Economie

2017, une année économique "solide" à La Réunion et des signaux "positifs" pour 2018

Mercredi 4 Avril 2018 - 18:01

La synthèse sur la situation économique et monétaire de La Réunion en 2017 a été publiée ce mercredi 4 avril par l'Institut d'émission des départements d'outre-mer (IEDOM). Et bonne nouvelle pour l’économie réunionnaise qui s’est installée dans un environnement conjoncturel "bien orienté" et ce pour la quatrième année consécutive.


L’indicateur de climat des affaires (ICA) établi au travers de l’enquête d’opinion menée par l’IEDOM auprès d’un panel de chefs d’entreprise du territoire, atteint en moyenne 104 points contre 100 points en 2016, à son plus haut niveau depuis dix ans. Il termine l’année 2017 sur une hausse sensible (indice à 108,7 points au quatrième trimestre), augurant des perspectives bien orientées pour 2018.

Des effets d’entrainements positifs sont générés par le renforcement de l’investissement qui gagne enfin en vigueur, confortés par une trésorerie et des actifs financiers en progression. La consommation des ménages est vigoureuse, dans un contexte de progression de la masse salariale, de faible inflation et d’accélération du crédit. L’emploi salarié privé progresse, tandis que les emplois en contrats courts se développent nettement et que le marché de l’emploi fait face à la baisse des emplois aidés.

Cette amélioration globale profite à la plupart des secteurs. L’agriculture maintient son activité, avec une campagne cannière en hausse et une filière avicole qui se redresse. Le commerce et les IAA profitent de la bonne orientation de la consommation. L’activité du BTP est soutenue par les travaux routiers, aéroportuaires et des centres hospitaliers. A contrario, la construction et la réhabilitation de logements sociaux sont moins dynamiques qu’attendu. La situation des services marchands est jugée favorable, en particulier l’industrie touristique. L’activité bancaire est vigoureuse et accompagne cette embellie, dans un contexte de restructurations organisationnelles et de changement de modèle de la banque de détail.

L’année 2017 s’est terminée sur un élan positif, ne laissant pas percevoir de dangers de ralentissement brutal à court terme, même si certains leviers de croissance sont appelés à s’essouffler. L’enjeu de 2018 sera de parvenir à maintenir ce rythme de croissance et à continuer de développer de nouveaux moteurs de relais structurants et durables.
NP
Lu 838 fois



1.Posté par ti kreol le 05/04/2018 04:36

Je viens de lire ce ramassis de connerie pondu par l'iedom. Il faut oser raconter des stupidités pareilles. Je ne reviendrais pas sur le fond de l'article qui parle d'un secteur "cannier" en pleine forme alors que celui ci se bat chaque année pour survivre avec les aides européennes. MDR.

Je vais répéter les deux seuls chiffres qui devraient être les seul indicateur de la situation économique catastrophique dans laquelle se trouve notre jolie département français européen de l'océan indien.

Ces deux chiffres en 2018 sont:

25 % de chômage. = l'un des taux de chômage les plus élevés au monde.
52 % des gens vivant avec moins de 850 euro par mois.

Quant ces chiffres auront diminué sérieusement, on pourra parler d'une économie solide, pas avant.

2.Posté par TAMITOR le 05/04/2018 16:25

+1000 ti kréol

*la construction et la réhabilitation de logements sociaux sont moins dynamiques qu’attendu.
mdr................................................


C'est une véritable chute libre a voir les société qui fermes et le nombres d'appel d'offre qui a diminué d'au moins 70%.
...

3.Posté par Boby le 05/04/2018 21:22 (depuis mobile)

Pareil ti kreol, je tombe des nues en lisant ce rapport. On dirait qu'il parle d'un autre endroit.

4.Posté par polo974 le 06/04/2018 14:23

""" Cette amélioration globale profite à la plupart des secteurs. """

Tout, à fait, je confirme que les bouchons sont de plus en plus gratinés sur nos routes...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous servirons à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie