MENU ZINFOS
Economie

287 551 ménages en Outre-mer recevront une aide au paiement de leurs factures d’énergie


Des chèques énergie seront remis à partir de cette semaine à 287 551 ménages en Outre-mer. Le communiqué du ministère de la transition écologique :

Par N.P - Publié le Mardi 30 Mars 2021 à 08:37 | Lu 8408 fois

287 551 ménages en Outre-mer recevront une aide au paiement de leurs factures d’énergie
À partir d’aujourd’hui, ce sont 5,8 millions de ménages en France qui recevront d’ici les prochains jours ou prochaines semaines leur chèque énergie pour l’année 2021 (contre 5,5 millions en 2020). Ce chèque permet aux ménages modestes d’avoir une aide pour payer leurs factures d’énergie ou pour faire leurs travaux de rénovation énergétique. D’un montant moyen de 150 €, les chèques parviendront automatiquement aux ménages éligibles par courrier à leur domicile. Cette année, plusieurs nouveautés vont permettre d’élargir le nombre de bénéficiaires, mais aussi de proposer un usage plus simple du chèque énergie.

Le chèque énergie est envoyé automatiquement par voie postale aux personnes éligibles selon leurs revenus fiscaux. Aucune démarche n’est nécessaire pour le recevoir, il suffit d’avoir déclaré ses revenus l’année qui précède. Il est d’un montant de 150 € en moyenne, et peut atteindre 277 € selon les revenus et la composition du ménage concerné.

En Outre-mer, les chèques seront envoyés à 287 551 ménages pour un montant total de 52 613 574 euros.

Les chèques énergie seront envoyés à leur bénéficiaire par courrier, à leur domicile, entre le 29 mars et le 30 avril 2021. Les délais entre l’envoi des chèques énergie, et leur réception au domicile du bénéficiaire sont en général compris entre 2 à 4 jours  (le calendrier d’envoi des chèques par département est disponible ici).

 S’ils sont toujours bénéficiaires, les ménages qui ont déjà choisi d’attribuer automatiquement leur chèque énergie à leur fournisseur d’électricité ou de gaz, recevront une confirmation de la transmission de leur chèque énergie 2021 à leur fournisseur entre le 12 avril et le 23 avril 2021.

Les nouveautés pour l’année 2021 :

Ouverture de l’usage du chèque énergie aux bénéficiaires résidant dans les EHPAD (établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes), les EHPA (Etablissement d'hébergement pour personnes âgées), les résidences autonomie, les établissements et les unités de soins de longue durée : La loi d'accélération et de simplification de l'action publique (loi ASAP) et le décret chèque énergie du 30 décembre 2020 permettent à l’ensemble des bénéficiaires du chèque énergie résidant en EHPAD, en EHPA, en résidences autonomie ou en établissements ou en unités de soins de longue durée d’utiliser leur chèque énergie, y compris si l’établissement dans lequel ils résident n’est pas conventionné à l'APL. Pour mémoire jusqu'à présent, parmi ces établissements, seuls ceux qui étaient des logements foyers conventionnés à l’APL pouvaient accepter les chèques énergie de leurs résidents.

Mise en place d'un nouveau canal de demande de pré-affectation (c'est-à-dire la déduction directe du montant du Chèque Énergie de la facture d'énergie du bénéficiaire pour les années suivantes) sur les contrats d’électricité ou de gaz : Jusqu'à présent, la pré-affectation se faisait uniquement en ligne ou par téléphone. Si près de 800 000 ménages ont pu en bénéficier l’année dernière, le Gouvernement a souhaité rendre ce dispositif plus accessible, en particulier pour les bénéficiaires les plus éloignés du numérique. La pré-affectation pourra donc désormais être demandée par le bénéficiaire directement sur la version papier de son chèque énergie, en cochant une case et en le renvoyant à son fournisseur. La possibilité de changer, en cours d’année, le contrat sur lequel le Chèque Énergie est pré-affecté est également désormais ouverte (par exemple en cas de déménagement ou de changement de fournisseur).

Activation automatique des protections associées sur les contrats pour lesquels des Chèques Énergie ou des attestations ont été utilisés au cours des années précédentes. Le bénéfice du Chèque Énergie s’accompagne en effet de protections supplémentaires sur les contrats d’électricité et de gaz (en particulier absence de frais de mise en service, et réduction sur certains frais en cas de difficultés de paiement).

Les bénéficiaires du chèque énergie dans ces établissements devront remettre leur chèque énergie à leur gestionnaire d'établissement, qui déduira le montant du chèque énergie de leur redevance. Le gestionnaire de l'établissement sera ensuite remboursé de ces montants par l'Agence des services et de paiement (ASP). Le dépôt de ces dossiers de demande est ouvert depuis le 22 mars dernier, il est disponible ici.

Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, déclare : « Pour la quatrième année consécutive, la Gouvernement accompagne concrètement les ménages les plus modestes pour les aider à payer leurs factures d’énergie. Avec l’élargissement cette année des bénéficiaires aux résidents d’EHPAD, ce sont au total 5,8 millions de Français qui vont recevoir un soutien de l’Etat. Le chèque énergie, c’est une aide publique efficace et solidaire, qui s’inscrit dans notre volonté de mettre fin à la précarité énergétique en France. C’est un dispositif d’accompagnement indispensable, qui complète les mesures que nous portons pour rénover les bâtiments, rendre les logements plus confortables et baisser les factures d’énergie de tous les Français. »

Que peuvent régler les ménages bénéficiaires grâce à leur chèque énergie ?

·    les factures des fournisseurs d’électricité, de gaz, de fioul domestique ou d’autres combustibles de chauffage (bois, etc.) ;

·     les charges de chauffage incluses dans les redevances de logements-foyers conventionnés à l’aide personnalisée au logement (APL), ainsi que dans les EHPAD, les EHPA, les résidences autonomie, les établissements et les unités de soins de longue durée ;

·    certaines dépenses liées à la rénovation énergétique du logement, réalisées par un professionnel certifié "Reconnu garant de l’environnement" (RGE).

Tous les professionnels des secteurs concernés sont tenus d’accepter le chèque énergie.

Pour l’utiliser, les bénéficiaires peuvent le présenter à leurs fournisseurs d’énergie en ligne, par courrier ou bien en mains propres, jusqu’au 31 mars 2022.

Retrouvez en ligne :
·      Le simulateur d’éligibilité au chèque énergie  ;
·      Le calendrier d’envoi des chèques énergie par département  ;
·      Les informations générales sur le chèque énergie  ;
·      Le communiqué de presse .

 




1.Posté par Pascale le 30/03/2021 11:35

Quand j'étais éligible je touchais pas 150€ mais moins, je devais encore payer le reste.... Par contre des gens qui ont enfants, qui bossent, qui vivent quand même bien... touchent 230€.... une aide réservée aux riches... voilà...

2.Posté par Andréa PIZZI le 30/03/2021 14:00

Oh grande France,grand et beau pays avec sa non moins belle population,venue d'horizons diverses â l'image des milliers de kilomètres de frontières notamment en outre mer qu'elle possède,unique nation â ne pas vouloir d'un peuple miséreux.Merci à toi mère patrie.

3.Posté par Jacques le 30/03/2021 17:20

Encore de la générosité et de la redistribution : bravo à notre pays

4.Posté par Aïl landeur le 30/03/2021 17:23

aides payees par ceux qui n'en recevront pas.. magnifique solidarite..

5.Posté par Titi le 30/03/2021 17:51

Moi classe moyenne paye tes impôts aucune aide pour quoi que ce soit 2,36€ d’allocations pour ma fille par mois et en plus pas le droit au bon de continuité.

6.Posté par JORI le 30/03/2021 20:08

1.Posté par Pascule le 30/03/2021 11:35
Vous pouvez nous expliquer comment lorsque vous faisiez partie des assistés, vous ne touchiez que 150€, et des gens qui vivent bien, travaillant, toucheraient 230€, plus que vous ???. 😂 😂 😂

7.Posté par JORI le 30/03/2021 21:13

5.Posté par Titi le 30/03/2021 17:51
Renseignez vous auprès de Pascale (post1) qui prétend que vous devriez toucher un chèque de 230€.😂 😂 😂

8.Posté par 😡Bam1er le 31/03/2021 05:03

D’accord de donner ce chèque à nos retraités qui n’ont pas beaucoup de ressources, mais pas aux plus jeunes, aux actifs touchant le RSA, ...
ce sont toujours ceux qui se lèvent tôt qui payent pour les graters de ki.

9.Posté par holmes le 31/03/2021 04:46

Réponse à pascale relisez vous avant d’écrire des commentaires depuis quand ceux qui travaillent ont une aide sociale.

10.Posté par Lulu le 31/03/2021 07:46

Pascale vous avez encore raté votre séance chez votre psy????? et vos médocs vous les prenez ????

11.Posté par Andréa PIZZI le 31/03/2021 15:54

Bjr,un petit rectificatif s'impose au post :8,le chèque énergie bénéficie à une personne ou à un foyer de 2 personnes et plus,touchant des prestations sociales louant un appart éligible à la taxe d'habitation,et bénéficie aussi à une personne active ou un foyer de 2 personnes actives et plus,dans les différents cas cela dépend du revenu fiscal de référence inscrit sur leurs avis d'imposition si il est inférieur ou égal à 10700€ pour une personne concernant l'année 2020,pour un foyer de 2 personnes inférieur ou égal à 16050€ etc.....peu importe l'âge.Un jeune de 18 ans actif peut en bénéficier au même titre qu'un jeune sans emploi ou qu'un(e) retraité(e) ou couple retraité,remplissant les conditions ci-dessus.Quand aux actifs ils ne peuvent plus bénéficier du RSA,mais bénéficient de la prime d'activité.Il y a donc aussi des bénéfiaires du chèque energie qui se lèvent tôt pour aller travaillé !!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes