MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

2011, l'année où le Parti communiste réunionnais est mort


Par - Publié le Mercredi 28 Décembre 2011 à 21:11 | Lu 3535 fois

2011, l'année où le Parti communiste réunionnais est mort

Qui aurait pu, même avec une imigination débordante, prévoir un tel scénario : voir s'affronter trois listes se réclamant toutes trois du PCR à une même élection? Des listes qui, de plus, sont toutes conduites par des  membres du Comité central, en principe l'instance délibérative de ce parti. 

Et quand on regarde de plus près les soutiens de chacune de ces listes, les constats sont encore plus accablants.

Il y a la liste officielle, celle conduite par Maurice Gironcel, maire déchu qui, retrouvant ses droits, est à la manoeuvre pour retrouver au plus vite "sa mairie" et qui donc bénéficie du soutien des dirigeants de son parti.

Il y a celle conduite par Yolande Pausé, le maire en poste, dont les dirigeants du PCR, pour la pousser au plus vite vers la sortie, ont orchestré la démission de la majorité de ses collistiers, mais qui bénéficie du ralliement d'une conseillère régionale de l'Alliance et donc la collègue à la Région d'Elie Hoarau, le secrétaire général du PCR, et de Paul Vergès. 

Quant à la troisième liste, celui qui la conduit, Daniel Alamelou est certes le premier adjoint de Yolande Pausé, mais également vice-président communiste de la majorité actuelle du Conseil général, collègue au sein de cette majorité de Pierre Vergès qui, lui, soutient Maurice Gironcel. Daniel Allamélou, qui peut se vanter d'avoir à ses côtés la veuve de Lucet Langenier, celui qui, aprés avoir fait  basculer au bénéfice du PCR  la commune de Sainte-Suzanne, l'administra pendant plusieurs mandats. Lucet Langenier, proche parmi les proches des Vergès, dont le frère Jean-Yves, maire du Port, a été dans l'obligation de laisser son canton à Pierre Vergès, aux dernières élections cantonales, pour que ce dernier soit sûr de se faire élire. Ce qui ne l'a pas empêché de subir l'humiliation suprême de devoir affronter un deuxième tour dans ce canton où n'importe quel Hoarau, Payet ou Grondin est capable de se faire élire avec 70% des voix, du moment qu'il a le soutien du PCR !  

Vous avez suivi? Vous n'êtes pas encore perdus? Voila en tout cas qui ressemble plus à la cour du roi Pétaud qu'à un parti de surcroit nourri au stalinisme.
 

Les médiations des dirigeants du PCR n'auront donc servi à rien, pas plus ensuite que leurs rappels à l'ordre et leurs menaces. Si ce que peut déclarer Pierre Vergès au sein du PCR est on le sait depuis longtemps, pour ne pas dire toujours, contre-productif, aprés les régionales, les cantonales puis les sénatoriales, c'est désormais toute parole officielle des dirigeants du parti communiste qui n'a plus ni consistance, ni crédibilité, ni autorité au sein de leur propre parti. Aprés Paul Vergès, Elie Hoarau vient d'en faire le frais. Qu'il tempête, batte du poing sur la table, qu'il menace comme ces jours derniers, ou que demain il exclue, ce qui reste à voir, cela n'a plus aucune importance pour la majorité des cadres du parti communiste et pour les militants.

Les Vergès et Elie Hoarau appartiennent au passé de ce parti, tout au plus peuvent-ils, si cela leur chante encore, continuer leurs déclarations. Les élus communistes, les cadres comme les militants entendent poursuivre leurs propres actions.

Aujourd'hui Pausé et Alamelou mènent la fronde, demain Fruteau, Claude ou Fabrice Hoarau ou bien d'autres encore. Huguette Bello ayant quant à elle, avec habilité et ténacité, ouvert la voie à cette révolution longtemps souterraine. 
 

Raymond Vergés avait réussi à faire de son fils Paul son héritier, après avoir fait main basse sur le mouvement communiste, dans des conditions obscures. Les drames que l'on sait mais dont on n'a pas le droit de parler, et le rejet quasi physique de ses enfants Françoise et Pierre, n'auront pas été pour rien ces dernières années dans l'accélération de la décomposition d'un parti stalinien bâti sur le culte de la personnalité et la violence politique. 

Le parti communiste réunionnais tel qu'il a été façonné par les Vergès et pour les Vergès, est mort en 2011, sous nos yeux. Un événement historique. 



Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par PECPEC le 28/12/2011 21:49

Comment ça des faits historiques dont on ne peut pas parler, c'est faut !
La coure de cassation avait dit il y a environ 30 ans qu'il était impossible de nier ce fait historique, (...)

(Réponse de Pierrot Dupuy : Faux! La cour de cassation a dit qu'on pouvait évoquer ces faits dans un contexte historique, mais pas dans un but polémique. La limite étant très ténue et la personne en question ayant pour habitude de porter plainte à chaque fois que son nom est cité, rappelez-vous les nombreuses condamnations de Jacques Tillier, vous me pardonnerez de vous demander de ne pas en arriver à cette extrémité)

2.Posté par Yab le 28/12/2011 22:29

Requiescat in pace!

3.Posté par Alexis le 28/12/2011 23:33 (depuis mobile)

Enfin, me voilà vengé....

4.Posté par chikun le 29/12/2011 03:50

L'agonie du PCR a commencé quand Monica Govindin , conseillère générale PCR a appelé à voter Didier Robert aux régionales 2010 . Aussitôt le vieux Paul s'est entiché du mentor de Didier : TAK.
Avoir TAK dans son clan , ça fait tache sur le CV PCR.
Les femmes sont totalement impliquées dans cette décomposition du PCR à sauce Vergès : Monica, Yolande, Huguette etc...
Merci mesdames.

5.Posté par jean le 29/12/2011 06:12

LA DECOMPOSITION EST EN MARCHE OU LE CREPUSCULE D'UN PARTI DEPASSE

Il y aurait beaucoup à dire ou à écrire sur le PCR et ses dirigeants.

Le principal responsable, Paul VERGES, ne pouvait ignorer que l'idéologie communiste est morte depuis la chute des régimes communistes de l'Est et l'espoir né avec la fin du mur de la honte. Cela remonte à plus de 20 ans.

La question est plutôt qu'est-ce qui explique le maintien du PCR sur l'échiquier politique?

Quelques tentatives de réponse.
Je pointerai celles qui me semblent les plus significatives, sans prétendre à l'exhaustivité et sous réserve d'inventaire.

Le PCR a bnéficié de son statut de parti allié à la gauche socialiste au pouvoir de 1981 à 1995 et de son aura de parti progressiste et autonomiste.
De ce fait, il était et s'est imposé comme le soutien principal du gouvernement socialiste.

Le PCR a bénéficié de la même complaisance des gouvernements de Droite successifs qui ont toujours préféré avoir Paul VERGES comme interlocuteur.
Crainte de déstabilisation dans la zone compte tenu de l'emprise supposée du PCR sur les mouvements sociaux attisées par sa courroie syndicale, la CGTR.

Le PCR a su jouer des rivalités au sein de la fédération socialiste locale et su rallier à sa cause les élus de Droite au travers des concepts du Rassemblement en 1998 et de l'Alliance en 2004.

Aujourd'hui la REFONDATION semble être une nouvelle tentative pour masquer une fin qui s'inscrit dans un processus historique.

6.Posté par Duguesclin le 29/12/2011 07:02

J'avais dit, il y a trois ans, à un élu locald'envergure que La Réunion vivait l'époque du renouvellement de sa classe politique et que l'électorat actuel, dans sa majorité, était tourné vers la jeune génération. Il m'avait cru à demi et il en a fait les frais. Aujourd'hui, c'est aux anciens du PCR d'en faire l'amère expérience et il n'est pas sûr qu'ils sortent gagnants dans cette partie de bras de fer.

7.Posté par zorbec le 29/12/2011 07:20

En fait, Pierrot retarde de... 30 ans ! Le PCR a cessé d'exister à la fin de l'année 1980 quand il a abandonné son mot d'ordre, sa "raison d'être" : l'autonomie démocratique et populaire pour rallier le panache rose de François Mitterrand et avoir ainsi l'illusion de détenir une part du pouvoir. Pour tout le reste, la trajectoire du Pc n'aura été qu'une longue errance et des successions de compromissions afin de tenter de sauver quelques strapontins, à la Région, au Département, dans les communes.

8.Posté par bonnemémoire le 29/12/2011 07:24

Les exercices des derniers fidèles ,dans la presse écrite ces derniers jours, sur la "nécessité de sauver le PCR" relèvent d'une croyance aux miracles qui est remarquable.
Quant à l' interview d'Elie Hoarau ,hier dans le Quotidien, ce n'est pas une "refondation" qu'il doit espérer pour feu son parti ,mais une "résurrection".

9.Posté par Fanfaron le 29/12/2011 07:30

A votre place, à la place de tous les posteurs droito-sarkozystes de zinfos je ne me réjouirai pas trop vite.

10.Posté par lamainnoire le 29/12/2011 07:35

Finalement comme aurait pu le dire Alexis de Villeneuve, les partis comme leurs leaders sont mortels . Certains plus brutalement et tragiquement que d'autres,certains naturellement ,d'autres de leur propres volonté, d'autres encore de l’initiative d'un tiers.
Mais voilà que Jean-Baptiste Ponama me rappelle une de ses prémonitoires et fracassantes interviews ,d’après son élimination,:"le PCR ,comme le poisson, pourrira par la tête".
Zinfos pourrait-il nous ressortir cette interview ,voila qui serait très instructif de relire aujourd'hui?.

11.Posté par D.R. le 29/12/2011 07:37

Le summum sera lorsque Paulo aura passé l'arme à gauche... Qu'adviendra-t-il de Pierrot et Françoisa??? Seront-ils enfin obligé de travailler pour gagner leur croute? Je m'en délecte déjà!

12.Posté par la base le 29/12/2011 07:39

"Sauver le soldat Maurice" titre un de vos confrères du JIR ce matin,non monsieur ,sauver le parti des Vergés serait plus exact ,ou le PCR si vous adhérez à l'idée que le clan = lePCR.

13.Posté par Jojo le 29/12/2011 05:43

Repose en paix Alexis!

14.Posté par pipoteur le 29/12/2011 07:56

C'est sur que la droite à la Réunion a un passé clair comme de l'eau de roches: esclavagisme, anti abolitionnisme, colonialisme, fraudes électorales, paternalisme malsain, j'en passe et des meilleures!!!!
On oublie un peu vite les faits d'armes de ce côté de la politique et le parti communiste a eu au moins le mérite de lutter contre ce monopole!

15.Posté par Bayoune le 29/12/2011 08:05

bin lé vré, si na pwin lo drwa dire kisa ilé le tueur, qui a tuer sans l'intention donner la mort, nou na kan minm lo drwa dire, Alexis de Villeneuve la été in viktime pou riyin, puise que le député sortant de St Denis, ayant trahit son mandat, en faisant voter en catimini la loi illégale de départementalisation a été brossé comme son fils l'a été dans le sud en 2007, le petit fils brossé également dans l'est en 2007. Le 16 juin 1946, 88 jours après ce fameux vote de la départementalisation le député R. Vergès a été par les électeurs. Et là a commencé une période de violence extrême avec assassinat de partisans des deux camps. Aujourd'hui, à la veille de son auto-destruction, le pcr peut-il ancore créé un climat de violence comme dans les années 60? Il faut se méfier. La bête est blessée, elle pourrait être dangereuse si on la laissé faire.

16.Posté par Observateur le 29/12/2011 08:24

Il y a longtemps déjà qu'il était à l'agonie. D'ailleurs il n'osait plus s'afficher PCR mais Alliance! Une page se tourne! Les élus de droite et du centre (alimentaires notoires et opportunistes) qui se sont associés à ce parti doivent se sentir mal à l'aise. Des retournements de vestes à prévoir! Pauvres de vous, vous n'avez pas vu venir.....

17.Posté par Epsilone le 29/12/2011 09:20

En lisant ces commentaires instructifs pour moi, e t certainement également pour beaucoup d'autres, je comprends mieux que le sieur Rochdi Mohamed ,s'est empressé de quitter l'Alliance pour s'encarter au PS.
Il n'y a pas à dire la présidence de l'université doit lui laisser du temps pour gamberger sur ces questions .

18.Posté par bonnemémoire le 29/12/2011 09:39

Zorbec,
je ne partage pas complétement la première partie de votre analyse. L'abandon par Paul Vergés du mot d'ordre d'autonomie démocratique et populaire est justement une de ces errances que vous mentionnez avec raison dans la seconde partie de votre commentaire.
Fondamentalement ,quelqu'un l'a déjà évoqué dans son commentaire, l'histoire du mouvement communiste reste à écrire,comme le suggère également Mr Dupuy et dans cette histoire celle des Vergés ,père et fils
Les deux histoires sont liées mais elles ne sont pas superposables .Les historiens ont du boulot!

19.Posté par manu le 29/12/2011 11:30

Cette année, on a vu la chute des Vergès surtout, et bien d'hommes politiques qui connaissent un retour mais pas pour longtemps .. Bientôt on aura aussi la chute des Didier Robert, et sa bande cumulards de mandats.. Dindar, TAK, et j'en passe des gens qui nous ont déçus !

En gros tous "les gros zozo" en politique comme di kréol qui ont trop de chapeau sur leur tête qu'ils sont même pas capable d'écouter la population et qui ont préféré nous berné avec leurs salades de romances pour s'enrichir sur notre dos !
sont-ils des responsables politiques ou des marionnettes addictives à l'argent public en quête de pouvoir de gouvernance ? qui au final la chute sera dur à avaler ..
Vous y passerez ! C'est sûr !!

20.Posté par Z''habitant le 29/12/2011 12:49

Lé grand temps rende des comptes Paul . Ou l'a réjoui à ou de la mise à l'écart de Vira; mais pou ou , lé pire, c'est la déchéance, le pourrissement.

21.Posté par le petit rapporteur. le 29/12/2011 13:28

j 'ai lu quelque part il s'agit à Ste Suzanne , pour Paul Vergés, de faire de Gironcel un maire mais également un député de la circonscription.
Sacré Paul Verges il aurait pu mieux ,dire :
"ce qui importe à Ste Suzanne ce n'est pas l'élection comme maire de Gironcel ,elle est ÉVIDEMMENT acquise dés le premier tour, c'est quel taux il récoltera"
Maintenant moi :
-si j'étais Gironcel j'irai prier car cela sent le sapin(et pas de Noël)!
-si j'étais un de ses adversaires je me dirais pour vu que Verges ne s’arrête pas en si bon chemin pour soutenir Gironcel.
Et Le petit Pierre, avec son cigare et ses bretelles, il ne vient pas faire campagne pour Gironcel?

22.Posté par ndldlp le 29/12/2011 13:29

le contexte historique permet il de rappeler l'identité supposé juridiquement, de celui qui a tué qui vous savez..?

passé ce foutan, on s'en contrecarre du pcr depuis bien avant sa défaite. ceux ou ce qui comptent, sont les futurs orphelins de l'Alliance, notables professions libérales, économistes, universitaires bien incapables de penser sans Paulo et Elie.. triste réalité que celle là.

Réjouissons nous donc de la mort décrite par le journaliste, de ce parti honteux et incapable.

23.Posté par Z''habitant le 29/12/2011 15:06

A voir les têtes que la bande de repris de justice qui entourent l'autre repris de justice, y fait su la photo publiée dan' journal, moin n'a aucun doute. Oui, le PCR lé mort. C'est à une veillée mortuaire que zot y assiste. Et les soi-disant militants de sainte-Suzanne par derrière, zot figure y assise. Zot y connaît que zot la misé su le mauvais cheval.

A sainte -Suzanne c'est la débandade déjà. Un' expédition punitive contre un ancien militant et colistier lé en préparation paraît-il! Des gars du Chaudron y doit v'nir sème la pagaille dans la commune, d'après les bruits y courent.

Ah vraiment nous l'avait besoin d'un' élection en 2012. Nous va fait paye à ou ça, nout tranquillité perturbée, Momo.

24.Posté par Bayoune le 29/12/2011 15:39

Vade retro Satanas Vergésas que Dieu te protège si lé ankor temps, aou èk oute famiye. DEGAGE , DEGAGE konm la fé pou Ben Ali, Moubarak et oute kopin Causescu. Fé tansiyon le gros roi de Polynésie la du rann dé konte devant la justice française. Tansiyon pas i sar okipe oute ka èk sate Tipiyère. Kss pa la tète un viyé militan kominis konmwin va aminn zorange pou ou. Enfin bon débarras, mi panss Alexis de Villeneuve va priyé pou ède anou fou aou déor.

25.Posté par Tanbi le 29/12/2011 17:59

Vergès communiste ? MDR...Il a appelé à voter Chirac en 95...

Alors que des salopards se servent d'une cause au départ noble pour entuber son prochain n'est hélas pas propre au communismee...L'inquisition au nom de Jésus le misécordieux en a massacré du monde et la capitalisme n'a pas non plus les mains très propres, il faut savoir aussi le reconnaître.

Papa Debré n'était pas un ange non plus en face...

Le parti communiste réunionnais à la Vergès est peut être mort, mais reste Huguette Bello, Eric Fruteau et les autres qui auront la lourde tâche de redonner une toute autre image à ce mouvement.

26.Posté par Le troll 974 le 29/12/2011 21:09

La fin du PCR ? Il faudrait éradiquer les cons , et ça c'est impossible !!

27.Posté par Hautefontaine le 31/12/2011 10:08

Bravo Pierrot ! La famille Verges devrait s'expatrier en Corée du nord ou elle serait a sa place ! Mais le "fromage" réunionnais est meilleur !

28.Posté par Citoyen lamda le 31/12/2011 14:21

Le bloc soviétique s'est écroulé avec "le MUR DE BERLIN" ! LE SYSTÈME COMMUNISTE VOULU PAR LÉNINE STALINE ( ET PAUL VERGES A LA REUNION) EST MORT,DE SA BELLE MORT UN PEU PARTOUT DANS LE MONDE !
Le P.C.R. est un survivant d'une idéologie qui a installé (dans les pays où il a réussi à s'implanter ) la tyrannie ,la suppression de toutes les libertés ,la répression aveugle des opposants ,les goulags ...
Quels sont les pays communistes aujourd'hui ? LA COREE DU NORD , LE VIETNAM CUBA ,LA CHINE AVEC SON NOUVEAU RÉGIME CAPITALISTE mais où l'absence de libertés continue et où les" nouveaux mandarins " au pouvoir sont loin d'être des prolétaires ,comme dans "la nouvelle Russie" de Pouchkine d'ailleurs !!!
Les principaux dirigeants du P.C.R. sont devenus de gros capitalistes bourgeois ,des imposteurs discrédités aux yeux de Réunionnais de plus en plus nombreux !!!

29.Posté par Cambronne le 02/01/2012 08:06

Voici une photo, des erreurs s'y sont cachés serez vous les trouver ?

30.Posté par dominique trabuton le 02/01/2012 13:26

il reste encore quelques uns a mourir ( politiquement )
ceux qui se cachent derrière des façades qui tournent au vent comme pour ne citer qu'un
mon pote le cuistot de la'' rue transversale''
Avec MOMO ? il est cuit

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes