MENU ZINFOS
International

2013, une année particulièrement mortifère pour les journalistes dans le monde


Par S.I - Publié le Mercredi 18 Décembre 2013 à 11:25 | Lu 225 fois

Photo BFMTV
Photo BFMTV
2013 a été une année noire pour les journalistes. Selon le Comité pour la protection des journalistes (CPJ), avec le conflit syrien, 52 journalistes ont été tués dans l'exercice de leur profession, contre 73 l'année dernière.

La Syrie est le pays le plus dangereux pour les journalistes pour la deuxième année d'affilée, avec plus de 21 journalistes tués en 2013. Suivent l'Egypte (6 journalistes tués), le Pakistan (5), la Somalie (4), le Brésil (3), l'Irak (3), le Mali (2) et enfin la Russie (2).

Capture d'écran CPJ
Capture d'écran CPJ
Par ailleurs Le CPJ indique que le pays qui possède le plus de journalistes dans ses prisons est la Turquie, suivi de l'Iran et la Chine. Les journalistes enfermés dans ces trois pays représentent plus de la moitié du total enregistré dans le monde entier en 2013.

Ainsi, en 2013, 211 journalistes sont actuellement emprisonnés pour l'exercice de leur profession, soit le deuxième total le plus élevé de l'histoire après celui de 2012 (232).

De son côté, Reporters sans frontières a également publié son rapport sur le nombre de journalistes tués dans le monde. RSF a publié sur son site une infographie qui recense près de 71 journalistes tués dans l'exercice de leur fonction.

2013, une année particulièrement mortifère pour les journalistes dans le monde



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes