MENU ZINFOS
Social

16h30 : Crédit Agricole, la commission de conciliation en cours


Une commission de conciliation se tient cet après-midi à la Direction du Travail pour sortir de la crise sociale qui touche le Crédit Agricole, entrée dans sa 4ème semaine de grève. Après les salariés grévistes et les représentants syndicaux, c'est au tour du patronat d'entrer dans l'arène...

Par Magali Payet - Publié le Lundi 27 Avril 2009 à 17:30 | Lu 866 fois

16h30 : Crédit Agricole, la commission de conciliation en cours
Cinq représentations syndicales et quelques salariés grévistes ont exposé, "chiffres à l'appui" leurs revendications.

Les points encore sombres et sans réponse concrète sont les suivants :

- l'augmentation des salaires de 200 euros
- une prime à l'intéressement de 18%
- l'embauche de 15 salariés en CDI
- la mise en place d'une pointeuse dans les agences
- et 8h supplémentaires pour le Secrétaire du CE

L'un des trois grévistes de la faim a arrêté son action la semaine dernière, les deux autres l'ont suspendu le temps des propositions.

Après avoir exposé leurs revendications, Jean-Paul Ferrère, délégué syndical CFDT, et ses acolytes attendent désormais que la Direction du Travail entende le patronat.  




1.Posté par etjosedire le 27/04/2009 18:11

Voilà des gens qui s'imaginent qu'une pointeuse sera la solution à leurs problèmes de fric. J'ai idée qu'ils cherchent à se faire virer pour insuffisance.

Ou vous êtes capables d'atteindre vos objectifs durant le temps de travail normal, ou vous êtes de la catégorie "cerveaux lents", et là vous multipliez les heures sup.

Le revers de la médaille c'est qu'une explosion des heures supplémentaires va contraindre à rompre vos contrats de travail pour insuffisance ou même incompétence. Et là les gars: vous aurez gagné le droit d"aller au pôle emploi et vous pourrez toujours méditer sur votre intelligence supérieure qui n'a pas été reconnue par un employeur enfermé dans des abaques et ratios qu'il peut toujours vous opposer en guise de justification de votre congédiement.

A quand la reprise pour les grévistes de la faim ? J'ai idée que ce n'est pas aujourd'hui la veille de la reprise du travail.

Donc les gars armez vous de courage, la lutte finale n'est pas pour demain également.

Quel spectacle lamentable ! Des gens censés se parler dans le cadre du boulot, qui sont incapables de converser en direct. Il leur faut un médiateur pour exprimer des revendications.

Vous êtes d'autant plus mal tombés avec M. Martin qui marche devant son avenir. Je ne vois pas quelles raisons pourraient le motiver à vouloir accèder à vos revendications.

Bientôt M. Martin pourra même vous filer en pourcentage plus que ce que vous demandez puisque sur la base zéro, tous les délires sont permis. Les clients commencent à saturer de vos gamineries.

2.Posté par ti baba le 27/04/2009 20:13

Une grève de la faim suspendue ???? C'est à mourir de rire ! Ils avaient faim oui et passer le we en famille avec un bon carri c'est quand mêle plus agréable que dans une tente ! Ils sont ridicules ...

3.Posté par coco le 27/04/2009 23:49

reprenez le travail
vous faites honte à la Eéunion

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes