MENU ZINFOS
Société

27 ans après, Franck Mességué toujours mobilisé pour la généralisation du dépistage du VIH


Par MA - Publié le Mercredi 28 Août 2019 à 18:01 | Lu 3033 fois

27 ans après, Franck Mességué toujours mobilisé pour la généralisation du dépistage du VIH
Après avoir notamment campé devant le Parlement européen et la préfecture de La Réunion, Franck Mességué a entamé le 15 août dernier sa 5ème "grève de la faim"*.

Posté cette fois place de la Mairie à Saint-Leu - en face du monument en hommage aux esclaves révoltés de 1811, dont il réclame par ailleurs la panthéonisation-, le sexagénaire arbore depuis 27 ans toujours la même revendication : la généralisation de la proposition du dépistage du VIH. Pointant du doigt "l'indifférence inquiétante des responsables politiques envers ce fléau", il s'alarme du fait que la situation "empire insidieusement et dangereusement sur notre île".

Pour rappel, c'est avec un "record mondial d'endurance contre un virus endurant" que Franck Mességué avait entamé son action, en 1992. Il avait alors effectué 24 h d'apnées successives en baie de Saint-Paul au profit des associations de lutte contre le sida à La Réunion). De façon "entièrement bénévole" rappelle-t-il, il a depuis multiplié les actions en faveur de cette proposition systématique du test, ce qui lui a notamment valu d'être interné par les autorités sanitaires en hôpital psychiatrique en 1994, après avoir menacé de se suicider.

Une manière d'éviter la discussion, selon celui qui réclame "un simple débat spécifique de fond à l'Assemblée nationale, comme au Sénat, afin de convier l'ensemble de nos députés et de nos sénateurs, à bien vouloir légiférer, de manière responsable et en toute connaissance de cause, sur une mesure salutaire et urgente de santé publique".

"Des milliers de vies sauvées"

La généralisation de la proposition du test de dépistage à l'ensemble de la population concernée permettrait "de réduire de façon signification les nouveaux cas et de sauver des milliers de vies", argue le retraité saint-leusien. "Roselyne Bachelot, le 6 octobre 2010, qui en avait fait une priorité de dernière minute dans son Plan national VIH/SIDA et les IST 2010-2014. Ainsi, cette mesure devait normalement, à elle seule, en tenant compte d'une étude rigoureuse et chiffrée, réduire de 50 % les nouveaux cas en cinq ans : soit environ 16 000 personnes, mais aussi réduire de 20 % la mortalité liée au sida : soit environ 1000 décès de moins dans le même temps", rappelle-t-il.

Et de déplorer : "Mais c'était malheureusement sans compter, entre autres, sur ses successeurs, comme Madame Marisol Touraine ainsi que l'actuelle ministre des Solidarités et de la Santé, Madame Agnès Buzyn, qui ont, à tour de rôle, abandonné l'idée salvatrice de concrétiser consciencieusement cette résolution !?"

Franck Mességué fustige ainsi un "funeste attentisme" alors que les avantages flagrants de cette mesure sont selon lui depuis longtemps admis. "Dans un premier temps, par le Conseil national du sida - dès le 18 décembre 1991". Il complète : "L'ONUSIDA, depuis son rapport de juillet 2015, a fini également par reconnaître, sans aucune équivoque, les réelles bienfaits de cette disposition de base à l'échelle mondiale".
 
Et le militant d'évoquer le dernier rapport de la Cour des comptes, publié le 9 juillet dernier, lequel reconnaît que la France ne s'est toujours pas donné les moyens d'atteindre l'objectif d'éradication des nouveaux cas à l'horizon 2030, dont celui de : "mettre en place un dépistage organisé du VIH - pour la population générale - intégré dans une consultation de prévention ou de santé sexuelle, par les professionnels de santé libéraux (...)". Espérant voir bouger les choses, il a notamment interpellé le député Jean-Luc Poudroux sur le sujet.

"Le dépistage du VIH est, et a toujours été un enjeu essentiel de la lutte contre le SIDA", indique Catherine Gaud, présidente du Corevih (Coordination Régionale de lutte contre l'infection à VIH). "L'ONU SIDA projette que si chaque séropositif était dépisté et traité correctement, l'épidémie de SIDA s'arrêterait en 2020/2030", souligne-t-elle. Celle qui est aussi présidente de l'association Rive prône elle aussi "la proposition de dépistage systématique, selon les normes retenues", mais insiste : "surtout pas de dépistage obligatoire et contraint", ce qui serait "inutile", voire contreproductif.  

--
* Franck Mességué indique prendre, en raison de problèmes cardiaques, chaque jour 1 verre de jus de fruits avec 1 yaourt nature salé.





1.Posté par hugo le 28/08/2019 18:09

bravo monsieur

excellente idée qui a 30 ans

dommage qu on soit gouverné par des cons

surtout le fabius la

2.Posté par Maré le 28/08/2019 19:24 (depuis mobile)

Encore un ! Faudrait aller faire çà près de la Tour Eiffel ou l''Elysée, il aurait un peu plus d''audience non ? Ici, c''est un pet dans l''eau...Ou alors dans le quartier du Marais....

3.Posté par SITARANE le 28/08/2019 21:19

Après les chiens, les requins, les pétrels, les dépots sauvages, la digue, les carrières maintenant le VIH certains métros s'ennuient réellement sur l'île !!!!!!!!!!!!!!

4.Posté par 10 000 lms le 29/08/2019 07:47

Interpeller le Sénat à 10 000 kilomètres....avec un porte-voix peut être ?

5.Posté par Ihan amarre le 29/08/2019 10:03 (depuis mobile)

Qu'est-ce qu'ils ont tous, ces retraités super indexés pour emmerder le monde à tour de bras ? Ne pourraient-ils pas aller à la pêche tranquilles, ou s'occuper de leurs petits enfants ? On a marre de les voir brailler avec leurs panneaux de doléances

6.Posté par eric le 29/08/2019 10:19

Bravo ! et l'on comprend que la patiente soit de mise... quelle inertie notre administration !!! "pour sauver des vies" il vaut mieux des radars ou des vaccins "qui rapportent"... là c'est juste une question de volonté politique et puis... rien... on voit bien que l’état se fiche des citoyens !

7.Posté par Jacob le 29/08/2019 11:54 (depuis mobile)

Pour moi ce sera bien d’avoir un test comme pour la grossesse comme sa à chaque rencontre on est plus assuré et si Dans le couple un ou l’autre refuse le test il faut partir pour pas choper une maladie !!

8.Posté par spartacus974 le 29/08/2019 16:36

Chacun peut gratuitement et anonymement faire un test de dépistage .Je ne vois pas comment il serait possible d'imposer ces dépistages sans violer les libertés individuelles.Le dépistage serait à renouveler régulièrement.Je ne suis pas certain que Poudroux soit la personne la plus apte à faire bouger les choses à moins qu'il nous ait caché son jeu depuis les années.
Les gens qui veulent sauver le monde sont de "doux idéalistes" car il est parfois déjà si difficile d'agir au niveau individuel.

9.Posté par Fredo974 le 29/08/2019 20:01

Le gars s'occupe comme il peut , rien pour la syphilis ?

10.Posté par Daniel Faivre le 06/09/2019 11:48

Juste combat, je l'ais rencontré ce matin, mais pour que les habitants de ST LEU Comprenne c'est pas leur niveau, ont sen fout ont veut juste un petit contrat a 700€ ......

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes