MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

2000 ans après, la bêtise court toujours


Par Joël GROUFFAUD - Publié le Mercredi 6 Janvier 2016 à 11:25 | Lu 809 fois

2000 ans après, la bêtise court toujours
C’était inévitable : après la nouvelle une de Charlie Hebdo, les religieux de tous poils, tous ceux qui ont une boutique à défendre, ont joué les vierges effarouchées et ont crié au scandale. Pourtant, nom d’une pipe, ces gens ont été tués, il y a un an, pour des dessins, et vous aviez joué les faux derches en vous déclarant "Charlie".

Jusqu’au premier d’entre eux à la Réunion, Gilbert Aubry himself, qui estime, je cite "qu’au nom de la liberté de la presse, on ne peut pas tout dire". Et qui ne craint pas le ridicule, en reparlant de "laïcité laïciste". Peut-être. Mais il existe en France des lois qui encadrent la liberté de la presse et qui définissent la diffamation. Ce qu’exprime Riss dans son dessin de une (qui est une caricature, ne l’oublions pas), ainsi que dans son éditorial, c’est, en substance, que Dieu (ou plutôt le concept de Dieu) est responsable de ce déchainement de violence. C’est une opinion : on peut être d’accord, on peut être en désaccord. On peut même en débattre.

Mais criminaliser cette opinion au nom d’un prétendu caractère sacré d’un prétendu Dieu, c’est faire un beau bras d’honneur aux victimes des attentats d’il y a un an. C’est aussi envoyer un formidable message à tous les Kouachi potentiels.

Si vous êtes blessés, n’ouvrez pas Charlie et fichez nous la paix. Pour ma part je n’ouvre pas vos Bible, Coran, Torah et je passe mon chemin quand je croise une église, un temple ou une mosquée et je m’en porte très bien. Rien de mieux pour se remonter le moral face à tous ces cuistres que d’écouter Léo Ferré : "Ce cri qui n'a pas la rosette, Cette parole de prophète, Je la revendique et vous souhaite, Ni Dieu ni maître !".

Joël GROUFFAUD




1.Posté par lol ! le 06/01/2016 18:33 (depuis mobile)

Au moins vous aurez l'immense avantage de mourir idiot et d'avoir perdu cette vie inutile. Vous saurez bien vous en rendre compte lorsque vous serez passé de l'autre côté. Dommage pour vous ! Alors vous découvrirez votre propre idiotie et ignorance..

2.Posté par Didier NAZE le 06/01/2016 19:48

Merci pour cet article !......rien à rajouter.....

3.Posté par kld le 06/01/2016 19:48

total soutien , bel article , cela me rassure !!!!!! un ptit rayon de soleil face aux " autres" qui passent leur vie à fatiguer le monde avec leur esprit rétréci et triste !

4.Posté par Zbob le 06/01/2016 20:01

Bravo , ils nous emm...rdent tous ces cagots , toutes ces grenouilles de bénitiers de synagogues ou de mosquées!
Mon signore se fait plus discret quand ses curés s'en donnent à cœur joie avec des gosses innocents et là , il l'a ramène ...
Et je ne parle pas de tous les autres hypocrites des autres religions. ...
Mais pas un mot sur les guerres engendrées par ces croyances d'un autre âge !
Et s'ils n'aiment pas ça , qu'ils ne regardent pas les Tartuffe ..." Cachez cette caricature que je ne saurais voir .....mais pas ce sein qui m'intéresse !"

5.Posté par kld le 06/01/2016 21:11

post 1 ou la caricature de "ceux qui nous fatiguent" ..............vive la République et vive les "vrais croyants" et les autres aussi, avec l'esprit ouvert !

6.Posté par Boulgoum le 06/01/2016 22:22

Mais il existe en France des lois qui encadrent la liberté de la presse et qui définissent la diffamation.
..........................

Il en sait quelque chose Dieudonné......

7.Posté par Boulgoum le 06/01/2016 22:28

"Au fil des années, les membres de Charlie Hebdo n'ont jamais cessé de se livrer à des luttes intestines. Des luttes de pouvoir aussi bien que des luttes idéologiques. Voilà qu'une voix dissonante crée la polémique en s'exprimant dans les médias, une semaine jour pour jour après la date tragique des attentats du journal satirique, entrainant la disparition des entrailles de la rédaction.

Delfeil de Ton, le pseudonyme d'Henri Roussel, l'un des fondateurs du journal agitateur, sort de son silence quant à sa descendance à la rédaction, dont une partie a disparu dans les attentats terroristes du 7 janvier dernier. Dans les colonnes du Nouvel Observateur du 14 janvier où il tient sa chronique hebdomadaire, cet ancien de la famille Charlie crache son venin. «Je t'en veux vraiment Charb». Le journaliste âgé de 80 ans accuse le dernier rédacteur en chef d'avoir «trainé son équipe» à la mort, notamment en publiant des caricatures dont il regrette le degré de provocation."


«Il était le chef. Quel besoin a-t-il eu d'entraîner ses amis dans la surenchère?» questionne Delfeil de Ton dans sa chronique, accusant la persistance de Charb même après que les locaux soient incendiés en novembre 2011, après la sortie du numéro Charia Hebdo, illustré par des caricatures de Mahomet.

Henri Roussel, l'un des premiers rédacteurs de Hara-Kiri et membre de Charlie Hebdo jusqu'en 1975, va plus loin en se remémorant les paroles de Wolinski à l'époque de l'incendie criminel provoqué à la rédaction de Charlie Hebdo. «Je crois que nous sommes des inconscients vulnérables et des imbéciles qui avons pris un risque inutile.

8.Posté par EKOLO le 06/01/2016 22:29

Bien dit.
Et c'est un croyant qui vous le dis.

9.Posté par mortouvif le 07/01/2016 06:04

J'aime bien ce verbe "résister".
Résister, à ce qui nous emprisonne, aux préjugés, aux jugements hâtifs, à l'envie de juger, à tout ce qui est mauvais en nous et ne demande qu'à s'exprimer, à l'envie d'abandonner, au besoin de se faire plaindre, au besoin de parler de soi au détriment de l'autre, aux modes, aux ambitions malsaines, au désarroi ambiant.
Résister, et... sourire.
Vive 2016 !

10.Posté par A la différence de VOUS le 07/01/2016 10:16

A la différence de vous Monsieur Joël GROUFFAUD c'est les églises, ou religions, ne se permettent pas de vous insulter tandis que Charlie le fait !

Charlie Hebdo est irrespectueux ! Il est que nous ne vous forçons pas à pratiquer une religion, alors par pitié ne nous forcez à voir vos cochonneries !

Un dernier point, je ne suis pas en guerre contre Charlie Hebdo, Dieu ne l'est point non plus, alors pourquoi Charlie Hebdo est-il en guerre contre Dieu?

11.Posté par Fabrice le 07/01/2016 10:17

Je ne suis pas Charlie

12.Posté par madibastard le 07/01/2016 11:49

Dénoncer un Dieu unique qui ressemble comme par hasard à s'y méprendre à Moise ou à Yahvé et les franc macs ou autres illuminatis c'est moins risqué que de nommer les vrais coupables, et ça permet aussi de reprendre le baratin islamiste ou des soraliens et autres Bayouneux sur les responsables des attentats pour le ridiculiser....( ci li foute ou sioniss et aux illuminatis, ci un complot islamophobe ! )

https://www.google.com/search?q=yahv%C3%A9&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwjfvsqWp5fKAhWCchoKHb0sBXsQ_AUIBygB&biw=1366&bih=643#

https://www.google.com/search?q=yahv%C3%A9&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwjfvsqWp5fKAhWCchoKHb0sBXsQ_AUIBygB&biw=1366&bih=643#tbm=isch&q=moise

13.Posté par madibastard le 07/01/2016 12:46

Pourquoi 2000, et non pas 4000, 6000...ou 1400 ans ?


Anti catholicisme basique d'anarcho gauchard, un attardé qui se croit encore en Espagne en 36 ou en 1793 sous la terreur ?
Et oui ça existe toujours, même s'ils se planquent derrière la laïcité on voit bien que pour ces extrémistes rougeâtres le problème ce n'est pas les religions mais simplement la chrétienté, ciment de notre société qu'il convient de dissoudre pour mettre à terre notre société ( en s'alliant à l'Islam si besoin) ....le choix des 2000 ans n'est pas anodin et finalement très révélateur.

14.Posté par Gloseur sensE le 07/01/2016 13:16

1 an après, Charlie hebdo n'a pas pardonné !
1 an après, Charlie hebdo ment à ses millions de lecteurs auxquels il écrivait en janvier 2015 : « tout est pardonné »

15.Posté par Boulgoum le 07/01/2016 15:17

2000 ans après, la bêtise court toujours ..........
........................
Après la lecture de ce courrier, j'en suis convaincu.....et ce Gouffraud en est l'un de ses factotum.

16.Posté par EKOLO le 07/01/2016 16:44

Le Chrétien doit connaître son Dieu.
Son Dieu est bien au-delà de ces caricatures, de ces plaisanteries, ...
Ca ne l'atteint pas, parce qu'il n'a pas d'orgueil, on ne peut pas le vêxer.
Il n'y a que des hommes que de tels dessins peuvent insulter.

Arrêtez de vous poser en défenseurs de Dieu, vous êtes ridicules et à la limite du blasphème.

Quant à la République, c'est elle qui a aboli la peine de mort, c'est elle qui a instauré une Justice qui prend tous les éléments en compte avant de condamner, un système carcéral dans lequel les prévenus peuvent se donner des chances de réinsertion ...

Et quand on lit les posts de certains dans les articles judiciaires de Zinfos ("qu'on lui coupe ci, qu'on le tue comme ça, qu'on l'enferme à vie ..."), on se demande qui, de la République ou d'eux, est le plus chrétien dans l'histoire.

17.Posté par kld le 07/01/2016 19:57

EKOLO atout dit et bien dit ! vive CHARLIE !

18.Posté par Zozossi le 07/01/2016 20:17

En bonne petite taupe d'extrême gauche, formé à la dialectique et rôdé dans son rôle d'agitateur par sa fonction de délégué "syndical" (comprendre: politique), notre homme croit exceller dans son rôle favori: celui de procureur de tribunal révolutionnaire.

Et notre sectaire hors classe tape sur les autres sectes que la sienne.

Et notre coucou, tenant de la dictature violente du prolétariat, se pare des plumes du paon légaliste: plus défenseur que lui des "lois qui encadrent la liberté de la presse et qui définissent la diffamation", tu meurs!

Et notre sectateur du communisme (quelle chapelle de cette Eglise? on s'en fout!), idéologie qui a fauché les hommes par millions chez les peuples de tous les continents, chiale dévotement sur une douzaine de mecs raffalés par des immigrés dont son "syndicat" encourage l'invasion migratoire en France!

C'est ça qu'est chouette!

Et pour ajouter l'inculture à l'incohérence, le voilà-t-il pas qui "passe son chemin quand il croise une église, un temple ou une mosquée", et qui est content de "ne pas ouvrir Bible, Coran et Torah".
Et il s'en vante!

Quand on connaît la part du sacré dans notre culture (et celle des autres peuples), on imagine le vide mental, moral et esthétique du cerveau d'un individu coupé de tout ce qui l'entoure, mais qui prétend peut-être à l'enseignement.

Quand on traite de "cuistres" ceux qui ne pensent pas comme soi, il faut:

-d'abord ne pas employer ce mot à contresens ("cuistre" ne signifie pas "hypocrite" comme Monsieur Jaimepadieu semble le penser, mais "pédant"),

-ensuite ne pas avouer qu'on renonce à connaître au nom d'un fanatisme rabique; car si détestable que soit le cuistre, il a au moins des connaissances.

Beaucoup sont à juste titre choqués par ce nullissime torchon millionnaire et toujours subventionné, fleuron d'un système corrompu dont il pousse les tares à leur paroxysme.
Mais je ne sache pas qu'ils aient demandé son interdiction, ce que ne manqueraient pas de faire les copains de Monsieur Jaimepadieu contre leurs ennemis s'ils étaient au pouvoir.

"Ni Dieu ni maître"?
A d'autres!

Pas de Dieu par manque d'intelligence, peut-être.

Mais des maîtres, ils en ont.
Et on les a vus à l'œuvre.

19.Posté par Vincent Caramante le 07/01/2016 20:43

La caricature fait partie de notre patrimoine culturelle. Elle est, sans doute, une illusion de la, soit disant, liberté d'expression.
Cependant, l'interdire est aussi une stratégie à filtrer les éléments susceptibles d'éveiller les consciences.
Si des individus semblent être touchés par la diffamation ou victimes d'incitations à la haine, ou de racisme, ils peuvent logiquement saisir la justice qui statuera.
Outre les difficultés que rencontre notre Nation, causées par un ultra libéralisme financier, nous sommes protégés par un système judiciaire, (qui n'est pas parfait), dont bien de pays en sont dépourvu.
D'accord ou pas avec les propos de Joël GROUFFAUD, il a parfaitement le droit de s'exprimer. Il n'y a ni haine, ni agression, ni menace de ce Monsieur.
On ne peut pas en dire autant de certains intervenants, au nom de Dieu ?

20.Posté par Boulgoum le 07/01/2016 21:23

"Ce cri qui n'a pas la rosette, Cette parole de prophète, Je la revendique et vous souhaite, Ni Dieu ni maître !".
..........................
Pas de Dieu? C'est votre affaire.

Pas de maître? Menteur et hypocrite. Avec quoi payez vous votre internet? Du pognon et ce pognon est votre maître et je parie que subalterne de quelqu'un vous êtes le premier à obéir aux ordres "oui, missié...bien missié." ou encore à sortir les poubelles quand bobonne l'ordonne.

En fait, quand l'homme bafoue le sacré, il se bafoue lui-même, tant la notion du sacré est vaste (Dieu, les parents, la famille, la morale, l'amitié, la pause café, la dodo et le champagne rosé pour Noé). On ne peut pas cracher sur tout......Pour certains, même la couardise c'est sacrée: ils causent, ils causent mais dès le moindre danger, par peur d'être totochés , ils courent kilotte dans la main....

Des bravaches, on en voit voit souvent conspuer Dieu dans les bars, devant leurs potes pour faire le malin, mais dès le moindre "coup de cogne", vous les voyez pleurer comme des madeleine et implorer Dieu "Mon Dieu pardon, secoure moi, aide moi, je regrette, mi recommencera plus, fé un nafer pou moin, mi promet q'aller à la messe, il faut que mon madame y revient, donne à moins la santé, etc.".... Les premiers a revendiquer ni Dieu, ni maître sont en fait des girouettes.....ils suivent le vent favorable. Bref, des tourneurs de casaques..des gens sans conviction.....

Le @18? Bien kozé, met enkor.......

21.Posté par kld le 07/01/2016 21:37

merci post 19 , ouf !

22.Posté par Zozossi le 07/01/2016 22:21

@19.Posté par Vincent Caramante

"Il n'y a ni haine, ni agression, ni menace de ce Monsieur", dites-vous?

Ah oui, vraiment?

"Bêtise, faux derche, fichez-nous la paix, cuistres", tous ces mots tirés de sa gentille prose, ce sont des caresses dans le sens du poil, peut-être?

Ses propos suent la haine de la religion.
Et de là à la persécuter quand on en a les moyens , il n'y a pas toujours loin.

En revanche nul ne lui conteste le droit de s'exprimer, surtout pas moi.

Mais qu'on ne s'avise pas de me l'interdire non plus, et sur le ton qui me plaît!

23.Posté par Boulgoum le 07/01/2016 22:27

Contre le positivisme
Auguste Blanqui, le socialiste, qui créa le Journal "Ni Dieu ni maître"....qui devient le slogan des anarchistes:

"Le Positivisme, qui accuse à tort et à travers, qui traite de négation tout ce qui est en dehors de lui, le Protestantisme, le Déisme, l'Athéisme, est précisément lui-même la négation type, le doute systématiquement poussé jusqu'à l'absurde, érigé en religion. Il n'est pas le Positivisme, mais le Négativisme ou plutôt le Nihilisme. C'est un expédient, une ficelle, un truc.
Pour démontrer sa science sociologique , il torture et travestit l'histoire avec une audace à rendre jaloux le père Loriquet. Et cette audace impose. Il lui suffit de s'intituler science , de s'affubler du nom universellement respecté pour devenir aussitôt sacro-saint. Personne n'ose le regarder en face. On s'incline avec humilité et on lui tire bien bas son chapeau.
Il faut dire aussi qu'il a la protection des couards, protection toute puissante. Il sert d'abri aux athées et aux matérialistes honteux qui tiennent à vivre en paix avec la force régnante et ne se brouillent jamais avec le bras séculier. N'était donc cet appui, la louche doctrine du biaisement et de l'équivoque aurait bientôt sombré. Mais, quoi qu'on dise, les poltrons sont un fameux rempart".

24.Posté par Gérard Jeanneau le 08/01/2016 08:58

Le franc-maçon Grouffaud a tout faux : je lis la Bible et je n'ai pas envie de tuer père et mère; les francs-maçons ne sont pas de ma chapelle, je les laisse vivre quiètement, me contentant de dire ce que je pense.

La Bible est l'instrument de Dieu, mais des personnes l'utilisent mal, très mal; n'est pas mère Thérésa ou abbé Pierre qui veut ! Le couteau a beaucoup de sang sur son manche, je ne le jette pas aux orties à cause de cela : il m'est très utile pour découper un bon poulet.

Au diable le raisonnement des sophistes !

25.Posté par Bertrand le 08/01/2016 11:20

de Boris Le Lay
6 janvier,

Observation sur la "une" de Charlie Hebdo.

Il ne faut pas désigner d'ennemis. Désigner "Dieu" comme l'ennemi devient donc d'autant plus pratique qu'il n'est pas tangible.

Pour s'assurer que les terroristes musulmans ne soient pas désignés, aux yeux des populations blanches, comme l'ennemi, Charlie Hebdo a donc pris soin de dépeindre Dieu sous sa forme habituelle en Europe : une sorte de Zeus abrahamique, à forme humaine.

L'assassin n'est donc pas Allah, mais le Dieu tel que pensé par les Catholiques et/ou les Chrétiens.

L'incohérence la plus intéressante consiste à voir des athées militants expliquer que des hommes ne sont, en définitive, pas responsables de leurs actes.

Que c'est Dieu - qui n'existe pas selon eux - qui "tue". !!!!!!
Les frères Kouachi étaient pourtant en chair et en os, ce que nient maintenant nos "nouveaux croyants" de Charlie Hebdo.

Cette couverture est donc d'un déterminisme absolument sidérant pour les tenants du "rationalisme" inconditionnel. Les musulmans ne peuvent pas être l'ennemi par principe.

Les musulmans ne peuvent pas être tenus pour responsables de leurs actes, au motif
que "Dieu" ou l'idée de Dieu guiderait leurs actes.

Bref, les immigrés musulmans seraient des enfants qu'il ne faut pas brusquer. C'est le pédagogisme gauchiste appliqué au djihadisme.

Je suppose que Charlie Hebdo, tout à sa flagellation publique de nature à faire se masturber les musulmans de France et de Navarre, entend exiger que tous les terroristes arrêtés dans le futur soient relâchés, au motif que c'est bien Dieu qu'il faudra traîner en justice...On a retrouvé la vraie Une de Charlie http://lesalonbeige.blogs.com/.a/6a00d83451619c69e201bb08a83e44970d-pi://

26.Posté par Choupette le 08/01/2016 17:02

Ni Dieu, ni Maître, hein ?

C'est comme ce locataire qui habiterait une maison en ignorant complètement son propriétaire.

Vous êtes donc un squatteur. Un parasite par définition.

Vous profitez de la création de Dieu tout en niant son existence. Belle mentalité.

La réponse d'un Chinois à qui on demandait pourquoi était-il sur terre : "pour manger du riz ... "
Donc, il se plaçait au même rang que le bœuf qui broutait ... .

27.Posté par Gérard Jeanneau le 09/01/2016 17:21

Moïse, qui a reçu les dix commandements de Dieu, connaissait bien le précepte : "Tu ne tueras pas", et pourtant ses mains ont été pleines de sang après cette révélation. A son époque, on faisait des sacrifices humains, mais, un jour, Yahvé est intervenu et a arrêté le bras de Moïse. C'était là le tout premier pas dans l'humanité : plus de sacrifices humains.

L'homme reste cependant un grand sanguinaire, un loup pour l'homme, et Plaute ne peut contredire cette affirmation qui a fait son chemin chez bien des philosophes et bien des écrivains, comme Jean-Jacques Rousseau qui ne voyait de vertueux que le bon sauvage.

Le "Tu ne tueras pas" a été très souvent oublié, piétiné, et la bible ne cache rien du cheminement chaotique du peuple élu. On ne peut renier le psaume 22 de David, ni le sermon sur la montagne, ni la parole de Jésus : "Range ton épée".et cette autre : "Aimez-vous les uns les autres." Et le même livre a mis sur de bons rails mère Thérésa, l'abbé Pierre, Saint-François d'Assise, Saint-Vincent de Paul, et bien d'autres. La bible est comme un instrument divin : il faut savoir le manier, il faut savoir lire, faire la part de l'humain et du divin.

Peut-on jeter aux orties le couteau assassin alors qu'il peut être salutaire en bien d'autres circonstances ?

Lupus est homo homini, non homo, quom, qualis sit, non gnovit, Plaute. As. 495 : l'homme qu'on ne connaît pas est un loup pour vous, et non un homme.


b[

28.Posté par Aux non croyants le 11/01/2016 11:19

Les non croyants ont beaucoup à apprendre au niveau du respect ! Ce n'est pas parce que vous ne croyez pas que vous avez le droit de vous permettre d'insulter ceux qui croient ! Ah oui c'est vrai, vous n'y connaissez rien au respect !

29.Posté par A Joël Grouffaud le 13/01/2016 11:18

Depuis 2 000 ans que la bêtise court, elle a fini par vous rattraper et, à présent, elle court avec vous, main dans la main !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes