas là. Le Saint-Pierrois a également volé trois voitures. Il affirme à chaque fois que les clés étaient sur le contact. Au total, 7 victimes ont été répertoriées.

Attrapée une première fois par hasard

Le 18 août, après avoir volé un sac sur la plage de Saint-Leu, il conserve les clés magnétiques de la voiture dans sa poche. Il marche à côté des voitures stationnées et son passage provoque l’ouverture automatique de la voiture. Malheureusement pour lui, le couple qui s’était fait dérober le sac est revenu vers leur voiture pour éviter de se la faire voler. Il ne doit son salut qu’à la femme qui a empêché son conjoint de le molester. Il est interpellé par les gendarmes et placé en garde à vue.

Rapidement, son état de santé se dégrade et il doit être transféré au CHU de Saint-Pierre dans la soirée. Durant la nuit, il va déboulonner son lit avant de sauter de sa fenêtre au premier étage au petit matin. Arrivé face au RSMA, il remarque une voiture allumée sans personne dedans. L’occasion est trop belle et il part en direction de Saint-Leu.

Il passe la journée avec des camarades avec qui il consomme de l’alcool et du cannabis. En début de soirée, les gendarmes le reconnaissent alors qu’il conduit l’une de ses voitures volées, qu’il stocke dans un parking. Une course poursuite très dangereuse s’engage sur 20 km et il est interpellé à Saint-Gilles.

Une deuxième tentative d’évasion

De nouveau placé en garde à vue, il est auditionné le lendemain matin en présence de son avocate, la bâtonnière Séverine Ferrante. Alors qu’il se retrouve seul durant un instant, il s’échappe par la fenêtre. Il est rapidement retrouvé par les gendarmes, qui s’assurent que cela ne se reproduira plus, notamment en l’équipant d’une ceinture pour accrocher les menottes.

Face aux juges, il reconnaît tous les vols à l’exception d’une tablette numérique à l’intérieur du sac volé au couple de Saint-Leu. Il nie également avoir été à la recherche de la voiture. La victime, présente à l’audience, a confirmé que le système d’ouverture est automatique lors du passage à proximité. 

Mais elle a surtout fait le déplacement pour faire part de son préjudice moral et de ses traumatismes liés à l’évènement et ses conséquences. Plusieurs victimes ont fait le déplacement et ont évoqué les mêmes conséquences. L’une d’elles a souligné l’angoisse de savoir qu’un homme avait les clés de son domicile durant plusieurs jours.

À la rue depuis le début du mois

Eddy, la quarantaine, explique qu’il vivait chez sa mère depuis son retour de métropole en 2016. Celle-ci, gravement malade, a vendu sa maison pour être hébergée chez sa soeur. Mais cette dernière ne pouvait pas accueillir Eddy qui s’est donc retrouvé à la rue.

Il jure que c’est à partir de là qu’il s’est mis à voler. Son casier judiciaire comporte 3 mentions, toutes liées à l’alcool au volant. Il avait ainsi perdu son permis en 2018.

Un début de carrière récent dont doute fortement Me Julie Daguenet, qui défend plusieurs victimes. "Ce voleur compulsif ‘qui n’avait jamais fait ça avant’ vole aussi facilement qu’il va acheter son pain. Je ne sais pas s’il dit la vérité sur son passé, mais il a un certain don pour ça. Ses victimes souffrent d’un préjudice moral, elles ne dorment plus la nuit et ont peur d’aller à la plage", argue-t-elle avant de demander 1500 euros de préjudice moral pour une première cliente et un renvoi à une audience ultérieure pour une seconde.

Une défense difficile 

La procureure Caroline Calbo s’est réjouie que le prévenu puisse entendre le mal qu’il a causé aux victimes. Un grand nombre de ces dernières ont pu se libérer afin d’être présentes au tribunal, même si la rapidité de l’action judiciaire n’a permis de les prévenir que tardivement. La représentante du ministère public requiert une peine de 3 mois ferme pour la tentative d’évasion et 3 ans, dont 18 mois avec sursis, pour les autres chefs d’inculpation.

La tâche s’avérait ardue pour l’avocate de la défense qui était présente à la gendarmerie au moment de l’évasion de son client. "Comment peut-on se retrouver dans un laps de temps aussi court à voler tout ce qui passe ? On ne sait pas trop comment il fonctionne. Je crois qu’il est en errance sociale depuis 3 semaines et il a sombré. Il vole pour ses besoins primaires et n’essaye pas de revendre les objets. On a presque l’impression qu’il voulait se faire attraper en revenant à Saint-Leu", plaide-t-elle avant de demander une peine plus axée sur le sursis et un accompagnement.

Le tribunal va le condamner à 3 mois de prison pour la tentative d’évasion et il voit la révocation totale d’un sursis de 4 mois. Pour le reste, il est condamné à 2 ans de prison, dont 18 mois avec sursis. Il doit en outre plus de 3000 euros de dédommagements répartis entre les différentes victimes présentes, et va voir l’ardoise s’allonger lors d’un renvoi sur intérêt civil pour les autres.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Royal Bourbon le 23/08/2022 00:01

Un natif du Bronx ou un obsédé de polars déconnecté de la réalité ? Bien-sûr tout ça se paye au tribunal mais aura t'il la peine maximale pour y réfléchir de ses conneries ?

2.Posté par Taloche le 23/08/2022 07:13

La victime a confirmé de l'ouverture du systheme automatique lors du passage à proximité de la voiture.
C'est ça ! Qu' il continue à prendre les autres pour ceux qui ne sont pas.. l'ouverture du système automatique ne fonctionne que si on actionne la clé ou bien on appuie sur la poignée de porte tout en ayant la clé à une faible distance (sur soi par exemple)

3.Posté par olive le 23/08/2022 07:58

il pourra faire du karting en prison, c'est Dupont Moretti qui régale !

4.Posté par riverstar974 le 23/08/2022 08:01

MDR 3 mois ferme? 18 mois avec sursis et 3000 euros? il n'ira jamais en prison merci à dupont moretti, taubira belloubet et autres gardes des sceaux ultra gauche et à leur chef le président qui n'en a rien à faire de l'insécurité

5.Posté par cenkorli le 23/08/2022 09:06

c est pas un sujet sur Mayotte ; vous pouvez commenter librement. Merci.

6.Posté par Manu le 23/08/2022 11:38

A Taloche
C'est la VICTIME qui confirme, la pas dia ou l'accusé.. poukwé li couvrirait le gars la vole a li..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes