MENU ZINFOS
Société

3 millions € : 122 Réunionnais heureux bénéficiaires d’un héritage vieux de 100 ans


Par - Publié le Mardi 4 Février 2020 à 09:03 | Lu 50558 fois

C'est une nouvelle victoire pour le généalogiste successoral Eric Terquem: 122 héritiers vont se partager la vente d'un terrain de plus de deux hectares à Pichette (dans les hauts de la Possession), pour un montant de 3 millions d'euros. C'est le fruit d'un travail minutieux et colossal, le décès du parent commun datant de 1925! Il aura fallu 8 ans de travail à l'équipe d'Eric Terquem pour identifier les héritiers et régler cette succession. Le généalogiste représente 6/7 des droits indivis dans cette affaire, et  11 000 héritiers dans 450 successions en indivis.

Pas moins de 37% de La Réunion est en indivision, souvent les héritiers ignorent qu'ils le sont, et les successions non réglées sont nombreuses. De fait, les prescriptions trentenaires sont légion à La Réunion: les personnes occupant un terrain de manière continue durant 30 ans, payant toutes les charges et éventuellement les impôts attenants peuvent faire appel à un notaire et se voir remettre un titre de propriété. Ces prescriptions trentenaires peuvent être contestées par les héritiers du terrain pendant 30 ans. Mais l'article 117 de la loi Egalité Réelle, du 28 février 2017, réduit le délai de recours, qui passe provisoirement (pendant 10 ans, de 2018 à 2028) de 30 à 5 ans. 

Cette réduction du délai de recours est un problème pour Eric Terquem, car la recherche généalogique exige un temps long. Aussi n'hésite-t-il pas à affirmer que la prescription trentenaire est un véritable pillage. De plus, le généalogiste remarque que quelques notaires seulement pratiquent la prescription acquisitive. Le généalogiste a fait parvenir début 2019 un rapport au service civil du Parquet de Saint-Denis et à la Chambre des notaires, sur les prescriptions effectuées en 2017 et 2018. Il y estime que 40% des 130 prescriptions de 2017 et 2018 semblent poser problème. Pour l'heure, son rapport est resté lettre morte.

L'esprit de la loi est de permettre à quelqu'un occupant un bien délaissé par son (plus souvent ses, à La Réunion) propriétaire d'en obtenir le titre de propriété. En aucun cas la prescription trentenaire ne peut être spéculative. Or, regrette Eric Terquem, la loi est souvent détournée à La Réunion. Pour illustrer ses propos, le généalogiste nous raconte l'histoire scandaleuse qu'il a découverte en enquêtant sur une succession, un véritable système crapuleux.

Durant des années, nous narre le généalogiste, un certain Monsieur Ajaguin, décédé il y a quelques années, fut apporteur d'affaires pour Maître Michel, notaire à saint-Denis. Monsieur Ajaguin arpentait la campagne à la recherche de terrains laissés à l'abandon, car en indivision. Il récupérait les titres de propriété à la conservation des hypothèques ou aux archives départementales, puis trouvait des comparses à qui il proposait d'effectuer une prescription acquisitive, et d'être leur mandataire. Maître Michel se chargeait d'effectuer la prescription, et le sieur Ajaguin se faisait payer par l'acquéreur en nature, par la rétrocession d'un bout du terrain. Le comble dans cette affaire, selon Eric Terquem, est que les acquéreurs proposaient souvent aux occupants de racheter ledit terrain. 

La prescription trentenaire, ou acquisitive, est décidément source de conflits à La Réunion, qu'ils soient intrafamiliaux, ou, en l'espèce, entre un généalogiste et des notaires, car Me Michel n'est pas le seul qu'Eric Terquem entraîne au tribunal: un notaire du sud de l'île, Me Moutien, qui fut interdit d'exercer pendant 10 ans, aura lui aussi bientôt affaire à l'avocat du généalogiste, pour une attestation immobilière après décès qui spolierait des clients de la florissante entreprise du généalogiste, pour une valeur de plus de 22 millions d'euros!

 


Bérénice Alaterre
Passionnée de littérature et de cinéma d'auteur, intolérante à l'injustice, dévoreuse de journaux... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par P le 04/02/2020 10:16

L'esprit de la loi est de permettre à quelqu'un occupant un bien délaissé par son (plus souvent ses, à La Réunion) propriétaire d'en obtenir le titre de propriété. En aucun cas la prescription trentenaire ne peut être spéculative. Or, regrette Eric Terquem, la loi est souvent détournée à La Réunion. Pour illustrer ses propos, le généalogiste nous raconte l'histoire scandaleuse qu'il a découverte en enquêtant sur une succession, un véritable système crapuleux.
--------------

la cinor vole les terrains non occupes pour le social mais oublie de le faire pour jean louis lagourgue

2.Posté par pipo le 04/02/2020 10:59

25.000 euros pour chacun - les frais + la part de l'état! Il va pas rester grand chose...

3.Posté par DURAND le 04/02/2020 11:09

Une des conditions etant que les heritiers soient d'accord et la c est gagné


4.Posté par pipoteur le 04/02/2020 11:21

@post1: Grosse pub pour Terquem qui est le seul vrai gagnant de l'affaire. Car à mon avis sa commission est de 30 ou 40%.
Les héritiers sans doute pour la plupart très éloignés auront moins de 5000 euros.
Globalement 3 millions c'est beaucoup mais pour les 122 héritiers très peu. Seul gagnant Eric Terquem.

5.Posté par Meneno le 04/02/2020 12:36 (depuis mobile)

Y a de quoi faire !
Honte aux notaires péi.

6.Posté par Graind Sab le 04/02/2020 13:02

Le plus grand hold-up jamais commis à la Réunion.

Lors de la départementalisation, les "sachant" ont détourné une loi qui leur permettait de transformer les transcription hypothécaire de format papier à format photo.
Ils ont donc pris en photo puis DETRUIT tous les actes de propriété enregistré entre 1905 et 1946 pour toute l'ile !
Les photos ont été pris de tel manière qu'un document qui faisait un format A3 à l'origine, fait le format d'un timbre poste maintenant. Donc évidement illisible.
Ma famille est propriétaire de nombreux terrain avec plusieurs actes de propriété dans ce cas, depuis des décennies les notaires nous disent la même chose "actes illisible" donc vous ne pouvez pas revendiquer votre bien.
En attendant, les "sachant" se partage la Réunion à coup d'usucapion illégal. (vous venez avec deux témoins chez le notaire et le terrain est a vous)
Les services de l'état sont complice de ce Hold-up et devrons rendre des comptes un jour ou l'autre.
Art 17 déclaration des droits de l'homme

7.Posté par jfh le 04/02/2020 13:44

Bravo tripoteur , 5000 au lieu de zéro !!!!

8.Posté par longani le 04/02/2020 14:05

pipoteur : et alors c'est son boulot non ? des années de travail ! qu'est ce donc qui vous pince ? Jalousie ? Maloki ?

9.Posté par trep le 04/02/2020 11:09

Un vrai travail de fourmi pour ce réunionnais. Cela fait plaisir.

10.Posté par Thalie974 le 04/02/2020 11:10

Pipoteur vous avez tout compris...

11.Posté par Norbert Sigismeau le 04/02/2020 15:09

4.Posté par pipoteur LUI il a fait quelque chose meme si le rapport est là mais toi qu as tu fait RIEN !! alors je pense que de ta part le silence est de mise ""Les imbéciles et les oisifs ignorants ont l'immobilité de penser, ils ruminent le néant""

12.Posté par Yves Mussard le 04/02/2020 15:18

Les Notaires à La Réunion, tout comme en Métropole, Corse et autres DOM, sont tous abusifs.
Que fait le service domanial ? Le Trésor Public ?
Tous les acteurs doivent se mettent autour d'une table pour mettre fin à ce genre de pratique !
Je prends note des noms des notaires cités, MERCI ! Je les éviterai.

Les terres doivent être restituées aux ayant droits!

BRAVO POUR LA QUALITÉ DE CE TRAVAIL TITANESQUE A TOUTE L’ÉQUIPE DE CE CABINET !
DERRIÈRE UN PATRON, IL Y A TOUJOURS DES SALARIES . . . BRAVO A EUX (moi même, entrepreneur et 6 employés)

13.Posté par pipoteur le 04/02/2020 16:09

@post9: Réunionnais?? lol

Il a surtout mis le bordel dans beaucoup de successions en faisant miroiter des sommes mirobolantes aux ayants droits sur des terrains qui pour la plupart n'ont aucune valeur.

@post8: maloki? mdr rien à foutre.

A ce propos où en est la succession Bavol de Trois Bassins où il annonçait des dizaines de millions d'euros aux ayants droits, des centaines d'hectares? A part mettre un gros bazar, je n'ai pas souvenir d'avoir vu la fin de l'histoire :)

14.Posté par LAMPION le 04/02/2020 17:13

Cela s'est passé comme ça puisque les lois sont mals foutus.
Dans les 70 mon professeur de maths disait souvent : Ce n'est pas la peine de tortiller du Q pour chier droit.

15.Posté par Joseph le 04/02/2020 17:23

Allez, l’aïeul va payer 122 bagnoles à ses descendants !

16.Posté par le vengeur manqué le 04/02/2020 21:54

pipo..teur tu n'as rien demandé et je te donne 5000 euros. Tu dis non?
Pour toi il vaut mieux ne rien faire et laisser les profiteurs en profiter. je vois bien de quel coté tu es.

17.Posté par pipo le 04/02/2020 22:54

@16.Posté par le vengeur manqué

Me battre X années pour toucher 5000 euros non merci!!! j'ai une meilleure technique pour gagner plus d'argent en moins de temps ----> Mon travail

18.Posté par Briandoht le 05/02/2020 06:49 (depuis mobile)

35% de com pour le généalogiste! C est hallucinant même pour 8 ans de travail de fourmis ! Je préfère le titre de l article :"Un genealoliste heureux bénéficiaire d une com d''1 millions d ''€ "
Un métier qui rapporte très gros en tous les cas, bravo!

19.Posté par Blablablablablabla.... le 05/02/2020 11:05

Pipo...Pipo teur!

Vaudrait mieux ce renseigner avant d'affirmé la commission du généalogiste...!!
C'est son bureau qui "se bat" pendant X années...pas les héritiers !!

A méditer..

BRAVO Mr TERQUEM.

20.Posté par Meneno le 05/02/2020 20:20 (depuis mobile)

20.
La honte est pour l'ensemble des autres notaires.
30% pour pas se faire spolier..? Moi je dis banco.

21.Posté par GARDE le 05/02/2020 22:12 (depuis mobile)

Nous aussi on attend notre héritage et cela dur depuis des années. Tjrs à la recherche d''héritier 🤔et on ne sait pas la limite car on arrive sur la route des tamarin à l''éperon. Au lieu de construire sur nout dos nous aimerais avoir un bout pour nou

22.Posté par Aline Grondin le 06/02/2020 12:31

nous aussi mon grand père avait laisser des terrain un peu partout au tampon et ailleurs , mon grand père est mort à vingt deux et mon père avait deux moi et on à jamais su ou se trouvait l acte

23.Posté par Ashou974 le 08/02/2020 12:46 (depuis mobile)

Merci Mr Terquem,
C’est triste de constater qu’à cause des malversations de certains notaires vous pouvez gagner de l’argent et aussi grâce à vos enquêtes !!!
Et la justice réunionnaise ferme les yeux !!!!

24.Posté par Philippe le 16/02/2020 23:48

C'est très bien qu'un généalogiste puisse aider des familles à régler leur situation d'indivision. Et c'est normal qu'il se rémunère. Les notaires sont bien payés, mais grand nombre vous embrouille plutôt que vous aider. On parle de Me Michel dans l'article, comment se fait-il qu'il ne soit pas viré par l'Ordre ? il est dans toutes les situations foireuses !
En matière de spoliation foncière, beaucoup de petites gens se sont faits avoir par des maires peu scrupuleux. Les gens ont peurs, ne portent pas plainte. Il faut espérer que les choses évoluent.
Bravo et merci Monsieur Terquem pour votre travail !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes