MENU ZINFOS
Société

23% des Réunionnais en situation d'illettrisme : Des journées pour "débloquer l’envie d’apprendre"


La 8ème édition des Journées Nationales d’Action contre l’Illettrisme se déroule jusqu'au 12 septembre. Au total, ce sont plus de cinquante actions qui seront organisées à La Réunion dans ce cadre. Objectif : "débloquer l'envie d'apprendre", alors qu'environ 120 000 Réunionnais seraient en situation d’illettrisme. Le communiqué de la préfecture :

Par N.P - Publié le Mardi 7 Septembre 2021 à 14:46

23% des Réunionnais en situation d'illettrisme : Des journées pour "débloquer l’envie d’apprendre"
La 8ème édition des Journées Nationales d’Action contre l’Illettrisme (JNAI) se déroule du 6 au 12 septembre 2021 à La Réunion et sur l’ensemble du territoire.

La pandémie COVID 19 et ses conséquences économiques et sociales amplifient les difficultés des personnes les plus fragiles et notamment celles qui sont confrontées à l’illettrisme, l’innumérisme et l’illectronisme.

Cette  année la campagne des JNAI est centrée sur les réussites pour débloquer l’envie d’apprendre.

Apprendre, c’est réapprendre à rêver

La campagne nationale des Journées Nationales d’Action contre l’Illettrisme s’appuie sur des témoignages qui illustrent ce qui est rendu possible avec l’accès aux compétences de base.

Leurs messages expriment des rêves, des premiers pas essentiels, l’ouverture du champ des possibles, les déclics pour un nouveau départ.

Les enjeux de l’illettrisme à La Réunion

Au total, ce sont plus de cinquante actions qui seront organisées à La Réunion dans le cadre des journées nationales d’action contre l’illettrisme (JNAI).

Environ 120 000 Réunionnais seraient en situation d’illettrisme, soit 23% de la population du territoire.

En moyenne 21,4% des jeunes reçus à la Journée nationale de citoyenneté à La Réunion connaissent des difficultés de lecture en 2020. Parmi ces jeunes, 9,5% ont de très faibles capacités de lecture ou des difficultés sévères. Ces chiffres attestent de la prégnance de la situation à La Réunion qui doit alerter et mobiliser tous les acteurs concernés par la prévention et la lutte contre l’illettrisme.

L’illettrisme entraîne de lourdes conséquences, notamment en matière d’isolement, de repli sur soi, de difficulté à trouver un travail, à progresser dans son milieu professionnel ou encore en matière de santé.

Dans le cadre d’une collaboration de longue date avec les partenaires institutionnels et les acteurs de la société civile impliqués dans la lutte contre l’illettrisme, le préfet de La Réunion souhaite valoriser toutes les initiatives prises lors de ces JNAI 2021.

La liste des actions labellisées JNAI 2021 pour la Réunion et les dates et lieux des manifestations sont consultables sur le site internet des JNAI : https://www.illettrisme-journees.fr/programme-2021/




1.Posté par Zergot le 07/09/2021 17:04

Et il est absolument regrettable que ce sont beaucoup de jeunes qui sont dans ce cas...
Un pourcentage conséquent est à mettre à l'actif de déchiffreurs, autre voie de l'illettrisme....et tout cela en 2021....
Est-ce à dire que l'enseignement à la Réunion est inefficace ? Je laisse la question ouverte...

2.Posté par Damnatio memoriae le 07/09/2021 17:21

23% c'est énorme.
Qu'ont fait les parents depuis la départementalisation il y a 75 ans? La France a envoyé pleins d'instituteurs et de profs dans les années 60. Pour les attirer il y avait des primes de vie chère...qui sont restées d'ailleurs, mais justifiées.
A un moment donné il faut se retirer les doigts du nez et travailler à l'école.
Il serait intéressant d'ailleurs de savoir quelles communautés sont les plus touchées, malheureusement, ce serait les stigmatiser aux yeux des autres, même si on en a tous une large idée.

3.Posté par politik le 07/09/2021 17:24

C'est mieux pour nos politiks en place, ils peuvent mieux controler les électeurs et leur raconter des salades en donnant quelque parpain parci-parlà.
Pren sa, vote pou mwin, ferm ot guèle.

4.Posté par a madame le 07/09/2021 17:29

faut surtout remercier nos élus et Zoréoles qui pronent le Créole a l école pour nous abrutir

5.Posté par a madame le 07/09/2021 17:29

faut surtout remercier nos élus et Zoréoles qui pronent le Créole a l école pour nous abrutir

6.Posté par Les responsabilités de cette échec le 07/09/2021 17:42

incombent directement à l’éducation nationale,et au SAF. syndrome d’alcoolisation fœtale !

7.Posté par DOGOUNET le 07/09/2021 18:46

Et combien d'analphabètes dans ces 23 % ? Je pense que le qualificatif de SNOK (en verlan) serait mieux adapté car ils sont si nombreux... Qui plus est, ceux qui siègent dans nos palais de La Source ou du Moufia sont ils comptés ? On les reconnaît facilement de loin car ils osent tout !

8.Posté par ouchouch le 07/09/2021 18:59

Enseignement de la Réunion inefficace ? Une fois qu'une personne n'a plus de contact avec la lecture, l'écriture, les difficultés apparaissent et quelque soit l'âge, sa langue d'origine. Ils sont bien 2 500 000 personnes en métropole, soit 7%, alors que pour la plupart, le français est censé être leur langue maternelle.

9.Posté par hannus le 07/09/2021 19:02

il y a 20 ans on disait 100 000 .....
ca s'aggrave ....!!!

10.Posté par Anoula le 07/09/2021 19:51

Il faut surtout féliciter l éducation national avec ses maîtres ,instituteurs et professeurs des écoles, collèges,lycées arrivés en masse de l exagone venus nous éduquer, et nous imposer la seule et unique langue de molière...!
Pourquoi les mauriciens s en sortent mieux avec un creol officiel ,anglais et français ? La plupart dans l éducation nationale n en as que faire de l illettrisme c est le résultat de leur j en foutre ! Juste venus à la reunion pour les primes ,les annuités, et le zamal pas cher ! Merci de me publier ,ce n est que la triste réalité .

11.Posté par Kaspalbol le 07/09/2021 20:23

C'est le résultat du fiasco des politiques locaux et des politiques locales qui exploitent cette misère pour faire carrière.

"Oui messié mi konpren a ou, vote pou mwoin ma sanze sa" ! et le magnéto est réactivé à chaque élection. Pire on trouve des gens dits intelligents pour voter pour ces cocos.

Ils se cachent derrière tous les mouvements d'humeur, mais la bouche pleine... Exemple : On retrouve cette forme d'exploitation des séquelles de l'esclavage à travers tous les mouvements "anti'toute" , anti covid, anti pass ! mwoin lé pou ène, pa pou lote, fè pèr lo pli fèb... pou rende ali dépendan de konars : na in pé la beswoin kour kilote dan la min !

12.Posté par Horace le 07/09/2021 20:46

Quand on voit l'orthographe des "laits traits", ce n'est pas le décathlon mais la décadence.

13.Posté par caroline le 07/09/2021 21:22

Bravo aux elus car deja dans les années 70 il y avait 100 000 illettrés.
Politique publique lamentable malgré le fric que la France déverse à gogo.
Ceci dit ce n'est pas perdu pour tout le monde : que ces gens perdurent dans l ignorance c est tout benef pour les manipuler et les tenir avec la laisse du clientelisme.
Dans 40 ans ce sera idem. Pauvre Réunion.

14.Posté par Docteur lo sucré le 07/09/2021 21:41

Vite, un vaccin Américain anti illettrisme !

15.Posté par Redbull le 07/09/2021 21:53

@10 Anoula, les bancs de l’école vous feraient le plus grand bien.
Il y a forcément des brebis galeuses dans cette fonction, comme partout.
Mais que font les parents ?

16.Posté par Pascale le 07/09/2021 22:10

Vu le nombre de profs qui sont embauchés ici que par PISTON (et la je ne parle pas des contractuels) tous les ans sans passer aucun concours et ayant de très très faibles diplômes (à peine un BAC +2) c'est NORMAL que le niveau des élèves soient aussi bas et de plus en plus nul à la Réunion... franchement on embauche des gens par PISTON qui n'ont pas le niveau, qui n'ont aucune pédagogie et après on vient s'étonner de la catastrophe!!!
A quand une interdiction d’embaucher et de titulariser des gens sans concours dans la fonction publique, hospitalière et territoriale? Cela relève de la pure discrimination et surtout ça favorise l'installation d'une vraie mafia locale partout mais surtout dans les différentes mairies...

17.Posté par Kevin le 08/09/2021 01:08

Non il faut rester dans l esprit noot fierté noot noot quitte à battre les 23%, on dirait une secte cette ile...qui n'est pas prêt d'évoluer

18.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 08/09/2021 02:15

*ICI, à La Réunion,

*On fait la promotion du créole;

*Même Gilbert, l'évêque...

*JAMAIS celle du français,

*Surtout pas Huguette !

19.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 08/09/2021 02:21

*L'"envie d'apprendre"

*C'est à cinq ans !!!

20.Posté par mi pense que... le 08/09/2021 05:54

Quand on voit reformes educatives perpetuelles depuis des annees, une grosse partie enseignants peu motivee par leur metier, le fait qu il n y a pratiquement plus de redoublement, que le bac est donne avec mentions pour avoir bonnes stats... Idem pour les diplomes techniques : cap...
Faut pas s etonner que le jeune arrive sur le marche du travail avec de grosses carences...
Aujourd hui il arrive souvent qu un jeune ne sache meme plus faire une division ou ecrire une simple lettre et on commence avoir des bacs où on peut choisir de ne garder que 3 matieres prinicipales...
La maitrise du francais est la base : handicap pour comprendre un simple courrier reçu de administration, faire une note professionnelle avec des fautes fait mauvais genre, le pire c est le prof qui fait des fautes au tableau et se fait tancer par ses eleves.
A cote de cela on les abreuve de series violentes, sexe, argent facile,... Bref, tout part en vrille...

21.Posté par Antiflic le 08/09/2021 06:31

Echec flagrant de l'éducation nationale

22.Posté par Zangoune.Kaf le 08/09/2021 07:10

C dommage . S que ce n'est pas ces gens qui sortent de l'extérieur qui viennent enseigner l'illettrisme chez nous !!!. Les savates de 2 doigts qui à peine arrivés sont en congés maladies ou en grèves . Il faut contrôler leur pass....

23.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 08/09/2021 09:42

*Et cette idiotie

*Des fameuses "CASES - À - LIRE",

*Associées aux "JOURNÉES de DÉBLOKAGE",

*Censées "DÉTAK la LANGUE"

*Du Peuple réunionnais ???

24.Posté par Rocky le 08/09/2021 10:06

Bon à quand l'enseignement du créole à Paris ?pour que mi peut cose avec bande zoreils. Vous être vraiment nuls ceux qui prônent le créole à l'école. Car en attendant on est baisé dans l'hexagone nous.

25.Posté par pffff le 08/09/2021 21:03

Kevin (17) ou la domination culturelle, pour évoluer les gens doivent se mettre au français ou prendre comme modèles ces petits potentats. Zordi (créole mauricien/réunionnais) / aujourd'hui / hoy etc. ne désignent t'ils pas une même réalité ?. Dans le bilinguisme mauricien, état indépendant, la langue est valorisée ; dans la diglossie, dépendance, elle est dévalorisée.

26.Posté par yab le 08/09/2021 21:25

Beaucoup critiquent sur ce blog, mais combien d'entre vous ne sont partis à l'école uniquement que pour la cantine. Toujours mettre la faute sur les autres alors qu'il suffit peut être juste de vous enlever le doigt (…).

27.Posté par Zorro le 09/09/2021 11:29

L’essentiel est de (ne) parler (que) créole et de savoir glisser le bon bulletin dans la bonne urne.
Le reste n’est pas nécessaire pour continuer à vivre comme des légumes…

28.Posté par cyclope exalté le 09/09/2021 12:39

8 croire que les illettrés en métropole ont majoritairement le français pour langue maternelle....c'est faire preuve d'une naïveté stupéfiante et d'une méconnaissance totale de la France actuelle.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes