MENU ZINFOS
Société

200€ : Le prix d’une vie d’un étudiant infirmier


Les étudiants infirmiers de La Réunion sont ou vont être mobilisés pour faire à face la crise sanitaire. Si de nombreuses personnes s’exposent tous les jours en travaillant durant l’épidémie, les étudiants prendront ce risque uniquement pour "la gloire" et un rapport de stage positif.

Par Nicolas Payet - Publié le Mercredi 1 Avril 2020 à 19:33 | Lu 15033 fois

"200€, c’est déjà bien !", s’entendent dire les étudiants de l’Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) de La Réunion. Choqués, ceux-ci se sentent comme de la "chair à canon" depuis qu’ils ont appris qu’ils allaient être mobilisés dans les hôpitaux de l’île pour faire face à l’épidémie dans le cadre d’un "stage avancé".

Conclusion : ils vont devoir être en première ligne sans être payé pour cela. Seuls les frais kilométriques seront remboursés. Cela représente 200€ pour les 3es années et descend à 140€ pour les 1res années. "C’est le prix de nos vies", déplore une étudiante. 

En île de France, les étudiants infirmiers sont mobilisés, sur la base du volontariat ou réquisitionnés, et rémunérés à hauteur de 1 537 euros bruts pour les élèves de première année et de 1 827 euros bruts pour les étudiants de deuxième et de troisième année. Un exemple qui vient d’être suivi par la région Grand Est. L’UNI, le syndicat étudiant, demande d’ailleurs la généralisation de cette mesure à tout le pays. Mais pour l’instant, l’ARS de La Réunion ne semble pas aller dans ce sens.

Source de stress, les étudiants doivent également gérer le manque de clarté. Si les troisièmes années ont débuté ou commencent prochainement, les 1res ou 2es années ne savent pas encore sur quel pied danser. Les deuxièmes doivent débuter leur stage classique le 27 avril, mais certaines informations prétendent qu’ils commenceront la semaine prochaine. Même situation pour les premières années qui entendent tout et son contraire. Stage ou pas stage? Nul ne le sait encore!  L’incertitude, le doute et le stress sont eux pourtant bien au rendez-vous.

Finalement la nouvelle est tombée le mardi 31 mars à 18H : les étudiants de 3es et 2es années seront mobilisés ce jeudi 2 avril. Aucune mention n’est faite sur le lieu de leurs affectations. Impossible pour eux de s’organiser donc. Au final, ils vont sûrement devoir mettre de leurs poches pour s’exposer au virus. Pour les 1res c'est encore l'inconnu.

"Cette mise en stage est incompréhensible, faîtes dans la précipitation, ordre de L'ARS, nous ne connaissons ni le lieu ou nous serons affectés, ni les modalités de validation, nous n'avons aucune formation au COVID-19, nous n'avons aucun document justifiant nos déplacements en cas de contrôle, nous n'avons aucun document essentiel à la validation de notre stage ( Feuille de bilan, contrats de stage, conventions) et nous ne serons bien sûr pas dépistés avant d'être en contact avec des personnes fragiles", s’alarme un étudiant.

Effectivement, il est peut-être légitime de se poser la question de la présence d’étudiant dans les hôpitaux. Leur niveau de formation leur permet-il de gérer une situation sanitaire encore jamais vue dans le pays? Vont-ils être exposés aux malades du virus? "Déjà que les professionnels, avec plusieurs années d’expérience, se sentent dépassés, qu’est-ce qui nous dit qu’on ne va pas faire des erreurs graves avec le stress? On se met en danger ainsi que les patients, les collègues et notre famille" s’inquiète une autre étudiante de première année.

"Porter un masque peut être contre-productif, c’est fausse bonne idée !" affirmait Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement, il a quelques jours. Peut-être que d’envoyer des jeunes sans connaissances et formations suffisantes dans les pattes d’un personnel médical débordé dans une crise sanitaire inédite n’est pas exactement ce qu’on peut qualifier de "bonne idée". 




1.Posté par Fab le 01/04/2020 20:11 (depuis mobile)

200€ le prix d'une vie ça vous choque, mais 1827€ c'est acceptable ? Drôle d'idée

2.Posté par Intouchable le 01/04/2020 20:14 (depuis mobile)

C'est vraiment n'importe quoi !!!!

3.Posté par JORI le 01/04/2020 20:21 (depuis mobile)

Du coup, vu que vous ne prenez aucun risque méritez vous d'être payé ?.

4.Posté par Pascale le 01/04/2020 20:22

Et oui une façon comme une autre pour l'état de faire un max d'économies au détriment de la vie de certaines personnes :)

5.Posté par pepito le 01/04/2020 20:50 (depuis mobile)

Suffit de dire NON..Je suis dans la phase post trauma. Il en faut aussi pour gerer l'après crise

6.Posté par Fidol Castre le 01/04/2020 20:56

"Il y a les gens qui réussissent et ceux qui ne sont rien".
E.MACRON

C'est aussi la conception de l'hôpital pour Macron et ses électeurs.

7.Posté par En colère! le 01/04/2020 21:00 (depuis mobile)

Quand je pense que toute l''année dans les instituts de formations infirmier nous avons des formateurs qui parlent d''éthique, de déontologie, de bienveillance.... bla bla bla bla ... Bien protégé dans leurs bureaux !

8.Posté par Crapaud Bleu le 01/04/2020 21:29

Arrêtez vos titres racoleurs : pour l'heure il n'y a aucun mort à la Réunion (pourvu que ça dure), et l'immense majorité des morts avérés dans le monde étaient déjà très affaiblis par d'autres maladies.

9.Posté par Kom-menter le 01/04/2020 21:35

Cette situation est à l'image de la situation générale de la France depuis quelques décennies. (vivre à crédit comporte des risques).

Cela se traduit par : toujours les mêmes au charbon et toujours les mêmes pour récolter le fruit du travail des autres.

Ce système pyramidal a déjà montré toutes ses performances en la matière. Cette culture de la médiocrité exploitée par nos dirigeants (hauts fonctionnaires administratifs et techniques sans oublier les politiques) nous renvoie en pleine figure la considération que nos dirigeants en général portent sur la population et encore plus sur les jeunes.

Cette situation révèle à elle seule le manque criant de moyens humains dans nos hôpitaux et quand on nous rabâche sans cesse dans les cours magistraux que gérer c'est prévoir, on aura vu au moins au travers de cette crise ce qu'il ne faut surtout pas faire !

Que faut-il faire pour que les vannes des sélections aux métiers médicaux et para médicaux soient enfin ouvertes pour permettre à nos jeunes d'accéder aux métiers auxquels ils aspirent au lieu de jeter à la rue chaque année des centaines voire plus de profils et de vocations dont notre société a besoin.

Dans un territoire comme le nôtre où parait-il la corruption au quotidien, sous toutes les formes, dépasse tous les pronostics, on devrait mettre les bouchées doubles pour stopper cette gangrène et utiliser cet argent pour mieux considérer nos jeunes en formation (quelque soit la formation d'ailleurs ).

Dans le cas précis, cela éviterait les situations de rupture dans nos hôpitaux et surtout de détresse par manque d'anticipation en situation normale et encore plus visible en situation de crise.

Cette crise doit conduire chaque citoyen à être plus exigeants à l'adresse des dirigeants. Cela passe par moins d'abstentions aux élections, plus de revendications relayées par les représentants syndicaux, et une société reconnue comme partenaire pour le meilleur et pour le pire.

On est très loin du compte ! mais demain pourrait être un autre jour, souhaitons-le !

10.Posté par NouNou974 le 01/04/2020 21:58 (depuis mobile)

Pfffff je suis soignante et tutrice investie et les étudiants sont censés être ceux qui vont nous soigner plus tard...ils vont pas être déployés dans les services covid alors qu’ils arrêtent un peu de se plaindre bordel!

11.Posté par JORI le 01/04/2020 22:14 (depuis mobile)

6. Fidol castre. J''espère que vous avez été le 1er à déposer votre plainte contre macron plutôt que de jouer au brochet !!.

12.Posté par La vérité vraie... le 01/04/2020 22:31

Soit moins que les 300 € de prime exceptionnelles versées aux Policiers il n'y a pas si longtemps.

13.Posté par Nounoureunionnaise le 01/04/2020 22:49

Ils ne sont pas censés nous soigner demain?! A se plaindre avant même d'être diplômé, ça craint! Toujours à se lamenter de ne pas faire assez de soins en stage et là on leur demande d'aider leur futur(e)s confrères et consoeurs et de surcroit on parle de fric???Putain mais arrêtez sérieux! ça prouve que la sélection de ces soit-disants futurs soignants est à revoir! Ah mais oui c'est vrai: on fait 2 ans d'hospitaliers, on se met en arrêt maladie pour les fêtes de l'année et après on va faire du libéral pour se faire (à ce qu'il paraît) plein de pognon? Voilà ce qu'il reste de l'hôpital public (quelle honte pour nos anciens!) ou plutôt ce qu'il est en train de devenir: salir encore l'image du fonctionnaire hospitalier. NON, ces étudiants ne seront certainement pas ou très peu déployés dans des unités covid mais certainement en renfort dans d'autres service. OUI le covid fait peur même aux soignants mais sachez que d'autres bactéries tueuses qui ne trouvent pas de remèdes tuent aussi telles que les BHR(bactéries hautement résistantes) qui sont de plus en plus nombreuses... Donc je ne suis pas choquée qu'ils soient mobilisables pour aider la population, les futurs patients auront besoin d'eux! Je ne m'avance pas à dire qu'être soignant est une vocation mais c'est avant tout un don de soi. Alors s'ils ne veulent pas être de la chair à canon, il est tout à fait possible de se réorienter dans d'autres filières plutôt que de venir polluer la filière soignante. Une soignante et tutrice d'étudiant en service de soins investie dans leurs formation.

14.Posté par PAYET le 01/04/2020 23:42 (depuis mobile)

Nos enfants ne seront pas des chairs à canons! Vous qui êtes parents de ces enfants majeurs, nous avons notre rôle à jouer! A nous de les défendre face
à des décisions d''''adultes irresponsables! On dit NON!
Toujours l''''ARS! Qu''''on aille en justice!

15.Posté par VERVER le 01/04/2020 23:43 (depuis mobile)

Si vous n’êtes pas fait pour ce métier il est tant de changer d’orientation. Au lieu de profiter pour être bien armés dans votre futur métier vous êtes en train de pleurer. Pour le concours d’entrée en IFSI vous n’avez pas montré votre vrai visage

16.Posté par Carol MARTIN le 01/04/2020 23:55

regardez bien TOUS autant que vous êtes QUI ??? encore met une barriere a ces mesures dans l ile de la réunion ??? l ARS vous n avez comme nous en metropole que les politiques que nous choissons

17.Posté par Anonyme le 02/04/2020 00:49 (depuis mobile)

Si les étudiants ne sont pas preparer et n''ont pas encore la formation pour faire face au Corona virus ils mettront la vie des patients en danger . Je leur souhaite bon courage.

18.Posté par @11 le 02/04/2020 01:25

11.Posté par JORI le 01/04/2020 22:14 (depuis mobile)

6. Fidol castre. J''espère que vous avez été le 1er à déposer votre plainte contre macron plutôt que de jouer au brochet !!.
..............................
Le convirus ramène sa fraise.....

19.Posté par momo le 02/04/2020 00:05

les infirmières se croit toujours au-dessus de la mêlée ma fille est en dernière Année de sage-femme et elle rien Nada elle accouche elle nettoie aide le personnel soignant sans un copec après elle va rester dans le service public les infirmières après vont en privé ou en libéral alors arrêtez de vous plaindre cas exceptionnelle faites corps et accepté vous sortirez grandi

20.Posté par IXE le 02/04/2020 03:46

Si bête fait bien le boulot attendu, c'est triste.

21.Posté par renard 92 le 02/04/2020 03:13

c est triste...😔pas bien seulement..nos enfants se fais exploiter

22.Posté par BAND GAGA GUEUGUEU le 02/04/2020 06:41 (depuis mobile)

@15 UNE GUERRE ÇA SE GAGNE AVEC DES SOLDATS ARMÉS, ET LA ON A DES SOLDATS NON ARMÉS. QUE DIRIEZ VOUS SI VOTRE ENFANT EN FAISAIT PARTI , ENFIN , SI VOUS AVEZ DEJA SONGÉ À EN FAIRE !!!🤡

23.Posté par Momo le 02/04/2020 07:09

200 € par heure ou par jour ? C'est déjà 4 billets de 50 € … juste pour essuyer les fesses des malades en réanimation …

24.Posté par Joel le 02/04/2020 07:33

Bizarrement 30000 mort de faim dans le monde... avez vous un jour entendu un Dupuy, Payet ou autres nous en parler, la grippe à fait en 2019 8800 mort rien qu’en France sur 3 mois ,rien, met-on des masques pour autant non, là on vous montes tout un cinéma pour cacher le mauvais travail de nos dirigeants pas uniquement politiques mais aussi directeurs de CHU ,ARS, et tout ses infirmiers libéraux qui ne se sont jamais préoccupés de se genre de situation et qui au lieu de s’acheter des masques de tant en tant ,attente qu’on leur donne gratuitement.. le tout colporté par des journaliste# avident de sensations et comme des toutous vont dans le sens de nos dirigeants dans le seul but d’être bien vu et être financé avec notre argent...

25.Posté par connerie en tout genre le 02/04/2020 05:36

Yen a qui croit que par ce qu’ils sont personnels soignants ils sont le centre du monde vous êtes même contre les propres étudiants c une honte un étudiant est là pour apprendre développer et consolider des compétences nous devrions avoir toujours le choix là s’ils n’acceptent pas l’autre solution c de partir

26.Posté par bobsparow le 02/04/2020 07:45

ils ont pas le choix, si ils disent non a l'exam final le jury retiendra le refus...
Déjà en temps normal si i aime pas out tête même avec de super note pas de diplôme.

27.Posté par PAYET le 02/04/2020 07:45 (depuis mobile)

C''est de l''esclavagisme moderne!!
Est-que vous savez qu''en temps normal déjà, ces étudiants ne reçoivent aucune indemnité pour leur stage ou autre, ah si 120€/,mois. Vous trouvez ça normal! Chercher l''erreur: on a volontairement oublié rajouter un 0!

28.Posté par Touc le 02/04/2020 08:34 (depuis mobile)

Il faut se révolter c ''est la guerre. Finit les français de seconde zone .Arrêter de sacrifier nos jeunes pour 200 euros.Madame, ladoucette devrait donner une partie de son salaire surémunéré ou demander à son ministre de tutel d arrêter cette mascar

29.Posté par Baboï le 02/04/2020 08:35

A vous les étudiants en infirmerie et médecine

Quand vous avez décidé de faire ces études c'est avant tout un choix financier ? Votre article est nauséabond.

30.Posté par Fidol Castre le 02/04/2020 08:40

11.Posté par JORI le 01/04/2020 22:14 (depuis mobile)

6. Fidol castre. J''espère que vous avez été le 1er à déposer votre plainte contre macron plutôt que de jouer au brochet !!.


Je n'ai pas l'habitude de perdre mon temps dans des démarches inutiles. Je le ferai quand il y aura une justice dans la ripoublique. A moins qu'un magistrat perde son marmaille pendant l'épidémie...on ne sait jamais.
Mais ils ont déjà réservé le stock d'hydroxychloroquine pour eux et pour leurs proches. Donc...CQFD.

Par contre tu peux demander ta médaille makro. En platine.

31.Posté par néné le 02/04/2020 08:50

en métropole il y a aussi des BENEVOLES médecins infirmiers en retraites et souvent on critiques les élus mais certains aussi médecins qui n'exercent pas pour l'instant sont allés aider à l'hopital

32.Posté par JORI le 02/04/2020 09:27 (depuis mobile)

18. Ah tiens, vous revoilà !!. Toujours aussi intelligent !. Le coronavirus va vous bouffer ce qu'il vous reste de cerveau.

33.Posté par boboland le 02/04/2020 09:28

ils me font rigoler ceux qui disent: ben si tu voulais pas soigner tu n'as qu'à pas choisir de devenir infirmier!
oui...mais c'est facile de dire ça quand on est derrière son écran en confinement...l'enfant (puisque nombreux sont encore des enfants) n'est pas encore un pro, et puis il a une famille qu'il risque de contaminer…
quand à la "nounou" qui dit qu'elle est tutrice à l'ifsi ben j'aimerais pas en avoir une comme elle qui manage "à la dure" :"ben oui quoi! tu veux pas tu dégages!"
non madame, ce ne sont pas encore des pros, (sauf pour les 3ème année) ils seront d'autant moins efficaces que la période est stressante… c'est une FAUSSE bonne idée que beaucoup paieront cher…
pour moi ça doit être sur la base du volontariat: s'ils se sentent près, ils y vont, sinon, non et ça ne doit pas rentrer dans le cadre d'une "évaluation"... bande de profiteurs..qui se servent de moyens de pression comme l'avenir professionnel d'un jeune adulte pour l'obliger à effectuer un travail gratuit et qui s'avèrera parfois (souvent…) contre productif!

34.Posté par Nikel le 02/04/2020 10:21 (depuis mobile)

Je pense que ces élèves infirmiers devaient arrêtés leurs études et changer de métier si la avec une crise pareil ils n'y arrivent pas c'est qu'ils ne sont pas fait pour être infirmiers. Ils risquent de tomber malade après leur premier soin.......

35.Posté par BB le 02/04/2020 10:43 (depuis mobile)

Il n y a pas que ce virus a l hôpital !!!
Les stagiaires vont etres là pour renforcer les autre équipes pour les autres malades !!!!
Ça fait peur !!!! Vous êtes nos futurs infirmières vous devais aider !!!
Si non changer votre orientation..


36.Posté par Marie le 02/04/2020 11:10

Que les étudiants-es infirmiers-ères soit réquisitionnés je peut comprendre tout le monde doit être sur le pont pour faire face à ce qui nous attends, en contre partie je comprend leur colère face à plusieurs inconnus.

Qu'est-ce qui adviendra du stage qui devait faire fin avril je crois? L'ARS est complètement à la ramasse la dessus.

.En plus seulement 48Heures pour pouvoir s'organiser s'est très peu et il parait que la gestion de cette réquisition est tellement cacophonique que beaucoup de service à l’hôpital ne savent même pas que des étudiants-es seront des leurs.

Je suis d'accord qu'être infirmier-ère est une vocation , mais tous les métiers qui s'occupe de la logistique de cette crise en devrait aussi en faire une vocation et ne pas compter leur heures.

37.Posté par Etudiant infirmier le 02/04/2020 11:10

Mais nous voulons aider !!
Les instituts nous interdit de postuler et de nous rendre de notre propre grès dans les hôpitaux ! A la place, ils nous envoient dans des stages bidons où l'encadrement ne sera pas assuré.
Les 2ème et 3ème ( Qui ont un diplôme d'aide soignant ) sont prêt à mettre la main à la pâte et assurer les soins aux réunionnais. Arrêter de dire qu'on devrait changer de vocation ou de métier ( Facile à dire derrière son écran ). Le but de l'article ici était de dénoncer ses mises en stages précipités et sans certification qu'ils soit validant, il n'as jamais été question d'argent comme le précise l'article ( Débat qui n'as pas sa place dans la situation actuelle mais qui mérite d'être soulevé une fois l’épidémie combattu ).

Quant à Nounou, vous êtes le genre de tutrice aigri par les années, qui me semblerait n'irait pas travailler à l’hôpital pour des prunes, alors ne parlez pas d'argent.
Je confirme que c'est un métier de vocation, mais si j'ai pas d'argent pour payer mon essence, pas d'argent pour me loger quand je suis en stage de l'autre coté de l'île, et pas d'argent pour faire surveiller mes enfants dans cette situation, comment vous-voulez qu'on aide les soignants ?

Nous ne sommes pas que des enfants.

38.Posté par Fidol Castre le 02/04/2020 11:18

32.Posté par JORI le 02/04/2020 09:27 (depuis mobile)

18. Ah tiens, vous revoilà !!. Toujours aussi intelligent !. Le coronavirus va vous bouffer ce qu'il vous reste de cerveau.


Il pourra prendre sa carte à LREM.

39.Posté par Carol MARTIN le 02/04/2020 11:46

35.Posté par BB ce n est pas parce que TOI tu ne fous rien , qu il faille reagir de cette maniere mais un con est un con et mourra con !

40.Posté par Carol MARTIN le 02/04/2020 11:48

34.Posté par Nikel mais toi que fais tu ? comme beaucoup RIEN mais alors critiquer vous etes tous au point le virus disparaitra mais malheureusement pas la connerie

41.Posté par Carol MARTIN le 02/04/2020 11:50

30.Posté par Fidol Castre******Hélas, tout le monde n'a pas eu la chance d'être né imbécile. Or, en devenir un n'est pas à la portée du premier venu : c'est un travail forcené, qui demande une application hors du commun, une patience surhumaine... Oh ! dures années d'apprentissage ! et dnas le contexte ou se trouve actuellement le pays votre cas est une reussite exceptionnelle

42.Posté par logique le 02/04/2020 11:52 (depuis mobile)

En attendant les footballeurs sont payé à 1million d''euros minimum. A la fin de cette crise il va falloir se poser les bonnes question.

43.Posté par roro 61 le 02/04/2020 12:31

Si nous voulons défendre ces étudiants , il faut d'abord poser son cul à la maison et non braver les interdictions qui mettent sa propre vie et celle des autres en danger , voilà tout est dit , inutile de critiquer nos dirigeants car il faut d'abord que le citoyen lui même se pose la bonne question , c'est du fait de son comportement que ce virus se propage , on nous le répète sans cesse via les médias de ne pas sortir , mais rien n'y fait : le citoyen Français c'est un gros abrutis avec une grande gueule qui lui sert qu'à critiquer .

44.Posté par JORI le 02/04/2020 12:46

38.Posté par Fidol Castre le 02/04/2020 11:18
Il est déjà encarté ailleurs.

45.Posté par JORI le 02/04/2020 13:03

30.Posté par Fidol Castre le 02/04/2020 08:40
C'est bien ce que je disais, vous êtes un brochet.

46.Posté par polo974 le 02/04/2020 13:46

19.Posté par momo le 02/04/2020 00:05

""" ... ma fille est en dernière Année de sage-femme et elle rien Nada elle accouche ..."
"""
Article R6153-105

Créé par Décret n°2016-1335 du 7 octobre 2016 - art. 3

Les étudiants hospitaliers en maïeutique perçoivent une rémunération annuelle dont le montant est fixé par arrêté des ministres chargés du budget, de l'enseignement supérieur et de la santé et revalorisé suivant l'évolution des traitements de la fonction publique par arrêté du ministre chargé de la santé.
"""

donc, soit mensonge, soit les textes ne sont pas appliqués...

47.Posté par jlc2 le 02/04/2020 14:30

Bonjour! y faut zot y apprendre les risques du métier en tant étudiant,po voir si zot y veu faire métier, prend les risques

48.Posté par Lololehéros LOLOLEHEROS le 02/04/2020 16:08

nounou974 , il faut différencier plusieurs choses, je suis moi aussi personnel soignant, et j'avoue que je n'aurais pas aimé être sous votre tutelle.il semble que les étudiant se plaignent du manque d'informations (ou de pas d'informations du tout) venant de l'ars.ce n'est plus a démontrer que cette dernière est complètement débordée et navigue a vue.son inefficacité est encore une fois prouvée.elle montre une fois de plus le manque de considération qu'elle porte aux personnels soignants ou étudiants ( vois l'envoi des masques périmés qui sont une véritable insulte et le summum du mépris).les étudiants alertent donc sur le fait qu'ils ne savent pas ou ils vont devoir se rendre , leurs horaires, bref , ils aimeraient s’organiser.quand aux 200e madame la tutrice , je ne polémiquerai pas sur ce sujet, sachez simplement que je trouve anormal la différence de salaire entre les étudiants de métropole et les nôtres
bien cordialement, un tuteur de stage également.

49.Posté par spartacus974 le 02/04/2020 18:09

Certains commentaires sont affligeants et en disent longs sur l'inhumanité de leur auteur.Le pays connait une crise majeure et malheureusement,certains se replient sur un égoisme nauséabond alors nous avons tous besoin de solidarité.Comme le renseigne l'article,certaines régions rémunèrent à juste titre les étudiants volontaires souhaitant apporter leur énergie pour soulager des services surchargés.A la Réunion,les IFSI (je rappelle souvent les cadres enseignants sont à la base des infirmiers) ont la volonté de déguiser ce volontariat en stage afin de faire économiser de l'argent aux collectivités.C'est juste indigne de ces IFSI qui déshonorent leur profession.J'espère que l'Ordre se saisira de ce scandale.Certains étudiants veulent apporter leur aide et souhaitent donc une juste reconnaissance.Les IFSI maltraitent ces étudiants en leur remboursant uniquement les frais de déplacement.Mais de qui se moque-ton?Les cadres enseignants ont-ils repris le chemin des services pour aider leurs ex collègues? Les étudiants ne veulent pas que cela soit assimilé comme un stage car ils ne seront pas encadrés par un référent chargé de leur enseignement pratique.Les terrains de stage sont des terrains de formation et d'évaluation.Dans le cadre du COVID19,ces étudiants seront considérés comme des aides soignants et ne seront en aucun cas encours de formation.Quand on sait qu'il n' y a pas de matériel de protection nécessaire pour le personnel déjà présent,à quoi bon augmenter cette pénurie en envoyant encore plus de personnes que l'ARS ne peut pas correctement protéger....Monsieur 6800 euros,président de la Région,a probablement les moyens de rémunérer tous ces jeunes volontaires qui souhaitent apporter leur aide pour nos gramounes....Au delà du COVID19,nous assistons chaque jour au délabrement de notre société qui a sombré dans l'individualisme et un consumérisme effréné .
Merci à ces étudiants de nous donner une leçon de solidarité mais aussi de respect de chacun.
Ce soir,je suis étudiant infirmier même si je n'ai plus vraiment l'age.

50.Posté par Etudiant infirmier le 02/04/2020 19:20 (depuis mobile)

@spartacus974
Vous avez dit la plus de vérité que les gens ne peuvent entendre. Un grand merci à vous de nous soutenir.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes