Santé

3 fois plus de décès du diabète qu'en métropole: Une feuille de route arrêtée début 2020

Jeudi 14 Novembre 2019 - 17:07

3 fois plus de décès du diabète qu'en métropole: Une feuille de route arrêtée début 2020
À La Réunion, près de 70 000 Réunionnais bénéficient d’une prise en charge pour le diabète (56% de femmes et 44% d’hommes). À l'occasion de la journée mondiale du diabète ce jeudi 14 novembre, l'ARS a fait le point sur les chiffres clefs et présenté la préfiguration de la feuille de route visant à amplifier la prévention et la lutte contre cette maladie.

250 décès chaque année

L’Observatoire Régional de la Santé (ORS) a rendu publique ce jeudi une sélection d’indicateurs clés. Avec 69 800 patients pris en charge pour un diabète et une augmentation de 4% chaque année, La Réunion constitue un territoire particulièrement touché par cette maladie.

Les dernières données mettent en évidence une plus forte exposition des femmes (55% des patients), une entrée dans la maladie plus précoce  à la Réunion, 2 500 personnes diabétiques âgées de moins de 35 ans, dont 200 enfants de moins de 15 ans, 2 500  femmes hospitalisées pour diabète pendant leur grossesse en 2018 (soit 2 femmes enceintes sur 10 concernées)  avec une prédisposition acquise au développement d’un diabète après leur accouchement. À noter également qu'1 diabétique sur 3 ignore sa maladie.

Insuffisance du suivi médical et paramédical

"L’analyse du parcours de soins de patients diabétiques à La Réunion rend compte d’une insuffisance du suivi médical et paramédical au regard des recommandations de la Haute Autorité de Santé", rapporte l'ARS, alors que des examens biologiques ne sont pas suffisamment réalisés, qu'1 patient sur 2 n’a pas de suivi cardiologique dans l’année, et qu'1 sur 3 n’a pas de consultation ophtalmologique dans les 2 ans (examen permettant de dépister précocement les atteintes rétiniennes liées au diabète).

"Cette forte prévalence de la maladie, associée à une prise en charge insuffisante, se traduit par des complications sévères et nombreuses pour les patients diabétiques", est-il noté. En 2016, on recense ainsi 420 accidents vasculaires cérébraux, 150 infarctus du myocarde, 145 mises en dialyse pour insuffisance rénale chronique terminale, et pas moins de 160 amputations.

Par ailleurs, on enregistre près de 250 décès par an, directement dus au diabète, soit le triple de la mortalité métropolitaine.

Une feuille de route arrêtée début 2020

Pour y remédier, des travaux préfigurent la nouvelle feuille de route amplifiant la lutte contre le diabète sur le territoire, pour la période 2020-2022. Ils s’articulent autour des axes suivants : la prévention du diabète, le dépistage des patients pré-diabétiques et diabétiques, le parcours de soins, l’observation et la communication.

"La synthèse de ces travaux fera l’objet d’une concertation avec les différents décideurs et financeurs, afin qu’un plan d’action global et coordonné de lutte contre le diabète à La Réunion soit établi pour les 3 prochaines années. L'ARS prendra toute sa place dans ce plan en engageant une programmation financière pluriannuelle, amplifiée par rapport aux années précédentes", indique l'Agence régionale de santé. 

La feuille de route sera arrêtée en début d’année 2020 après la phase de concertation.  

Qu'est-ce que le diabète
Le diabète de type 2 est une maladie métabolique caractérisée par une concentration en sucre élevée dans le sang (glycémie) du fait d’une insuffisante production d’insuline, hormone régulant le glucose dans le corps. Contrairement au diabète de type 1 (maladie auto-immune apparaissant dans l’enfance), le diabète de type 2 survient à l’âge adulte et est principalement causé par le surpoids et l’obésité, ainsi que par le vieillissement, sans exclure l’intervention de facteurs génétiques. Des mesures simples et efficaces existent pour prévenir la maladie et ses complications : maintenir un poids normal, pratiquer régulièrement un exercice physique, adopter une alimentation équilibrée, respecter un suivi médical régulier.
N.P
Lu 1085 fois




1.Posté par Koff le 15/11/2019 06:35 (depuis mobile)

0.25€ de taxes sur les sandwichs gratinés servis chaque jour. Et en 2022 carte vitale obligatoire à présenter.
Mais je rigole.

2.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 15/11/2019 08:32

*Sans commentaire ...

3.Posté par Pandora974 le 15/11/2019 17:13 (depuis mobile)

Les marmailles que je croise chaque matin ( enfants en bas age avec leur mere ou ado) ont TOUS un soda ou jus ultra sucre en main. Et apres on s etonne?
Sans parler du grignotage de cochonneries bien grasses tt au long de la journee.

4.Posté par li le 15/11/2019 18:31

L ARS!

Dengue
Chikungunya
Diabète
Leucose
Leptospirose
Grippe
Errance animale
Ordures en tout genre sur les bords de route et ravines


Beaucoup de plans
Peu d action sur le terrain si ce n est les jours de "pub" ou "com"

Ce grand machin arrive toujours après alors qu'il est censé agir avant tout en amont

Accepter que nos boissons et nos yaourts contiennent plus de sucre
Accepter qu on nous vende de faux produits laitiers, du boeuf malade, des poulets surmédicamentés
Accepter que miss wan se fasse de l argent avec le système dialyse
Accepter toutes les aberrations médicales des chu, premier prix pour le chu sud
Accepter les abus des infirmiers et kinés, 5 minutes chrono

Le réseau a eu raison de l ARS.

5.Posté par polo974 le 16/11/2019 19:03

le yaourt sucré moins cher que le yaourt nature...

à part ça, tout va bien.

6.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 17/11/2019 04:53

À Post. 4 - li:

*Vous décrivez là les effets

*De l'inavouée

*SOUMISSION CONSENTIE...

*Soigneusement entretenue - ICI !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie