Revenir à la rubrique : Communiqué

3 juillet : AF 447 : rapport d’étape du Bureau d’Enquêtes et d’Analyses (BEA)

Air France a pris connaissance avec attention du rapport d’étape du Bureau d’Enquêtes et d’Analyses (BEA) concernant l’accident du vol AF 447. Ce rapport, en présentant les premiers faits établis, constitue une étape importante de l’enquête. C’est également un élément important pour les familles des victimes, dont Air France comprend l’impatience, qu’elle partage totalement, à […]

Ecrit par Melanie Roddier – le vendredi 03 juillet 2009 à 15H06

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

Air France a pris connaissance avec attention du rapport d’étape du Bureau d’Enquêtes et d’Analyses (BEA) concernant l’accident du vol AF 447. Ce rapport, en présentant les premiers faits établis, constitue une étape importante de l’enquête.

C’est également un élément important pour les familles des victimes, dont Air France comprend l’impatience, qu’elle partage totalement, à vouloir comprendre les circonstances de la tragédie qui les a frappées.

Pour Air France, il est en effet capital de retrouver les enregistreurs des vols – les boîtes noires – dont l’exploitation permettrait de retracer les causes de l’accident, quelles qu’elles soient. Aucun effort ne doit être ménagé dans ce but, et Air France remercie les autorités françaises pour la poursuite de leurs recherches, avec des moyens sans précédent. La compagnie adresse également tous ses remerciements aux autorités brésiliennes pour les recherches qu’elles ont menées sur les lieux de l’accident.

Tous les éléments de l’enquête menée par le Bureau d’Enquêtes et d’Analyses seront pleinement et sans délai pris en compte par la compagnie. En tout état de cause, la sécurité de ses vols est la préoccupation primordiale d’Air France, qui recherche en permanence tous les moyens de nature à la renforcer grâce aux efforts communs de tous les métiers de l’entreprise.

A l’occasion de la publication de ce rapport d’étape, Air France souhaite apporter les précisions suivantes :

–    dans la recommandation d’Airbus de novembre 2008, remplaçant celle de septembre 2007, la solution des problèmes de givrage ne figurait plus comme motif de remplacement des sondes de Pitot Thalès AA par les sondes de Pitot Thalès BA,
–    le 15 avril 2009, Airbus a proposé à Air France une évaluation, en situation réelle, des résultats d’une campagne d’essais en laboratoire des sondes de Pitot Thalès BA,
–    le 27 avril 2009, sans attendre cette évaluation, Air France a décidé d’équiper la totalité de sa flotte d’Airbus A330 et A340, des sondes de Pitot Thalès BA.

Air France continue de coopérer pleinement avec les autorités et réaffirme son engagement à une totale transparence vis-à-vis des enquêteurs, de ses passagers et du public.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Circulation rétablie à Saint-Gilles-Les-Bains suite à l’incendie de Chez Loulou

Suite à l’incendie survenu « Chez Loulou » le mercredi 10 avril 2024, entraînant la destruction de la boutique et des perturbations de la circulation routière, nous sommes heureux de vous informer que la situation a été résolue et que la circulation a été rétablie. Les autorités compétentes ainsi que les propriétaires ont agi rapidement pour sécuriser les lieux et entreprendre les travaux de démolition nécessaires. La circulation routière est à nouveau normale et la route est ouverte.