MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

150 grands électeurs communistes ont jeté à terre la statue de Paul Vergès


Par - Publié le Mercredi 28 Septembre 2011 à 10:57 | Lu 3743 fois

150 grands électeurs communistes ont jeté à terre la statue de Paul Vergès
Dimanche 25 septembre 2011, les Réunionnais ont assisté en direct à la mise à mort politique du systéme Vergès.

Certes, dans sa longue carrière politique, Paul Vergès a connu de multiples échecs dont il a toujours réussi à se relever. Mais ce qui s'est produit ce 25 septembre est d'une autre nature et intensité.

Longtemps il n'a eu de cesse d'expliquer que ses échecs, n'étant que le résultat de la fraude, étaient annonciateurs selon lui de grandes victoires populaires inévitables. Puis c'est aux traitres de son parti ou de la gauche, comprenez les socialistes, à qui il convenait d'imputer la responsabilité de ses échecs.

Ni ses analyses, ni sa stratégie, ni sa conduite, ni sa filiation ne pouvaient être mises en doute. Et comment auraient-elles pu l'être puisqu'il était de bon ton de louer sa vision, sa sagesse, sa très grande expérience ou son entregent? N'est-ce pas de lui dont il fallait recueillir qui l'analyse, qui le conseil, qui le soutien ou d'adoubement?

Certes il y avait ici ou là, tel ou tel, pour nous rappeler qu'à regarder de plus près sa longue carrière, on pouvait se rendre compte qu'il s'était trompé sur à peu prés tout et qu'heureusement pour notre île qu"elle n'ait pas eu à subir ses solutions!" Mais les écoutait-on vraiment ceux qu'on considérait au mieux comme des radoteurs, au pire comme des indécrottables réactionnaires ou des anti-communistes primaires ? Mais avec ces louanges qui venaient de tout bord, d'autant plus affichées qu'on espérait de grands retours sur investissement, Paul Vergès a fini par se prendre pour ce qu'il s'est toujours cru être en définitive : un faiseur de Roi, un stratège hors-pair, un géant de la politique et l'âge aidant, ces dispositions sont devenues plus affirmées.

Résultat, il y a eu la déculottée que lui ont infligée Didier Robert et Jean-Jacques Vlody aux dernières législatives, puis le coup de tonnerre des régionales face toujours à Didier Robert. Une élection, rappelons-nous, dont la réussite était définie par Paul Vergés comme une évidence, et dont seul le préoccupait, à l'entendre, le pourcentage qui consacrerait son triomphe. Une élection qu'il avait décidé, de surcroit, de transformer en référendum sur la MCUR, dont sa fille était la grande prétresse, et sur le tram-train qui devait amener à destination son fils. On connait la suite. Par contre, ce qui n'a pas vraiment marqué l'opinion, ce sont les résultats, pourtant lourds de sens, des dernières cantonales au Port où, pour garantir le triomphe de Pierre, il a été imposé à Jean-Yves Langenier de se retirer avec au final un second tour imposé et un nombre considérable de bulletins blancs.

Vinrent enfin les sénatoriales qui devaient consacrer le triomphe d'une stratégie forcément remarquable.

Et c'est cette stratégie que plus de 150 électeurs communistes, dans le secret de l'isoloir, ont décidé de jetter à bas, ne supportant plus ni les analyses de Paul Vergés, ni sa conduite de leur parti, et plus préoccupant encore, ni sa personne. Ce ne sont plus ses enfants seuls  qui sont l'objet de la détestation des élus communistes mais désormais lui, leur père, le fondateur de leur parti !   

Qui rapportera les vaines dénégations de Maurice Gironcel, de Gelita et d'Elie Hoarau quand leurs alliés du Centre leur faisaient part ces dernières semaines de l'hostilité des électeurs communistes à la décision de Paul Vergés de conduire la liste des sénatoriales?

Qui rapportera le choc de Paul Vergés et de ses proches quand on leur a communiqué les résultats de la première centaine à la préfecture dimanche?

Du jamais vu dans l'histoire du Parti communiste réunionnais. Une implosion en direct.

Qui a dit que la vieillesse était un naufrage?
 


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par mwa la pa di le 28/09/2011 11:48

Pierrot, tu dois savoir que bon nombre de sympathisants PCR NE SUPPORTENT PLUS LE PAUL ET SON AROGANCE AU POINT DE CROIRE qu'il est le seul et unique capable de faire voter pour le PCR. Le déclin de Paul remonte à la création de l'alliance pour compenser la perte des voix des cococs. puis les frasques de Pierre et la prétention de Fifille ont contribué à achever le seul, l'unique descendant de Staline et autres...

2.Posté par Critique acerbe le 28/09/2011 11:56

Tous les communistes proches de Huguette Bello ont trahi Denver le dernier dinosaure.

3.Posté par TEGO le 28/09/2011 12:00

La messe est dite !

4.Posté par casselescuis@yahoo.fr le 28/09/2011 12:32

Ce qui est vrai pour VERGES le serat il aussi pour SARKOZI? On pourrai le croire

5.Posté par JORI le 28/09/2011 12:54

Un "faiseur de roi" en chasse un autre.

6.Posté par Caton2 le 28/09/2011 13:02

Il était une fois un maharadjah vieillissant qui voulait se faire construire un fastueux tombeau. Mais lui qui s’était emparé du pouvoir en promettant mille richesses aux pauvres et aux opprimés ne savait comment s’y prendre pour faire accepter une telle dépense à son peuple. C’est alors que sa fille trouva la solution : « on ne dira pas qu’il s’agit d’un tombeau à ton seul usage, on dira que c’est un monument consacré aux souffrances des miséreux et où hommage leur sera rendu »
Elle présenta au peuple le plan du monument et tous les objets collectés auprès des pauvres pour faire honneur à leur misère.
La déception fut grande mais personne n’osa manifester.
- Bravo! cria timidement le peuple
C'est alors qu' un enfant s'écria:
- Mais c’est un vide grenier!
La foule partit d'un énorme fou-rire qui ne s'apaisa qu'à la nuit tombée.
C'est depuis ce jour qu'on dit que la vérité sort de la bouche des enfants.

7.Posté par rado le 28/09/2011 13:04

qu'il repose en paix lui et les siens dans l'aisance et la richesse
et que dieu nous préserve de ce genre de perfidie d'hypocrisie de despotisme qui n'ont que trop durés
place aux jeunes, ceux qui veulent vraiment travailler pour leur pays pour ceux qui sont dans le besoin, pour ceux qui souffrent
au fait vous avez remarqué ? il redécouvre qu' à la réunion il y a des pauvres!!!! LOL

8.Posté par ducap le 28/09/2011 13:24

2
Les communistes proches de HB n'ont rien trahi du tout la trahison est du coté du Fils de Raymond dés son entrée et son imposition à la direction de la Fédération communiste puis du PCR.
Mais j'y reviendrai.

9.Posté par mansour le 28/09/2011 13:34

Ce qui fait sa "sagesse" et "sa vision" c'est :
1)une absence de mémoire.
2)la "qualité" de ses opposants ces 20dernières années et surtout de l'éviction de Michel Debré à l'arrivée de Didier Robert.
3) la "compétence" des soi-disant experts locaux et de la presse locale ,hors Zinfos où se trouvent les analyses politiques dans la presse locale aujourd'hui à la Réunion?
4) les clientèles que les fonds publics lui ont permis d'entretenir
5) la discipline de ses militants et relais syndicaux jusqu'à ses dernières années

10.Posté par Yannick un petit "kaniki" de drancy le 28/09/2011 13:36

Bonjour à tous,
Si on fait preuve d'objectivité on ne peut pas nier qu'il a compté dans l'histoire de la Réunion. On peut le critiquer comme on peut critiquer Débré mais comme ce dernier il a marqué l'histoire de notre ile.
Quand il prône l'indépendance de la Réunion, il faut se rappeler la situation de l'époque qui n'a rien à voir avec la Réunion d'aujourd'hui. Les pays limitrophes accédaient à l'indépendance, c'était logique qu'il existe un mouvement sur l'ile qui suit ce mouvement historique de la décolonisation.
Sur cette question il a évolué, je l'entends plus réclamer l'indépendance de la Réunion cela n'a aucun sens. Par contre il a certainement raison quand il pointe les limites du statut de département. Peut-on gérer la Réunion comme un département de métropole en sachant qu'on est dans l'océan Indien à des milliers de kilomètres. Quand vous avez 50 % de la population en dessous seuil de pauvreté, un chômage endémique et j'en passe, peut-être qu'il serait temps qu'on réfléchisse à autres choses.
Intellectuellement on peut pas dire que c'est un "goyave", il a rapidement compris le rôle central de l'écologie surtout pour un territoire insulaire comme la Réunion.
Il a réfléchi sur les évolutions à la Réunion dans 10, 20 ans, tu crois qu'on pourra toujours se déplacer avec notre petit "loto" Pierrot ça m'étonnerait beaucoup.
Je reconnais qu'il a commis des erreurs comme la MCUR. Il est primordial que le réunionnais s'approprie son histoire, mais la maison civilisation n'était certainement pas l'outil adapté.
Surement il s'est coupé au fur et à mesure du terrain et de sa base et les déroutes électorales étaient prévisibles.
Mais cela n’enlève rien à ces qualités et sa passation pour l"Homme réunionnais.
Bon discours au Sénat "camarade Paul" si je peux me le permettre.

Yannick le petit "kaniki" de Drancy.




11.Posté par zorbec le 28/09/2011 13:38

Cela fait longtemps que le PC "erre" ! Tout a commencé en 1981 lorsque, reniant tous les combats passés, P Vergès choisissait les "honneurs" de F Mitterrand à la fidélité des ses militants. En abandonnant son mot d'ordre d'autonomie pour rallier "la Rose au Poing", P Vergès a signé à ce moment là l'arrêt de mort du PCR. A l'époque, on s'en souvient, le Parti pesait environ 33% du corps électoral...Toute la suite de son histoire n'aura été qu'une longue errance avec des "alliances" ou des "rassemblements" biscornus destinés avant tout à masquer la faillite de la nouvelle stratégie. Tout cela a pu faire illusion un certain temps, mais n'a pas empêché la rupture entre la direction du parti et les Réunionnais. Même son discours ne prend plus. D'ailleurs, depuis 1959, date de la fondation du PCR, P Vergès ponfifie sur "la situation qui s'aggrave" et "l'explosion sociale". Il nous l'a ressorti dès son échec, dimanche dernier...

12.Posté par JORI le 28/09/2011 13:39

le UN HOMME, UN MANDAT et AUCUN MANDAT A UN CANDIDAT CONDAMNE, sinon allons grossir les rangs des abstentionnistes.

13.Posté par Caton2 le 28/09/2011 14:32

11. "l'explosion sociale".
En effet, c'était son double fond (avec jeu de mot) de commerce.
Il activait les clivages raciaux à base de cafritude et de blessure esclavagiste, excuse absolue de l'immobilisme de la société, tout en attribuait la pauvreté et l'inexistence d'un ascenseur social à la politique du gouvernement.
Un jeu très dangereux pour le vivre ensemble. Mais après lui le déluge!
Le système était simple pour se maintenir au pouvoir: il utilisait les aides de l'État et de l'Europe pour jeter de la poudre aux yeux avec des projets pharaoniques qui masquaient l'état réel de l'économie, et dans le même temps, toujours avec l'argent de l'État et avec la complicité du Conseil général, il faisait du social et jouait au bienfaiteur. Au passage, il alimentait les caisses du parti via des associations bidons servant d'intermédiaires, ce qui lui valait l'allégeance des militants...
En réalité, seul le clan au pouvoir était gagnant.
C'est typiquement la fuite en avant à la Madoff, avec l'argent de l'État et de l'Europe. Et comme les bailleurs de fonds institutionnels ne demandent pas de dividendes mais juste une gestion dans les règles comptables, c'est sans risque!
Un système pyramidal qui a fait marcher la Réunion sur la tête, et dont le symbole est dans l'immeuble de la Région, la fameuse pyramide inversée.
Espérons que ce système ne perdure pas...

14.Posté par MENSONGES974 le 28/09/2011 14:39

Voila ce qui arrive lorsque l'on se prends pour un Dieu vivant... la chute est toujours vertigineuse !!

15.Posté par AVATAR le 28/09/2011 15:12

cé rare qu on trouve des vers dans le coco mais la cé exceptionnel cé un ver ges premier du genre cé surrement a cause du rechauffement de la planete et les cocos etait les premier touché ils ont plus le sens des urnes ni le respect pour le timonier pour vous guerir il faut consomé le dernier plat du jour LA LEGINE AU LAIT DE COCO

16.Posté par l'observateur le 28/09/2011 17:21

le PS l'a echapée belle.soyons fous et imaginons que le PS avait fait liste commune avec le PC ! eh bien les 150 voix manquants auraient eté forcemement les voix de ces traitres du PS !!! bravo gilbert ,michel,jean jacques, jean claude, patrick

17.Posté par manu le 28/09/2011 18:08

Dans quelques années ça sera le tour de ceux qui ont fait comme lui, c'est à dire certains qui connaissent des moments de gloire aujourd'hui mais demain.. est un autre jour !!

18.Posté par ducap le 28/09/2011 18:23

M'étant promis de revenir vers zinfos ma disponibilité retrouvée je voudrais dire 2 ou 3 choses complémentaires.
Tout d'abord félicitations à toutes celles et ceux qui ont renversé le Fils de Raymond.Nombreux ont du être heureux dimanche .
Que d'affronts ,que d'humiliations ,mais plus grave encore que dépossessions et de violences pas toujours morales et symboliques que des générations de militants et de responsables communistes ont du subir.
Combien de vies brisées pour asseoir le pouvoir de ce fils de notable colonial qui a été élevé à l'opportunisme et formé aux meilleures écoles du stalinisme ,prêt à tout pour accroitre une parcelle de son pouvoir?
Quand on regarde le chiffre imposant de grands électeurs qui l'ont renversé on voit que c'est un mouvement qui ne peut être cantonné à telle ou telle commune mais qu'il est la traduction d'une volonté générale.
Son discours sur ses propres élus attachés à leurs privilèges de classe si on le rapporte au train de vie des siens est une insulte de plus à toutes celles et ceux qu'il a exploités.
Ses appels à l'explosion sociale dont il se fait depuis des décennies le théoricien pour mieux négocier son pouvoir étaient pitoyables .
Sa fausse démission pour mieux rester aux cotés du peuple n' était comme souvent cousu de gros fils.
Qui désormais sera encore dupe de toute cette légende que ses zélotes et pseudos observateurs ont construit ?



19.Posté par JORI le 28/09/2011 18:52

SANS PRENDRE PARTI POUR QUI QUE CE SOIT MAIS IL EST UN FAIT INCONTESTABLE QUE BEAUCOUP DE POSTEURS CHERCHENT POURTANT A NIER , C’EST QU’AU JOUR D’AUJOURD'HUI VERGES EST BIEN ELU SENATEUR ET QU’EN PLUS IL PRESIDERA LA PREMIERE SEANCE DU NOUVEAU SENAT. POUR QUELQU’UN DE RENVERSE? C'EST PLUTOT PAS MAL NON!.

20.Posté par PECPEC le 28/09/2011 19:33

Il ne restait, comme pays communistes, que Cuba, la Corée du nord et...........La Réunion.
Enfin la disparition des bolchéviques, ou prétendu tels, une fois les poches bien remplies ils peuvent se retirer.......Mais là je crois que je je rêve....Il y aura toujours un Verges ou un Hoareau dans le circuit.......Dommage, pour la Réunion !

21.Posté par kaloupillé le 28/09/2011 23:11

Enfin les Réunionnais se Réveillent il était tant BRAVO ! à tous ceux qui ont eu le courage .....mais il faut pas oublier de mettre hors circuit le T.A.K. aussi car il travaille sournoisement pour le parti communiste à Méditer !!!

22.Posté par Bayoune le 29/09/2011 14:51

"Paul Vergès a fini par se prendre pour ce qu'il s'est toujours cru être en définitive : un faiseur de Roi, un stratège hors-pair, un géant de la politique et l'âge aidant, ces dispositions sont devenues plus affirmées. " Riyink sà don, son Lulu préféré, la konsidère ali konm bondiyé la terre dann feu Témoignages Chrétien, frère zumo de son Témoignages èk la fosiye èk lo marto, la Brigitte C, la trouve in personaz hors dimension. O Port pou son Tipiyère, lors des cantonales a sonné le komanssman début la fin des Vergès, la pa touletan i ginye fé sorte ti kanar, kan la koule ti poule. Dézà en 1977, zélèktèr du Port té vé pi lo Vergès, mais le secret des urnes, comme les voies du seigneur yarive parfwa ... sont impénétrables.
Ke nou rapèle anou, pour les législatives, kan il est parti dans le sud à l'appel de la jeunesse, uniquement pou bruler la priorité à Claude Hoarau, et c'est d'un jeune, Didier Robert ke Vergès la ramass inn veste èk detrwa galé dan la poss.
Il est capable de tout, au Sénat, il risque de voter à droite pour emmerder Vergoz, il l'a déjà fait, que les vieux se rappèlent quand il s'est fait couillonner en beauté par gros Louis Vira, il a exigé du candidat communiste au Sénatoriales, Bruny Payet de ne pas voter pour sa candidature, mais pour Virapoullé. Les grands électeurs communistes avaient envie de vomir, mais ils ont marché dans la combine de Vergès.
N'oublions pas non plus, député au parlement européen sous l'étiquette du parti communiste français, en 1988, Vergès Paul a trahi le candidat communiste Lajoignie du PCF, et a appelé à voter pour Mitterrand, tandis que J. Baptiste Ponama, du MIR appelait à voter pour le candidat communiste. Il a fait voter Chirac aux présidentielles, il a embrassé J. Louis Debré - qui voulait parqué les communistes à la Plaine des Safres, il a fait l'accolade à Sarkozy ... dans sa collection de traitrise, il ne manquerait que les contacts avec Le Pen... non connu à ce jour...

23.Posté par bayoune baret le 29/09/2011 21:27

Pourquoi tant de haine bayoune. Parle à visage découvert monsieur nasyon réyoné. Poukoué ou kashiète ?

24.Posté par même punition le 29/09/2011 21:56

général de Gaulle, à propos de la trahison de Pétain!!!

25.Posté par Bayoune le 30/09/2011 14:18

Post 23 -Kisa i ozeré dire lé pa vré sate mwin la ékri, la vérité de l'histoire i komanss fé mal kosa.? Bruny Payet, Gervais Barret et tant d'autres en 1976 ont été contraints de se plier aux volontés du roi Vergès, é voté Gros Louis Virapoullé, mi azoute que Mr Payet étant lui-même candidat. Bé i sanb ke so tan là la fini, koson i vole pi zordi, baton i sanze de boute kosa. Malgré toutes les magouyes, in viyé kamarade té i di amwin yèr swar, lo roi lé tounu, mwin la réponn ali, non lo roi na ankor morèss. Ti kwète la minm ékri in livre sur le baiser de Juda à J.L Debré, noute toute nou la vi sà, kosa larivé don, la honte i komanss koke azot. I fo pa nou youbli osi, lo kou la fé A. Pota, la ékri partou dosi lo mir " Pota la tiyé Laurent", zot i rapèle pi.? Sinamalé la vann ali à Virapoullé pou 200 000 francs, alor ke lo kamarade té i tire lo diab par la ke pou survive sans compromission
Lé pa la haine ke mwin néna post 23, mé mwin na lo drwa dète révolté, ékeré dovant tan de trahizon, de traitrise, de reniement ki fé ke lo réniyoné la touzour fé koke ali par so magouyèr de Vergès et sa klike, ou konpran sà o mwin? I fo bann marmaye i lève zordi i koné tousa, pou ké lé pa amnistié ankor inn fwa... Les Vergès n'ont jamais été le candidat des pauvres, plutôt si, pour s'enrichir sur le dos des malheureux. Kisa, bann zeune zordi i koné Vergès té i vann son foto en nwar et blan 100F cfa, soit 48% d'une journée de travail d'un pti zournaliyé agricole des années 60, lété bonpé dan lo tan. Sans doute, li té paye pa ankor , l'impôt dosi la fortune ( l'ISF), Les militants qui se sont dévoués corps et âmes pour ce qu'ils croyaient être leur parti, le parti des malheureux, « des sans défenses » n'était qu'enfin de compte, une tirelire, un kofe mi vé dire pour cette famille de prédateur, pire que les requins, pour finir, il a tellement défendu les petits planteurs - qui se comptaient à 27 000 pour en rester zordi que 4500.

26.Posté par Caton2 le 01/10/2011 01:15

26. Je suis d'accord avec Bayoune, et ce n'est pas la première fois, même si sa vision étriquée de l'avenir de la Réunion est un point de désaccord essentiel entre nous. On ne dira jamais assez fort combien Paul Vergès se servait des réunionnais; combien il les méprisait; combien il les menait à leur ruine, juste pour assouvir sa soif d'argent et de pouvoir. Sa fille chérie, qui était moins maligne, disait à qui voulait l'entendre qu'elle ne voudrait, pour rien au monde, s'établir durablement à la Réunion, qu'elle s'y emmerdait, qu'elle ne pouvait y séjourner plus de trois semaines...

27.Posté par baret bayoune le 01/10/2011 07:53

Oté baret ou parle jeunesse mais quand la jeunesse i écoute pas ou ou saute en lèr. Ma vi a ou si facebook rode manipile bann ti jeunes chaudron Ou crois ou koné tout' alors ou koné pa rien. Nasyon réyoné i rèt un sous produit parti communiste. ou la pa giny rien ou lé maloki pou sa ou lé aigri lo yab.

28.Posté par Dignité le 01/10/2011 11:01

Je voudrai dire merci à l'auteur du post 10 qui rétablit un peu la vérité au sujet de Paul Vergès. On ne peut pas d'un trait de plume gommer son apport à l'histoire de notre île. Dans les années 50/60 les pauvres de notre île étaient vraiment pauvres et survivaient pour la plupart grâce à des bons alimentaires que leur remettaient des maires sensibles pour certains à la détresse humaine ou par captation électorale pour d'autres. Dans ce décor sombre et miséreux Paul Vergès représentait l'espoir d'un avenir meilleur avec plus de justice sociale. Il a été pour beaucoup dans le développement social de l'île.
Ceci étant, je pense comme beaucoup qu'il a mal vieilli et qu'il se croit toujours irremplaçable (le cimetière en est plein). Il oublie à mon sens que l'histoire est tragique et n'a aucune reconnaissance. Croire que la population réunionnaise doit lui être redevable à vie est un péché d'orgueil qui dénote un manque d'intelligence (l'intelligence c'est la nuance disait un philosophe).
Il aurait dû à mon sens organiser son retrait en misant sur une relève prometteuse en mesure d'entraîner et de galvaniser le peuple de gauche ( Bello, Fruteau, Vlody, Lebreton....). En s'accrochant comme il le fait au pouvoir, alors qu'il est complètement abîmé physiquement , il devient pathétique. Pire, en cherchant à légitimer plus que de raison son rejeton de fils et sa fille il donne à penser qu'il a un état d'esprit stalinien. Bref, par son comportement despotique il est train de détruire tout ce qu'il a fait de bien pour l'île.

29.Posté par Luk Mo le 02/10/2011 15:23

La plus haute assemblée dresse une statue à Paul Vergés, alors qu'est ce que tu viens nous raconter. Arretes d'essayer de nous intoxciquer.

30.Posté par Caton2 le 02/10/2011 16:43

29 "la plus haute assemblée dresse une statue à Paul Vergès?" Vous avez dû avoir une vision. Attention à la schizophrénie!
28. "Dans les années 50/60 les pauvres de notre île étaient vraiment pauvres et survivaient pour la plupart grâce à des bons alimentaires que leur remettaient des maires sensibles pour certains à la détresse humaine ou par captation électorale pour d'autres. Dans ce décor sombre et miséreux Paul Vergès représentait l'espoir d'un avenir meilleur avec plus de justice sociale. Il a été pour beaucoup dans le développement social de l'île."
Mon œil! Qu'a t-il fait pour aider au développement économique de la Réunion? Faire du social avec l'argent de l'État et maintenant de l'Europe, tout le monde sait le faire.
Parler de développement social c'est parler de développement de l'accompagnement de la misère.
Oui il a "représenté" un avenir meilleur; mais il s'est contenté d'accompagner le pire.
C'est ça être visionnaire? Selon moi, c'est plutôt être illusionniste. Dans ce domaine il avait du talent puisqu'il a réussi à faire croire qu'avec lui, l'avenir serait meilleur.
Il a juste omis de préciser, mais c'est un détail, qu'il ne serait meilleur que pour lui et pour son clan...

31.Posté par bonnemémoire le 02/10/2011 21:30

Paul vergés a réussi mais à quel prix? et a qui a profité sa réussite?
Sa réussite est incontestable car voilà quelqu'un qui n'a eu comme seule activité professionnelle déclarée que d'être journaliste et être payé au smic et qui va finir imposable sur la grande fortune .
Certes il y a cette histoire assez confuse de machines d'imprimerie que lui aurait léguées son père et qui explique l’état de sa fortune machine dont les ressources rapportées seraient la propriété morale des militants communistes mais alors que dans le même temps on a expliqué à ces mêmes militants qu'il fallait mettre la main à leur porte monnaie car Témoignages était en grande difficulté.
Clair comme de l'eau boudin cette explication dont les autorités ont fait mine de gober.
Politiquement Présider le Sénat ,certes quelques heures , est incontestablement une certaine forme de réussite.
Même s'il a fallu pour y arriver demander aux siens de se sacrifier mais aller comprendre ils en ont eu assez!
Conclusion Vergés a réussi les affaires des Vergés et point barre.

32.Posté par Bayoune le 03/10/2011 13:57

bonnemémoire l " Sa réussite est incontestable car voilà quelqu'un qui n'a eu comme seule activité professionnelle déclarée que d'être journaliste et être payé au smic et qui va finir imposable sur la grande fortune ". Il faut pas cherché bien moinles raisons de son enrichissement, les vignettes de Témoignages, cette taxe payée par ceux qui criaient à tu-tête Vive Vergès, tandis que leurs familles et enfants, timaleré navé pwin ariyin pou manzé, sof do riz sèk arozé kari pois èk brède té i sar rodé dann karo kann . L'abonnement "gratuit" au journal Témoignages aux employés communaux des municipalités communistes, retenue sur la pèye du mois par la commune. Les fêtes témoignages organisée par "les camarades" avec leurs produits, ( volailles, cabris, tijak) généreusement offert au "Parti des pauvres et des sans défenses" sans retour sur investissement, sinon une claque amicale et symbolique sur l'épaule du camarade dévoué à PotPaul. Même l'émigration réunionnaise en France y contribuait à l'enrichissement du camarade Paul "bien aimé", pensant fièrement soutenir le journal du parti pour la défense de la classe ouvrière, bé navé ankor de travay dan lo temps. Koman nou la fé koke, nou la fé roule anou, tandis ke lo boug-kamarade lété pou konte ses millions gagnés à la sueur de notre front, des front des camarades.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes