Revenir à la rubrique : Communiqué

28 mai : Ne ramenez pas la rage dans vos souvenirs de vacances

La Réunion est indemne en cas de rage. Néanmoins, au cours des dix dernières années, neuf cas de rage ont été diagnostiqués chez des chiens en France. Chacun de ces cas était directement ou indirectement lié à l’importation illégale d’un chien en provenance d’un pays où sévit cette maladie. L’introduction illégale d’un animal vivant est […]

Ecrit par Melanie Roddier – le jeudi 28 mai 2009 à 14H46

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

La Réunion est indemne en cas de rage. Néanmoins, au cours des dix dernières années, neuf cas de rage ont été diagnostiqués chez des chiens en France. Chacun de ces cas était directement ou indirectement lié à l’importation illégale d’un chien en provenance d’un pays où sévit cette maladie.
L’introduction illégale d’un animal vivant est un acte qui peut avoir de grave répercussions, la rage étant une maladie toujours mortelle chez l’homme si aucun traitement n’est entrepris rapidement. La confirmation d’un cas de rage chez un animal conduit à des mesures très lourdes tant pour les personnes que pour les animaux ayant été en contact avec l’animal enragé.
Il ne faut donc jamais ramener en France ou en Europe un animal qui ne satisfait pas aux exigences sanitaires et ce, quelle que soit l’espèce animale. Pour être importés en France à partir de pays extérieurs à l’Union européenne, les carnivores domestiques accompagnant les voyageurs doivent : être identifiés, avoir leur vaccination contre la rage en cours de validité, avoir subi un titrage satisfaisant des anticorps antirabiques. Il s’agit d’un examen de laboratoire effectué afin de s’assurer de l’efficacité de la vaccination contre la rage. Cet examen nécessite une prise de sang effectuée au mois 30 jours après la vaccination et au moins 3 mois avant l’importation. Certains pays extérieurs à l’Union européenne sont dispensés du titrage des anticorps antirabiques, être accompagnés du certificat sanitaire original établi par un vétérinaire officiel du pays de provenance. Ce certificat doit être accompagné des justificatifs de vaccination contre la rage.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique