MENU ZINFOS
Social

164.000 personnes vivent dans un logement suroccupé


L'Insee publie les chiffres portant sur la suroccupation des logements en 2010 à La Réunion. Voici les informations de l'Institut de statistiques:

- Publié le Jeudi 27 Juin 2013 à 14:08

164.000 personnes vivent dans un logement suroccupé
" À La Réunion, 164 000 personnes vivent dans un logement considéré comme trop petit et sont ainsi en situation de suroccupation. Cela représente 22 % de la population réunionnaise, soit deux fois plus que la moyenne nationale. Les familles nombreuses et monoparentales sont surexposées.

C’est le cas également des familles sans emploi et de celles de catégories socioprofessionnelles modestes. Néanmoins, la suroccupation des logements a diminué depuis 1999 dans toutes les communes de l’île.

Le mal-logement peut recouvrir de multiples dimensions. L’une d’entre elles est la suroccupation des logements qui mesure l’adéquation entre le nombre de pièces du logement et la taille de la famille.

Une forte suroccupation des logements à La Réunion

À La Réunion, 38.000 logements sont suroccupés en 2010 soit 17 % des logements de l’île. Ils sont habités par 164.000 personnes, soit 22 % de la population contre 9,5 % en France.

La région est la troisième en terme de suroccupation des logements, derrière la Guyane (42 %) et l’Île-de-France (17,7 %) mais juste devant les Antilles (entre 16 et 17 % de logements suroccupés).

La suroccupation croît avec la taille des familles

À La Réunion, elle concerne 8 % des ménages de deux personnes mais 57 % pour ceux de six personnes
ou plus. Or, les familles réunionnaises ont de nombreux enfants.

Sans surprise, la suroccupation diminue avec l’augmentation du nombre de pièces du logement. Elle touche 64 % des logements de deux pièces et 5 % des logements de cinq pièces.

La suroccupation touche les ménages les plus modestes

La suroccupation affecte d’abord les catégories sociales les plus modestes. Un tiers des ménages dont la personne de référence est sans emploi vivent dans un logement suroccupé. Deux ménages sur dix vivent aussi en suroccupation quand la personne de référence est ouvrier ou employé. Les cadres ou les retraités sont les mieux lotis avec respectivement 3,5 % et 7% des ménages à l’étroit dans leur logement.

Les familles monoparentales surexposées

La moitié des familles monoparentales réunionnaises vivent dans un logement suroccupé. Ces ménages occupent quatre logements suroccupés sur dix. Les mères sont alors les plus concernées car neuf fois sur dix, une femme est à la tête de la famille monoparentale.

Moins de logements suroccupés

La proportion des ménages concernés par la suroccupation a diminué depuis 1999, passant de 23 % à
17 % aujourd’hui. La proportion des personnes vivant dans un logement suroccupé est ainsi passée de 29 % en 1999 à 22 % en 2010."




1.Posté par David Asmodee le 27/06/2013 18:09

Vivement la loi Duflot et l'arrêt de la défiscalisation. lol
Il faudrait aussi augmenter les taxes sur les permis de construire.


2.Posté par David Asmodee le 27/06/2013 19:18

Or, les familles réunionnaises ont de nombreux enfants.


Vu sur Antenne Réunion...une femme... huit enfants...

Arrête fé le couyon don té.
Arrête koké.

3.Posté par Iliade974 le 27/06/2013 20:03

Et réduire les allocations familiales.... le probleme des logements surrocupés serait vite réglé...

4.Posté par Chaume et heure le 27/06/2013 20:04

Bizarre les chiffres .. on dirait le même nombre de chômeur de La Réunion .... à croire qu'il s'entassent ! Gare au piétinement

5.Posté par Moumtaz Akbal le 27/06/2013 20:52

Vaste sujet... il y aurait beaucoup à saliver ! Chutttt donc...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes