MENU ZINFOS
Faits-divers

26 permis retirés par la gendarmerie ce week-end


Les 16 motocyclistes de l'Escadron Départemental de Sécurité Routière procédé à plusieurs opérations de contrôles de jour comme de nuit, sur l'ensemble des axes principaux de l'île ce week-end.

Par L.Gi - Publié le Lundi 27 Août 2018 à 07:14 | Lu 3167 fois

26 permis retirés par la gendarmerie ce week-end
Au Tampon dimanche matin, 4 motocyclistes de la Rivière St-Louis et 10 militaires de la COB locale ont contrôlé les principaux axes de la commune, ciblant les conduites addictives des retours de discothèques.

Rien que pour cette opération, 18 alcoolémies dont 13 délits ont été relevées, des usagers circulant avec des taux compris entre 0.40 mgl par litre d'air et 1,16 pour le taux le plus élevé. Un conducteur, cherchant à éviter le contrôle, a été interpellé par les gendarmes. Pour ce refus d'obtempérer, il encours une peine d'un an d'emprisonnement et une amende de 7.500€.

À Petite Île et à l'Entre-deux, au cours d' opérations similaires, 5 alcoolémies dont 2 délictuelles ont été relevées. 9 automobilistes ont également été verbalisés pour des infractions relatives au port des équipements de sécurité, à l'éclairage ou à l'équipement de leur véhicule.

Le bilan du week-end témoigne encore une fois de l'insécurité routière sur nos axes :

83 infractions dont 74  génératrices d'accidents graves ont été constatées, plus de la moitié relevant des conduites addictives :
  • 40 conduites sous l'emprise de l'alcool dont 19 délictuelles;
  • 6 conduites après usage de stupéfiants;
  • 21  dépassements de la vitesse avec interception dont 1 supérieursà 40 km/h
  • 2 conduites sans permis ou malgré une mesure de suspension;
  • 4 conduites en faisant usage du téléphone.
  • 3 non-port de ceinture de sécurité.

Au total, 26 permis ont été retirés sur-le-champ.

Ce bilan qui témoigne d'un non-respect récurent des règles élémentaires de prudence permet de comprendre comment de véritables drames routiers se produisent.

Le dernier exemple concret en date est l'accident grave survenu vendredi soir au Tampon dans lequel un automobiliste a violemment percuté un cyclomotoriste le projetant dans la ravine en contrebas de la route.

L'automobiliste à priori responsable a tenté poursuivre sa route puis à continué à pied, abandonnant son véhicule trop endommagé quelques dizaines de mètres plus loin. Il a été interpellé samedi matin par les gendarmes de la COB et devra répondre des faits de blessures involontaires et de conduite sans permis. La victime dont les jours ne sont plus en danger a subi de graves blessures aux membres inférieurs.




1.Posté par Pat aldente le 27/08/2018 11:31 (depuis mobile)

Sans commentaire !! Préparez le copié collé pour lundi prochain !

2.Posté par Emmanuelle HOARAU le 27/08/2018 13:27

Commentaire concernant "Tampon Le conducteur sans permis et sans assurance mis en examen" ..............
.Ce week-end, 26 permis ont été retirés à des automobilistes, ce sont vingt-si conducteurs, qui seront sur nos routes dans la même situation que celui-ci ! Il faudra un jour admettre que l'absence d'un carton rose n'a jamais empêché quelqu'un de conduire ! La seule bonne façon de ne pas pouvoir le faire, c'est de ne pas avoir de voiture !

3.Posté par Riuilla le 28/08/2018 10:29 (depuis mobile)

Il serait peux être temps de mettre en place des solutions pour que les jeunes ne prennent pas la voiture après avoir bu. Mais il n’y a pas de bus, les taxis sont trops chers et aucune association ou organismes pour ramener les gens avec leurs vehicu

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes