MENU ZINFOS
Faits-divers

260 kg d’héroïne saisis dans le Sud de l’océan Indien


Par A.D - Publié le Mardi 15 Mai 2018 à 14:09 | Lu 6630 fois

260 kg d’héroïne saisis dans le Sud de l’océan Indien
Le vendredi 11 mai, la frégate française La Fayette, dont le port base est Toulon, est envoyée en haute mer au large des côtes tanzaniennes au contact d’un navire suspecté de se livrer au trafic de stupéfiants. L’action se situe dans la zone maritime Sud de l’océan Indien, zone de compétence du préfet de La Réunion, délégué du gouvernement pour l’action de l’État en mer.

Cette opération a cependant été placée sous le contrôle militaire de l’amiral commandant de la zone maritime océan Indien ("Alindien"), basé à Abu Dhabi, en soutien direct de la Combined Task Force 150, force navale internationale luttant contre les réseaux terroristes en océan Indien.

L'équivalent de plus de 50 millions d’euros

La frégate La Fayette, avec le concours de son hélicoptère embarqué Panther ainsi que d’un avion de surveillance maritime Falcon de la Marine nationale, localise le boutre puis l’interroge par radio VHF. En l’absence de réponses cohérentes et de nationalité identifiable, l’envoi d’une équipe de visite est ordonné par Alindien. Celle-ci procède, après sécurisation du dispositif, à une enquête de pavillon. L’analyse des documents de bord ne permet pas d’établir la nationalité du navire, soumettant de fait ce dernier à la réglementation française. Malgré une mer particulièrement forte, rendant les conditions d’intervention difficiles, les marins du La Fayette procèdent à une fouille minutieuse qui leur permet de découvrir un total de 260 kg d’héroïne, équivalent à plus de 50 millions d’euros. Une fois la décision administrative de destruction signée par le Préfet de La Réunion en sa qualité de délégué du gouvernement français pour l’action de l’État en mer, la destruction de l’héroïne saisie est effectuée par l’équipage du La Fayette.

Il s’agit de la troisième saisie de drogue du La Fayette depuis le début de sa mission dans l’océan Indien en début d’année. L’entraînement intense de l’équipe de visite, l’expérience acquise lors des précédentes fouilles ainsi que l’étroite collaboration avec les forces de la coalition internationale et l’état-major d’Alindien ont permis de porter un nouveau coup à ce trafic de drogue qui profite au financement des réseaux mafieux ou terroristes. Le montant total des saisies du La Fayette s’élève maintenant à près de 200 millions d’euros.




1.Posté par Mohamem le 15/05/2018 14:39

Mais c'est pas de l'héroïne ça (photo) !!
C'est la farine à Mémé !! ;o)

2.Posté par Poudre manioc le 15/05/2018 16:24 (depuis mobile)

C de la poudre manioc ?

3.Posté par Pamphlétaire le 15/05/2018 16:41

Allo Daesh? Pourquoi tu tousses!

4.Posté par Koollman le 15/05/2018 17:40

L économie de la drogue est en hausse ici et dans le reste du monde.

5.Posté par Post 4 le 15/05/2018 18:10 (depuis mobile)

Post 4 vous travailler pour la CIA.
Ça se voit.

6.Posté par Veridik le 16/05/2018 07:13 (depuis mobile)

Heureusement que le préfet n'a pas dirigé l'opération. Déjà quil est pas foutu de mettre une alerte cyclonique comme il se doit

7.Posté par Titi or not Titi le 16/05/2018 10:23

192€ Le Gramme ? 😂😂

ANouLa©®

8.Posté par titoune le 16/05/2018 16:43

@Titi or not Titi, 192€ et 30cts

Moi je dirai que pour 260kg il n'y a pas pour plus de 16 Millions d'Euros

9.Posté par Dada le 16/05/2018 20:03

Mi espère zot là pas jette ça dans la mer ..n’a aasez la merde kom ça...un requin bourré d’héroïne zot y imagine...c’est trop!,

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes