Faits-divers

18 ans de prison à l'encontre du père violeur et proxénète sur sa propre fille

Lundi 18 Février 2019 - 13:12

Le père violeur et proxénète sur sa propre fille a été condamné ce lundi à 18 ans de réclusion criminelle. C'est deux ans de moins que les réquisitions prononcées en fin de matinée.

Depuis vendredi se tenait le procès aux assises d'un père de famille arrêté et placé en détention provisoire en 2015 pour avoir violé sa fille, alors âgée de 8 ans. Il a ensuite prostitué sa fille jusqu'à ses 15 ans. La jeune fille, majeure désormais, a affirmé qu'il y aurait eu plus d'une centaine de rapports sexuels. Aujourd'hui détruite, elle confie même avoir tenté de mettre fin à ses jours en 2013.

Alors que rien ne prouvait jusqu'ici la prostitution de la jeune fille, plusieurs témoins ont affirmé ce matin à la barre avoir payé le père. Certains d'entre eux déclarent même qu'il y avait parfois plusieurs filles. Ce à quoi répond le père de famille : "ce sont des menteurs !". 

"Il se prend pour Dieu"

En effet, bien qu'il reconnait avoir eu des actes sexuels avec sa fille, il soutient que ces rapports étaient toujours consentis. Mais les témoins ont également déclaré que la jeune fille n'était pas demandeuse, qu'elle ne prenait pas de plaisir. Le père, qui la forçait, abusait d'elle en premier avant de la laisser aux autres hommes. 

Son fils, également présent aux assises ce lundi, affirme que son père a tenté de le violer a l'âge de 10 ans et qu'il a dû masturber son père dans la voiture à l'âge de 7 ans. "Il se croit au-dessus des lois, des gendarmes, il se prend pour Dieu", a-t-il déclaré dans un témoignage lu par l'avocate générale. 

Après une première matinée de cette deuxième journée aux témoignages intenses, l'avocate générale avait requis, peu avant midi, la peine maximale de 20 ans pour le père de famille. Il devra finalement purger 18 ans de réclusion criminelle.

A l'énoncé du verdict, la victime s'est montrée satisfaite de la sentence : "Ça n'effacera jamais rien mais au moins il ne fera plus de mal", relaye son avocate.

Régis Labrousse sur place
Charline Bakowski
Lu 3506 fois




1.Posté par Choupette le 18/02/2019 12:20

Mais c'est abominable !!!

Comment est-ce que j'ai pu adresser la parole à ce type ???!!! Je ne savais pas qu'il était aussi dangereux !

Je comprends pourquoi il ne voulait jamais aux réunions à la Cure. Ce dégoûtant personnage avait énormément de choses à se reprocher !

2.Posté par Écoeurée le 18/02/2019 10:32

18 ans c'est peu pour tout ce mal.C'est à croire que la FRANCE incite les personnes dans ce crime. Je me demande même si les jurés au plus profond d'eux mêmes n'ont pas cela en eux.Non mais je délire là. HONTE à eux....

3.Posté par Atterré le 18/02/2019 15:31

Je la lui aurais coupée au ras du cul avec une serpette bien rouillée, de façon qu'il n'échappe en aucune manière à la gangrène gazeuse si d'aventure il ne crevait pas d'hémorragie avant ! ! !

4.Posté par LBB le 18/02/2019 16:29

Grand MALADE, dangereux pervers....il s'en tire bien avec 18 ans ( qu'il ne fera sans doute pas en totalité ). Il y a des pays où il resterait toute sa vie en prison !

5.Posté par Nemo le 18/02/2019 18:30 (depuis mobile)

Espèce de gros porc.

6.Posté par SASSA29 le 19/02/2019 11:59

Putain que 18 ans après avoir ruiné des vies innocentes. de toute façon je l'ai toujours vu comme un pervers, voyeur, profiteur, toujours à vouloir faire du mal physiquement des plus faibles et plus jeunes. Et dire qu'il a fait le catéchisme, dans quel but, peut être pour tenter d'expier ses péchés. j'espère qu'il crèvera en prison cars dans moins de 18 ans, il aura encore le temps de briser des vies.

7.Posté par caf doux le 19/02/2019 11:40

18 ans c est le monde a l'envers. commettre un crime en légitime défense ont en prend presque perpet et la c'est pire qu' un crime. ce qua vécu cette fille rien ni personne au monde ne pourra lefface de sa mémoire. c'est comme si elle a été marqué au fer rouge a vie. Mr lui au chaud tout frais payé dans une cellule avec la télé ect mais ou va le monde . surtout ou va la France. chez notre île voisine pour un joint tu prend presque le max . alors qu'attend ton pour remettre en route la peine de mort

8.Posté par Kiki le 19/02/2019 15:09 (depuis mobile)

Dans la famille père abject, je demande la mère. Mère quasi-absente ? Il était bien connu cet individu ? Apparemment oui, au dire du pst 1. Pst 6. La justice à fait son travail. Les enfts doivent se faire aidés par des personnes compétentes. ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie