MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

1ère rentrée scolaire En Marche : Attention à la sortie de route !


Par Le Conseil Syndical du SNUIPP-FSU - Publié le Jeudi 22 Juin 2017 à 17:28 | Lu 813 fois

Après les annonces du tout nouveau Ministre de l'Éducation Nationale, les mesures prévues pour la rentrée prochaine dans les écoles maternelles et élémentaires sont dorénavant connues : classes de CP/CE1 à 12 en Éducation Prioritaire, devoirs faits à l'école, réorganisation des rythmes, tout cela applicable dès la rentrée d’août prochain et donc à organiser en 2 semaines !
Mardi 20 juin, soit à quelques jours de la fin de l'année scolaire, le Rectorat conviait les organisations syndicales à une réunion d'information sur les « nouveautés de la rentrée ».

Force est de constater le flou qui règne sur ces mesures et la capacité réelle à les mettre en œuvre à la rentrée et il n'est donc pas surprenant que les nouveaux rythmes scolaires, qui, rappelons-le, pourront être revus par les mairies, ne seront finalement mis en œuvre qu'à la rentrée 2018.

 Concernant l'annonce la plus emblématique, soit celle des classes à 12 en CP et CE1 de l'Éducation Prioritaire, le Rectorat reconnaissait la difficulté à trouver des enseignants pour chacune de ces nouvelles classes en avançant un déficit de 120 personnels ; ce chiffre semble toutefois très optimiste puisque nos remontées de terrain nous donne une estimation bien plus importante ; en clair, il manque un nombre conséquent de Professeurs des Écoles pour mettre en œuvre cette mesure.

Alors même que certaines mairies s'efforcent de pousser les murs dans les écoles où aucune salle de classe supplémentaire n'est disponible, il faudrait en deux semaines trouver des enseignants pour y faire cours.

Pour espérer y parvenir, le Rectorat a décidé de réquisitionner tout ce qu'il pouvait de collègues en  faisant appel aux Brigades au détriment de leurs missions de remplacement, en refusant l'ensemble des demandes de temps partiels ou de disponibilité y compris celles motivées par des contraintes familiales. Mais comme cela ne suffira évidemment pas, il compte également puiser dans la liste complémentaire au concours de recrutement de Professeurs des Écoles, un concours dont les délibérations ont eu lieu ce mercredi (!) ; tout cela sans savoir si le Ministère permettra cette possibilité et, s'il le fait, combien de postes supplémentaires il accordera.

Le Premier Ministre ayant annoncé sa volonté de ramener le déficit public à 2.8 %, soit au-delà des injonctions de l'Union Européenne, le Snuipp-FSU craint que des postes ne soient encore supprimés dans les services publics pour satisfaire les objectifs budgétaires de Bruxelles. A la Réunion où le retard structurel en matière de services publics est un boulet depuis des années, les perspectives de nouvelles coupes ne manqueront pas d'aggraver encore les difficultés à offrir un service public d'éducation de qualité.
Et il faudrait dans ce contexte où l'on confond vitesse et précipitation, réussir à préparer en quinze jours une rentrée qui nécessite d'ordinaire des mois de préparation et des moyens supplémentaires que nous n'avons pas.

Le Snuipp-FSU s'insurge contre ce calendrier intenable et précipité et se fait le relais de l'exaspération des professionnels qui sont toujours sommés de mettre en œuvre des réformes en sacrifiant leurs conditions de travail et parfois aussi leur quotidien en dehors du travail ; tout cela pour permettre aux concepteurs de ces réformes d'imprimer leur marque plutôt que d'assurer un service public de qualité, gage d'égalité des chances.

Le Snuipp-FSU alerte sur le risque d'une rentrée particulièrement chaotique qui se fera, comme toujours hélas, sans aucune concertation et au détriment des personnels et des élèves.




1.Posté par vanille le 23/06/2017 14:46

ah le fameux Le Conseil Syndical du SNUIPP-FSU ...

Enfin un ministre très compétent qui va secouer le mammouth bien gras !

Enfin des devoirs qui seront faits à l'école !
Enfin des vacances qui vont être raccourcies !

Pour les locaux, laissez les maires, le Conseil Général et la Région s'en occuper, c'est leur job.

Concernant le prétendu manque d' instituteurs, ce n'est pas difficile de les trouver planqués dans des formations bidons à longueur de semaines ou chez les titulaires remplaçants jamais en remplacement.

Donc Monsieur le Ministre devrait pouvoir mettre tout ça en place pour la rentrée prochaine.

2.Posté par margouillat974 le 24/06/2017 10:34

Ho , chic, on va pouvoir se débarrasser des gosses pour toute la journée. Maman les emmène le matin à 8h00 et vient les chercher à 18h00. Plus besoin de se casser la tête : le bain, le casse-croute et hop, au lit!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes