Faits-divers

260 kg d’héroïne saisis dans le Sud de l’océan Indien

Mardi 15 Mai 2018 - 14:09

260 kg d’héroïne saisis dans le Sud de l’océan Indien
Le vendredi 11 mai, la frégate française La Fayette, dont le port base est Toulon, est envoyée en haute mer au large des côtes tanzaniennes au contact d’un navire suspecté de se livrer au trafic de stupéfiants. L’action se situe dans la zone maritime Sud de l’océan Indien, zone de compétence du préfet de La Réunion, délégué du gouvernement pour l’action de l’État en mer.

Cette opération a cependant été placée sous le contrôle militaire de l’amiral commandant de la zone maritime océan Indien ("Alindien"), basé à Abu Dhabi, en soutien direct de la Combined Task Force 150, force navale internationale luttant contre les réseaux terroristes en océan Indien.

L'équivalent de plus de 50 millions d’euros

La frégate La Fayette, avec le concours de son hélicoptère embarqué Panther ainsi que d’un avion de surveillance maritime Falcon de la Marine nationale, localise le boutre puis l’interroge par radio VHF. En l’absence de réponses cohérentes et de nationalité identifiable, l’envoi d’une équipe de visite est ordonné par Alindien. Celle-ci procède, après sécurisation du dispositif, à une enquête de pavillon. L’analyse des documents de bord ne permet pas d’établir la nationalité du navire, soumettant de fait ce dernier à la réglementation française. Malgré une mer particulièrement forte, rendant les conditions d’intervention difficiles, les marins du La Fayette procèdent à une fouille minutieuse qui leur permet de découvrir un total de 260 kg d’héroïne, équivalent à plus de 50 millions d’euros. Une fois la décision administrative de destruction signée par le Préfet de La Réunion en sa qualité de délégué du gouvernement français pour l’action de l’État en mer, la destruction de l’héroïne saisie est effectuée par l’équipage du La Fayette.

Il s’agit de la troisième saisie de drogue du La Fayette depuis le début de sa mission dans l’océan Indien en début d’année. L’entraînement intense de l’équipe de visite, l’expérience acquise lors des précédentes fouilles ainsi que l’étroite collaboration avec les forces de la coalition internationale et l’état-major d’Alindien ont permis de porter un nouveau coup à ce trafic de drogue qui profite au financement des réseaux mafieux ou terroristes. Le montant total des saisies du La Fayette s’élève maintenant à près de 200 millions d’euros.
A.D
Lu 6450 fois



1.Posté par Mohamem le 15/05/2018 14:39

Mais c'est pas de l'héroïne ça (photo) !!
C'est la farine à Mémé !! ;o)

2.Posté par Poudre manioc le 15/05/2018 16:24 (depuis mobile)

C de la poudre manioc ?

3.Posté par Pamphlétaire le 15/05/2018 16:41

Allo Daesh? Pourquoi tu tousses!

4.Posté par Koollman le 15/05/2018 17:40

L économie de la drogue est en hausse ici et dans le reste du monde.

5.Posté par Post 4 le 15/05/2018 18:10 (depuis mobile)

Post 4 vous travailler pour la CIA.
Ça se voit.

6.Posté par Veridik le 16/05/2018 07:13 (depuis mobile)

Heureusement que le préfet n'a pas dirigé l'opération. Déjà quil est pas foutu de mettre une alerte cyclonique comme il se doit

7.Posté par Titi or not Titi le 16/05/2018 10:23

192€ Le Gramme ? 😂😂

ANouLa©®

8.Posté par titoune le 16/05/2018 16:43

@Titi or not Titi, 192€ et 30cts

Moi je dirai que pour 260kg il n'y a pas pour plus de 16 Millions d'Euros

9.Posté par Dada le 16/05/2018 20:03

Mi espère zot là pas jette ça dans la mer ..n’a aasez la merde kom ça...un requin bourré d’héroïne zot y imagine...c’est trop!,

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter