MENU ZINFOS
Société

29 animaux retrouvés au domicile d'une Tamponnaise, la plupart attachés et malnutris


Par Marine Abat - Publié le Samedi 11 Avril 2020 à 11:20

Ce sont pas moins de 29 animaux, pour la plupart attachés et mal-nourris (certains squelettiques), qui ont été retrouvés par les gendarmes la semaine dernière chez une famille tamponnaise. 

Vingt-et-un chiens (dont deux identifiés) et huit chats. Tous ont dans un premier temps été récupérés par la fourrière, en attendant des solutions. En recherche permanente d'animaux, la dame répondait à toutes sortes d'annonces de don ou de recherche de famille d'accueil sur les réseaux sociaux - quand elle ne postait pas elle-même des annonces.

Ce sont des particuliers à la recherche d'une famille d'accueil qui ont donné l'alerte fin janvier, après avoir pris connaissance de la situation. Aussitôt, Sadia Sprang, la présidente de la SPA du Sud, fait un signalement sur les réseaux sociaux. Mais la Tamponnaise poursuit sa frénésie.

La direction de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt (préfecture) ne bouge pas

Sadia Sprang se tourne alors vers la DAAF, en lui adressant un courriel le 24 février dernier. Une bouteille à la mer qui ne sera pas suivie d'effet. "En parallèle, des recherches ont permis d'identifier plusieurs profils utilisés par cette dame pour récupérer des animaux donnés sur les réseaux sociaux", explique l'association PA d'AC, qui a largement participé à cette opération.

Les chiens étaient détenus dans de très mauvaises conditions
Les chiens étaient détenus dans de très mauvaises conditions
En avril, le problème n'est toujours pas réglé. Un courrier est renvoyé à la DAAF. "Nous avons également choisi de faire suivre ce signalement à la fourrière, au cas où Madame tenterait de se débarrasser des animaux présents chez elle. Moins d'une heure plus tard, nous recevions un appel de la fourrière qui nous informait qu'elle venait de les contacter pour abandonner un chien qui aurait mordu son fils", explique PA d'AC qui, au vu des éléments, décide de contacter la gendarmerie. 

Les forces de l'ordre se rendent sur place le lendemain, le vendredi 3 avril. Les animaux retrouvés à son domicile font peine à voir. Attachés, parqués, sans suivi vétérinaire. "Ils étaient presque tous très maigres, certains de vrais squelettes. Cinq étaient tétanisés. Ils tremblaient, prostrés au fond du box", raconte la présidente de la SPA du Sud, le cœur déchiré. "Je ne sais pas s'ils sont arrivés chez eux comme ça mais en tout cas c'est sûr, ils se sont pris des coups".

La famille a placé les animaux dans les véhicules de la fourrière
La famille a placé les animaux dans les véhicules de la fourrière
Dépôt de plainte

Mise face à cette réalité consternante, la dame accepte alors d'abandonner tous les animaux à la fourrière, également sur place ce vendredi - après avoir d'abord déclaré qu'ils appartenaient à des proches à qui elle rendait service. Elle et son compagnon placent alors les animaux dans les véhicules destinés à les envoyer au lieu de dépôt où ils auraient pu finir euthanasiés. 

"Nous ne savons pas pour le moment combien d'animaux sont passés par cette maison, des témoins font état d'un turn over important, nous ne savons pas pour l'instant où sont passés les autres, où passent les portées, il y a encore des points à éclaircir", indique l'association PA d'AC, pour qui un suivi de la famille est nécessaire. "L'abandon ne nous empêche en rien de déposer plainte. Ce que nous souhaitons, c'est qu'elle ne puisse plus en détenir".

Le genre de messages que la Tamponnaise postait sur les réseaux sociaux
Le genre de messages que la Tamponnaise postait sur les réseaux sociaux
Cette dame se sert-elle des animaux pour en faire commerce ? Ou est-elle atteinte du syndrome de Noé, qui consiste à entrer dans un sauvetage compulsif d'animaux jusqu'à les entasser parfois au détriment de leur santé ? Ou du syndrome de Diogène, qui comprend une forme extrême d'accumulation compulsive ? "Pour l'instant il est trop tôt pour le dire. Il faudra attendre le déconfinement pour en savoir davantage. L'important était de la stopper".

Tous les animaux placés en famille d'accueil

Si l'histoire est douloureuse, une fin heureuse se profile. Car tous les animaux ont pu être placés en famille d'accueil, en attendant d'être adoptés. Pour les deux chiens identifiés, la recherche de leurs propriétaires reste en cours. Un chat a également été reconnu par une dame souhaitant le récupérer.

"Cette affaire illustre parfaitement le problème des 'dons contre bons soins' et d'accueil d'urgence, tous ces animaux proviennent de petites annonces sur les réseaux sociaux", met en garde l'association PA d'AC. La SPA du Sud tire elle aussi la sonnette d'alarme : "Trop de personnes sont tellement contentes de trouver 'une solution' qu'elles les donnent sans aucune vérification. Que ce soit l'association qui prend en charge ou la pseudo famille d'accueil. Vérifiez avant". Car ce cas est malheureusement loin d'être isolé.
 



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

51.Posté par Hum le 18/04/2020 12:22 (depuis mobile)

@Choupette comme quelqu''un l''a précisé plus haut , ''malnutris" est utilisé comme adjectif dans ce contexte. Si vous n''êtes pas convaincu de cette utilisation, sachez qu''on parle de malnutrition dans le cadre médicale lorsque l''IMC est trop bas.

52.Posté par Hum le 18/04/2020 12:25 (depuis mobile)

@Choupette Donc chère madame, je vous enjoins à calmer vos ardeurs correctionnelles , car le terme était totalement approprié pour la situation. Vous perdrez moins votre temps ... Bonne journée à vous !

53.Posté par marlyn le 18/04/2020 12:41 (depuis mobile)

le syndrome de "noe" les animaux errent dans un tas d''imondices au coeur d''une maison le plus souvent ,ils ne sont pas attaches ,etrange de trouver sur le cas de cette personne un qqconque syndrome ,de plus ils n''euthasasient pas leurs betes ,bizarre

54.Posté par Porcher le 18/04/2020 16:37 (depuis mobile)

Réponse à Chouette... En passant... Malnutris n''est pas un verbe ! Un bescherelle ?

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes