MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

1er mai 2014, la commémoration des martyrs de Chicago ?


Sur une stèle au cimetière de Waldheim, sont gravées les dernières paroles du condamné August Spies : « Le jour viendra où notre silence sera plus puissant que les voix que vous étranglez aujourd’hui »....

Par Jean Claude - Publié le Mercredi 30 Avril 2014 à 09:24 | Lu 231 fois

1er mai 2014, la commémoration des martyrs de Chicago ?
L’histoire « noire ou sombre », démarre dans la ville Haymarket avec les martyrs de Chicago, qui a été la source de la célébration du 1er mai presque partout dans le monde sauf aux Etats-Unis, qui la célèbre, le premier lundi de septembre, en mémoire à un autre épisode de la répression ouvrière.

C’est ainsi que les écrits de l’histoire, nous éclairent, sur la révolte des ouvriers de plusieurs usines à Chicago, qui se sont mis en grève générale le 3 mai 1886 et des heurts qui s’accompagnèrent.

Ce rassemblement de protestation à été organisé pour s’opposer contre les problèmes qui touchaient leur vie quotidienne et de leurs luttes pour l’instauration de la journée de travail à 8H et contre la dureté des « règlements ou droits » des gros industriels de tirer encore plus de profits.

S’ensuivit, d’un grand meeting de protestation à Haymarket, pour réclamer une société fondée sur une émancipation, libérée du travail contraint (une forme d’esclavage des grands industriels !).

Alors que les orateurs socialistes et les orateurs anarchistes discouraient à cette foule en colère, la manifestation qui se voulait pacifique, se dégénère à l’arrivée de la police qui voulait interrompre cette protestation, dans des affrontements sans précédent, tuant trois manifestants.

Devant la grande brutalité des policiers, une marche de protestation sera organisée le lendemain 4 mai 1886, où plusieurs centaines de milliers d’ouvriers se sont mis à défiler dans les rues.

En soirée, la foule s’est dispersée dans le calme, quand 200 ouvriers, dit-on, se sont retrouvés face aux policiers armés jusqu’aux dents. Pendant leur face à face, une bombe explose devant les forces de l’ordre faisant un mort dans les rangs des policiers. Dans les heurts qui s’ensuivirent, on mentionnera sept morts de plus chez le force de l’ordre.

Par la suite, l’histoire nous renseignera surtout, que huit anarchistes furent arrêtés, quatre furent pendus le 11 novembre 1887, avant d’être innocentés puis réhabilités publiquement en 1893 !

Un symbole fort dans l’histoire de la répression ouvrière de ce 4 mai 1886, qui restera tout de même, l’origine des lois sur le repos hebdomadaire en 1906 et des huit heures de travail en 1919. Ensuite, le 1er mai se banalise, après être devenu en 1947 un jour chômé et rémunéré.

Alors, commémorons tous ensemble, par aussi un moment de silence pour que les événements de l’histoire ne s’oublient pas lors de ce 1er mai 2014.

Jean Claude.



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes