MENU ZINFOS
Santé

3 nouveaux cas de Covid-19 à La Réunion


La préfecture et l'ARS communiquent ce lundi sur le nombre de cas de Coronavirus à La Réunion.

Par - Publié le Lundi 18 Mai 2020 à 18:35 | Lu 9367 fois

Image d'illustration - Photo : Pierre Marchal / Anakaopress
Image d'illustration - Photo : Pierre Marchal / Anakaopress
Coronavirus COVID 19 à La Réunion : 3 nouveaux cas confirmés

La préfecture et l'Agence Régionale de Santé confirment 3 nouveaux cas de coronavirus COVID-19 à La Réunion ce lundi 18 mai à 15h00, soit au total 446 cas depuis l'apparition du premier cas le 11 mars 2020. Il s'agit de 3 cas importés.
 
SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE AU 18 mai 2020

446 cas ont été investigués à cette heure par l'ARS, Santé publique France & l'Assurance Maladie, dont 71% sont des cas importés.

• Bilan des cas investigués :

 Cas importés
(personnes qui ont contracté la maladie en dehors du territoire) 317

Dont cas issus d'une évacuation sanitaire au titre de la solidarité régionale 12
    
Cas autochtones secondaires
(personnes ayant un lien direct avec des cas importés) 66  

Cas autochtones
(personnes ayant un lien indirect ou n'ayant aucun lien avec un cas importé) 63
  Nombre total de cas investigués 446
            

 • Situation sanitaire :

Cas hospitalisés hors service de réanimation 8

Dont cas issus d'une évacuation sanitaire au titre de la solidarité régionale 7

Cas hospitalisés en service de réanimation 4

Dont cas issus d'une évacuation sanitaire au titre de la solidarité régionale 3

 •  Contact-tracing

Plus de 3500 personnes ont été appelées individuellement et suivies dans le cadre du contact-tracing.

Mis en place par l'ARS, en concertation avec Santé Publique France, le « contact-tracing » est un dispositif qui a pour objectif d'identifier et de rappeler toutes les personnes ayant été en contact proche (entourage familial, professionnel, passagers proches dans les avions...) avec un cas confirmé de Coronavirus pendant sa période de contagiosité (on parle de «sujets contacts» ou de «contacts»).

Ces personnes ont fait l'objet d'une enquête téléphonique au cours de laquelle a été évalué leur état de santé et leur a été précisé l'importance de :

-       respecter un isolement strict (quatorzaine)

-       surveiller quotidiennement leur état de santé (avec prise de température) et appeler tous les jours un numéro vert dédié

-       appeler immédiatement le 15 en cas d'apparition de symptômes

-       porter les masques livrés à leur domicile afin de limiter les risques de transmission du virus (sécuriser les déplacements au sein du domicile ou à l'extérieur pour motif de déplacement impérieux).

 
Avec le dé-confinement, le dispositif de contact-tracing a été réorganisé dans le but de :

- gagner du temps pour limiter toujours davantage le risque de propagation du virus
- pouvoir toucher le plus grand nombre de personnes possible : sachant qu'après le dé-confinement on peut prévoir qu'une personne contaminée pourra exposer en moyenne 20 personnes (contre 7, observé jusqu'à présent pendant la période du confinement).

 Un dispositif à trois niveaux
Afin de prendre en compte ce nombre important de personnes, le dispositif de contact-tracing reposera désormais sur 3 niveaux différents et complémentaires :

• Premier niveau : le médecin traitant ou le médecin prescripteur du test, pour la recherche et identification des personnes ayant été en contact étroit 48 heures avant le début des symptômes (entourage familial le plus proche).

• Second niveau : l'Assurance-maladie, pour l'identification des cas contacts au-delà de l'entourage familial (milieu professionnel, amical ...), l'appel de ces personnes pour leur donner toutes recommandations nécessaires parmi lesquelles figurent l'obligation, désormais, de se faire tester systématiquement (même sans symptômes) et l'obligation de respecter au moins une quatorzaine de jours d'isolement à domicile, voire plus dans certains cas.

 • Troisième niveau : l'ARS, qui va appeler régulièrement les personnes contaminées et les personnes contact pour vérifier auprès d'elles que tout se passe bien à domicile pendant les périodes d'isolement indispensable.

 
L'ARS procèdera également aux investigations des situations complexes et des cas regroupés en collectivités pour repérer précocement et limiter la formation de cluster.

 RECOMMANDATIONS A SUIVRE

Se protéger avec les gestes barrières
 En cas de signes d'infection respiratoire (fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés respiratoires) contactez le Samu Centre 15.
Ne vous rendez pas chez votre médecin traitant ou aux urgences, pour éviter toute potentielle contamination.


Amandine Dolphin
Rédactrice en chef adjointe - Passionnée de jeux vidéo, scrolleuse compulsive sur les réseaux... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Domino le 18/05/2020 19:02

Vas autochtone 63. Sinon capacité multiplié par trois !! Avec les arrivées gérées en dessous de la ceinture.
Croisons.....

2.Posté par parlamer le 18/05/2020 19:02

"La chloroquine : émotion, délire, manipulation de l’opinion
« Il est à noter, qu’à cette occasion, j’ai pu observer un délire, qui est le plus stupéfiant sur le plan médicamenteux, de toute ma carrière, pourtant longue, sur le danger extrême de l’utilisation de l’hydroxychloroquine et de la chloroquine. Ces médicaments sont prescrits depuis 80 ans, il est probable qu’au moins 1/3 de la population a eu l’occasion d’en manger. En France, la CNAM rapporte que 36 millions de comprimés de Plaquenil 200 mg ont été́ distribués en 2019. L’émotion formidable, sur les risques de la chloroquine et l’hydroxy-chloroquine, témoigne d’une absence complète de contrôle de l’information raisonnée, basée sur la bibliographie, et non pas sur les émotions des uns et des autres, voire la manipulation de l’opinion et je mesure mes termes. Par définition, le directeur de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé), en est responsable. » (N.D.L.R. Le docteur en psychiatrie, Dominique Martin)"

3.Posté par Jean Louis sauveur le 18/05/2020 19:23

A Mada, un peuple pauvres mais fier et surtout libre,i dénonce les Fake news de l'institut pasteur, avec preuve a l'appui sur le mensonge covid19, ensuite i critique zot remède parceque c'est malgache la trouver et les bons marché,le gouvernement français i veut vaccin i coûte d s milliards et surtout bourré de nanotechnologies,a nous ici la réunion, fine trop batardiser,i carte seulement la cuisse et i encaisse.et sa se croit grand penseur et autres, aller manz ti vers dont!!

4.Posté par Jacques le 18/05/2020 19:47

Bonjour,
Aux journalistes de zinfos974, pourriez vous investiguer pour savoir d'où vienne les cas importés, j'aimerais vraiment savoir dans quel contexte ils sont testés si c'est lors de leur quatorzaine stricte (à l'hotel) ou alors une fois chez eux au contact des reunionnais et ainsi pouvant potentiellement contaminé leurs proches ou les personnes qu'ils croisent.
Merci à vous

5.Posté par La vérité si je mens ! le 18/05/2020 20:31

Inquiétant ...
A écouter Macron , c'était une Gripette & Galipette !

6.Posté par PIPO 🙈🙉🙊 le 18/05/2020 20:34

pipo
Un deux trois j'irai pas dans les bois 🎶

7.Posté par Gui974 le 18/05/2020 20:53

Quand je pense à tout ce que nous devons subir pour seulement 2/3 cas autochtones par semaine depuis plus d'1 mois à présent …. je suis très déçu de la soumission des élus locaux et plus largement des réunionnais aux diktats de l'Etat.
En attendant des emplois se perdent, des chefs d'entreprises perdent tout, la situation sanitaire se dégrade (avec toutes les pathologies non traitées), les violences augmentent, …

En même temps quand je vois la réaction des Maires qui optent pour la fermeture des écoles je me demande si la situation ne les arrangent pas … après tout,ça permettra de demander toujours plus à l'Etat (plus d'argent, plus d'emplois aidés, …) …. je pensais le peuple réunionnais résilient … j'ai eu tort

8.Posté par val974 le 18/05/2020 21:16

Ce sont sûrement des cas graves importés de Mayotte.

9.Posté par maccoy le 19/05/2020 06:14

Reprenons l’École,arrêter d'avoir peur, il n'y a aucun risque à la réunion. http://chng.it/djMwJ9skQh

10.Posté par Astre le 19/05/2020 07:22

Le 17 il y avait 62 cas autochtone.

Le 18 il y a 63 cas autochtone et on pretend qu il n y aurait que 3 nouveaux cas importés...

Il y a une erreur quelque part...

11.Posté par philmarlow le 19/05/2020 08:25

3 cas importés.
Ok.
Mais importés d’où et comment ???
Merci de nous répondre.

12.Posté par Devieuxsouvenirs le 19/05/2020 08:25

@ 2. Les actes de solidarité et de respect de l’humain dans sa plus simple expression sont en général clandestins et discrets.

L’honneur du Pr.R. est d’avoir montré ouvertement comment réagir dans son domaine,à l’image d’un Général de Gaulle.

13.Posté par zozimét le 19/05/2020 08:47

Mon avis est que notre île est une bombe à retardement quant à LA covid-19. En clair, baizement y tarde pas po nous ....

14.Posté par Jp POPAUL54 le 19/05/2020 08:56

On s'interroge tout de même à savoir que malgré toutes les mesures freins mises en place... d'où proviennent les soit disant cas importés ??

15.Posté par MT CRISTO le 19/05/2020 10:45

Nous sommes victimes de l'inconscience de ceux qui contaminent leur entourage.

16.Posté par Ar-no le 19/05/2020 11:42

@Astre

Il y avait déjà 63 cas le 17 mai :
http://www.reunion.gouv.fr/point-de-situation-du-17-05-2020-aucun-nouveau-cas-a6632.html

17.Posté par Emmanuelle Hoarau le 19/05/2020 12:18

Et toujours zero cas chez nos voisins cousins !

18.Posté par laspi le 19/05/2020 13:00

@Astre

Il y avait toujours un décalage entre le nombre de cas diagnostiqués et le nombre de cas investigués (origine?). Dernièrement, ce décalage se chffrait à 2.
Depuis le 01/05, ils avaient annoncé que 2 cas diagnostiqués auparavant étaent injoignables, donc on ne savait pas s'ils étaient autochtones ou importés.
Ces derners jours, ils ont enfin récupéré les infos manquantes. Et donc ils ont ajouté un cas importé et un cas autochtone. Ces cas étaient diagnostiqués bien avant le 01/05, donc à présent ils sont très certainement guéris.
Ceci explique pourquoi le nombre de cas a augmenté sans déclaration apparente de nouveaux cas.

19.Posté par DSLAW le 19/05/2020 13:03

Le culte du mensonge et cacher la vérité. Au bûcher l’ARS.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes