MENU ZINFOS
National

28 022 décès liés au COVID-19 en France : Des tests pour "briser les chaines de transmission"


Avant d'annoncer les chiffres de la situation épidémiologique en France, le professeur Jérome Salomon a, ce mardi soir, présenté la stratégie française en matière de tests pour "briser les chaines de transmission" .

Par Aurélie Hoarau - Publié le Mardi 19 Mai 2020 à 22:50 | Lu 1289 fois

Après l'annonce du ministre de la Santé Olivier Véran plus tôt dans la journée, le professeur Jérôme Salomon a, ce mardi soir, rappelé que "les soignants pourront bénéficier de tests sérologiques, partout en France, sur prescription à compter de la semaine prochaine". L'objectif est de savoir si il y a immunité et l'évolution de l'épidémie, a-t-il expliqué. 

Le seul test qui sera prescrit en dehors des soignants, c’est le test virologique, a également expliqué le directeur général de la Santé. Si les tests sérologiques s’effectuent par prise de sang, les tests virologiques se font par prélèvement nasal via un grand coton tige.

"Dès les premiers signes évocateurs de la maladie COVID-19, même bénins, consultez le plus rapidement possible un médecin. Si un test virologique RT-PCR vous est prescrit, faites-le sans délai, le résultat doit vous être rendu en 24 heures. En résumé, si vous vous demandez si vous avez ou pas la maladie en présence de symptômes, 48 heures plus tard vous devriez avoir la réponse par le résultat du test virologique". 

28 022 décès depuis le début de l'épidémie

Ce mardi, 18 468 personnes sont encore hospitalisées pour une infection COVID-19 (contre 21 595 il y a une semaine ) et 506 nouvelles admissions ont été enregistrées en 24 heures (contre 670 il y a une semaine). 

1 894 malades atteints d’une forme sévère de COVID-19 sont hospitalisés en réanimation (contre 2 542 il y a une semaine). 69 nouveaux cas graves ont été admis en réanimation (contre 92 il y a une semaine). Le solde reste négatif en réanimation, avec 104 malades de COVID-19 en moins par rapport à hier. 4 régions (Ile de France, Grand-Est, Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France) regroupent 71% des patients hospitalisés en réanimation. En Outre-Mer (Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique, Mayotte), on relève 111 hospitalisations (-3 // hier), dont 23 en réanimation. 

Depuis le début de l’épidémie, 99 258 personnes ont été hospitalisées, dont 17 564 en réanimation. 62 563 personnes sont rentrées à domicile. Depuis le 1er mars, nous déplorons 28 022 décès liés au COVID-19 (- 217 suite à une erreur de double compte dans plusieurs EHPAD), 17 714 décès dans les hôpitaux et 10 308 (- 342) décès dans les établissements sociaux et médicosociaux.

A l'approche d'un week-end prolongé pour certains, le professeur Salomon a appelé à "la vigilance et la responsabilité" de chacun.  "Le virus est encore là, il est dangereux et meurtrier. Le risque de reprise et de propagation épidémiques ne sont liés qu'à nos comportements". 





1.Posté par li le 20/05/2020 14:09

Test sérologique uniquement pour les soignants
Virologique pour les autres , enfin ceux qui ne se sentiront pas bien.

Double binz .
C est pas comme ça qu on arrivera à éliminer la contamination.
Aymptomatique = danger sur pattes

2.Posté par Isis le 20/05/2020 15:10

Combien de personnes guéries ??? Personne n'en parle ! Quant aux tests, ils ne sont absolument pas fiables. Personne n'est dupe des mensonges de cet exécutif qui n'a d'ailleurs plus sa majorité !

3.Posté par parlamer le 20/05/2020 18:11

Avec 30 000 morts à son actif, Macron s’octroie néanmoins un label d’efficacité indiscutable.

Pourtant, avec un bilan aussi calamiteux, beaucoup raseraient les murs, mais lui, il pavoise, s’attribuant le mérite de la victoire sur le Covid-19 !

« C’est vous qui nous avez mis dans la merde », dit un médecin en colère, sortant du bloc de réanimation, exténué.

« Vous avez voulu privatiser l’hôpital public et notre système de santé est passé du troisième rang mondial au-delà du dixième » !

« Ce gouvernement, Macron en tête, vous êtes des salopards ».

« Vous nous avez tapé sur la gueule parce qu’on demandait des moyens humains et matériels. Vous nous avez gazés et matraqués. Vous êtes la honte de ce pays ».

Telle est la sinistre réalité, Monsieur Macron. Vous avez menti et échoué misérablement.

Nos soignants ont manqué de tout, allant jusqu’à se protéger avec des sacs poubelle ! Une honte pour le pays qui croyait avoir le meilleur système de santé au monde. Ce fut une gestion criminelle de A à Z.

4.Posté par eh oui! le 21/05/2020 10:53

Bon , à part foutre la trouille ( c 'est un mode de gouvernement : on vous fait peur , on vous menace et vous obéissez à tout ce qu'on vous raconte quand vous êtes mûrs!) et décider avec Touraine dont il était le conseiller au moment où il a été décidé qu'il fallait se débarrasser des masques ( et surtout ne pas les remplacer) qu'elle qu'il nous dit l'enfumeur officiel : des tests !!!ah,ah,ah! mais on n'en n'a pas assez , Véran fait semblant et ment comme un ministre, quand il annonce qu'on en fait 250 000 par semaine les médecins disent "75 000 maximum" ensuite 700 000 et tout le monde est content.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes