National

15 hauts gradés adressent une lettre à Macron : "Nous nous sentons humiliés"

Vendredi 28 Juillet 2017 - 16:58

15 hauts gradés adressent une lettre à Macron : "Nous nous sentons humiliés"
Les attaques d'Emmanuel Macron contre le général Pierre de Villiers continuent à faire des vagues et si le président de la République croyait avoir mis fin à la polémique avec le renvoi de l'ancien chef d'état-major des armées, il s'est trompé.

La Grande Muette n'est plus si muette que ça. Dans une lettre ouverte au président que Capital a reproduit et que nous publions ci-dessous, 15 hauts gradés de l'armée ayant quitté le service - dont cinq généraux - clament leur soutien à l'ancien chef d'Etat-major et témoignent de leur "blessure profonde".

Monsieur le Président

C’est au Chef des armées que les signataires de la présente lettre souhaitent s’adresser. C’est au Chef des armées qu’ils veulent dire combien ils ont été stupéfaits par son attitude à l’égard du Chef d’état-major des Armées de la France.

Nous sommes des Officiers de tous grades et des différentes armées ayant quitté le service actif. Nous n’avons aucun mandat ; nous ne prétendons pas parler au nom de l’Armée, cette "grande muette". Nous estimons en revanche, de notre devoir de vous faire part de notre indignation et de vous dire ce que beaucoup de nos jeunes camarades, nos frères d’armes en activité, ressentent sans pouvoir l’exprimer.

L’Armée est peut-être muette, mais elle n’est ni sourde ni aveugle, ni amnésique. Elle n’a pas été sourde quand elle a entendu et cru en vos promesses de campagne. Elle n’a pas été aveugle lorsque votre tout premier geste a été de vous rendre au chevet de ses blessés. Elle a apprécié le symbole qu’a représenté votre choix d’un véhicule de commandement le jour de votre prise de fonction, elle a été sensible à l’image de l’autorité restaurée que vous avez voulu afficher. Tant vos paroles que les symboles que vous aviez choisis semblaient donc démontrer votre compréhension des forces armées et la priorité que vous leur accorderiez dans le contexte actuel.
Mais alors tout cela n’était-il que promesses, paroles et maniement des symboles ? On est en droit désormais de se poser la question en entendant les propos que vous avez tenus publiquement à l’Hôtel de Brienne à l’encontre du Chef d’état-major des armées, à la veille des cérémonies du 14 juillet. Cela restera longtemps dans les mémoires.

"Je considère pour ma part, qu’il n’est pas digne d’étaler certains débats sur la place publique…"

Mais alors est-il vraiment digne de réprimander, non seulement en public, mais devant ses subordonnés, un grand chef militaire, au sujet de propos destinés aux membres d’une commission parlementaire, au cours d’une audition censée être confidentielle ? Le CEMA ne faisait-il pas son devoir en rendant compte loyalement à la représentation nationale de l’état des armées ? Cette humiliation publique est une faute, Monsieur le Président.

"J’ai pris des engagements…"

Mais alors, après avoir prolongé le CEMA d’une année, ce qu’il a accepté en toute loyauté, précisément pour mettre en œuvre vos engagements de campagne, pourquoi lui faire grief de refuser d’endosser vos reniements ? Comment pouvez-vous penser qu’il accepterait de se soumettre et de perdre ainsi la confiance de ses subordonnées ? Ce reniement est une faute, Monsieur le Président.

"Je suis votre chef..."

Tous les militaires le savent et ils sont vexés que vous le leur rappeliez. Mais alors, serait-ce que vous en douteriez vous-même ? Dans ce cas, ce doute vous honorerait car il montrerait que vous avez senti la différence entre être le chef légal, et être le chef véritable : celui qui, connaissant le métier des armes, respecte ses hommes et en retour se fait aimer d’eux ; celui qui, parce qu’il a d’abord commencé par obéir, a appris à commander. Si votre jeunesse est une excellente chose, elle ne vous a pas apporté l’expérience du Service sous les armes. Personne ne vous le reproche, mais ceci implique un minimum d’humilité : commander n’est pas "manager". Ce défaut d’humilité est une erreur, Monsieur le Président.

"Les engagements que je prends devant nos concitoyens et devant les armées, je sais les tenir…"

Nous ne demandons qu’à le croire, mais pour l’instant vous ne les tenez pas, et nos ennemis eux, ne vont pas attendre une année supplémentaire pour frapper les nôtres. Quant à l’argument consistant à dire au pays que la coupe budgétaire annoncée n’aura aucune incidence sur la vie de nos soldats, il est fallacieux et vous le savez. Il a été utilisé par vos prédécesseurs depuis des décennies et il est la cause des nombreux retards, diminutions, voire annulation de programmes, responsables du délabrement actuel de nos matériels ; situation que nos hommes vivent durement au quotidien, en conditions de guerre. En réalité vous mettez nos armées dans une situation encore plus tendue, vous le savez et vous manipulez la vérité. Cette manipulation est une faute Monsieur le Président.

"Je n’ai, à cet égard, besoin de nulle pression et de nul commentaire"

Considéreriez-vous donc comme une "pression" ou un "commentaire" le compte-rendu que le Chef d’état-major a présenté en toute vérité et loyauté à la commission parlementaire ? Le CEMA ne doit-il adresser à la représentation nationale que des propos bien lissés et bien formatés en lieu et place de la réalité ? Quel caporalisme, quel manque de considération pour lui comme pour elle ! Quel mépris vis-à-vis des problèmes réels auxquels nos armées ont à faire face ! Ce mépris est une faute Monsieur le Président.

"J’aime le sens du devoir, j’aime le sens de la réserve…"

Précisément votre devoir était de faire preuve de réserve vis-à-vis de votre grand subordonné ; les termes vifs qu’il a utilisés ne vous étaient pas destinés, vous le saviez. Rien ne vous obligeait à rendre publique une fuite de confidentialité et à l’exploiter en violente diatribe à son égard. Où est la réserve quand quelques jours plus tard, comme si cela ne suffisait pas, vous déclarez dans la presse que « L’intérêt des armées doit primer sur les intérêts industriels », laissant ainsi entendre que le souci du CEMA concernant l’obsolescence des matériels lui seraient « susurrés » par le lobby militaro-industriel ? C’est bas, ce n’est pas digne, Monsieur le Président. Où est la réserve quand, dans le même journal, vous ajoutez en parlant du général De Villiers qu’il a toute votre confiance, "mais à condition de savoir quelle est la chaîne hiérarchique et comment elle fonctionne, dans la république comme dans l’armée" ? Où est la réserve dans de tels propos adressés à un homme qui sert les Armes de la France depuis quarante ans, quand vous ne les découvrez que depuis deux mois?

En conclusion, vous aurez compris, Monsieur le Président, que vos paroles publiques visant le Général De Villiers n’ont pas seulement atteint ce grand serviteur de la France et de nos armées mais aussi un grand nombre de militaires qui, comme nous, se sentent humiliés. La blessure est profonde. C’est pourquoi, loin des innombrables commentaires politiques, techniques ou simplement polémiques, nous pensons qu’il est de notre devoir de vous parler avec le cœur. Vous aviez bien commencé avec les symboles, et nous avons cru en votre parole ; mais aujourd’hui elle s’est transformée en mots inutilement destructeurs et vos récentes déclarations d’amour à Istres ne sont encore perçues que comme des mots, pour ne pas dire comme de la communication.

Alors, Monsieur le Président, réservez et retenez votre parole pour qu’elle redevienne La parole, la parole donnée, la parole qu’on tient: celle en laquelle nous pourrons croire à nouveau. Laissez les symboles et les discours et passez aux actes concrets pour vos militaires. Vous êtes leur chef constitutionnel, soyez-le dans leur vie réelle, écoutez-les, respectez-les.


Général de brigade aérienne (2S) Diamantidis
Ont également signé cette lettre :
Général de division aérienne (2S) Tsédri
Général de division aérienne (2S) Champagne
Général de brigade Gendarmerie (2S) De Cet
Général de brigade Terre (2S) Reydellet
Colonel Terre (ER) Wood
Colonel Terre (ER) Lerolle
Colonel Terre (ER) Noirot
Colonel Terre (ER) Aubignat
Colonel Air (ER) Piettre
Colonel Air (ER) Populaire
Médecin en chef (H) Reynaud
Lieutenant-Colonel Air (ER) Delalande
Chef de bataillon Terre (ER) Gouwy
Capitaine Terre (ER) Diamantidis
Pierrot Dupuy
Lu 9146 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

59.Posté par Pamphlétaire le 04/08/2017 07:50

300 millions d'euros de dotations aux collectivités locales annulés, le budget du ministère des Armées menacé de perdre 2,66 milliards d’euros : cela s'appelle le serrage de ceinture pour les Français et en contrepartie la France accorde un appui de 2 milliards d’euros à la Côte d’Ivoire dont 1,4 milliard pour le financement du métro d’Abidjan et cela c'est passé, dit en catimini. La France a décidé d’accorder un appui financier de 2,125 milliards d’euros (environ 1394 milliards FCFA) à la Côte d’Ivoire, sur la période 2017-2020. L’annonce a été faite par le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly (photo), au terme d’une mission française qui s’est déroulée à Abidjan, les 12 et 13 juillet 2017.
Citoyens français, vous pourrez vous faire massacrés, avoir faim, peu importe Macron qui aime montrer son aura et des appuis (1) aux autres pays...
(1) : un appui est-ce un prêt avec un taux d'intérêt avec un tableau d'amortissement? Dans cette affaire, je pense que cet appui est un don. CQFD.

http://www.lefigaro.fr/politique/2017/07/14/01002-20170714ARTFIG00185-des-deputes-macronistes-critiquent-la-baisse-du-budget-de-la-defense.php
http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/defense-bercy-rogne-2-6-milliards-d-euros-un-veritable-stress-test-pour-sylvie-goulard-729563.html

58.Posté par MDR le 02/08/2017 17:20

Alors à mon point de vue, le Général lui par contre a démontré ses insuffisances dans son manque de discipline et je dirai même son manque de respect envers le Président de la République et que lui méritait largement son
renvoi de l'armée autrement dit sa révocation de l'institution militaire. Il avait semble t il atteint la limite
d'âge, donc rien d'anormal. Il aurait été amusant que le Président le mette aux arrêts, mais là c'était l'humiliation supprème pour lui ou alors une rétrogradation dans le grade, de Général 5 étoiles à Colonel.
Il serait intéressant de savoir ce que la troupe a pensé de cet évènement. Certains ont dûs se gausser en silence, d'autres outrés.....

57.Posté par Jean Eude le 02/08/2017 14:00 (depuis mobile)

nourri, blanchi et au garde à vous
Ça donne envie, une belle réussite y a pas à dire et des valeureux soldats, simples, pas arrogants, pas méprisants, bref le qualificatif HUMBLE me semble le plus approprié.
Allez ! Assis couché

56.Posté par loyada le 02/08/2017 11:51

54.Posté par MDR****merci de ce commentaire et d accord avec vs , mais il faut parfois entrer ds la vulgarité et pour cela je vais rajouter : "il faut parfois parler ainsi afin d instruire les c..... les fainéants et assistés qui ne critiquent que ce qu ils ne connaissent point " la mentalité est ainsi et l on se rend compte d une hypocrisie certaine lors des derniers evenements dramatiques que notre pays a subit , où ces memes personnes vont embrasser policiers et gendarmes , mettre un drapeau a leur fenetre, allumer des bougies , mais......pour eux trois jours aprés c est oublié ! mais cela reviendra en esperant que ces hommes n accepteront la pseudo reconnaissance qui leur est prêtée par ces individus ..bonne journée a vous

55.Posté par MDR le 02/08/2017 11:35

Mais Loyada pourquoi discuter avec ces individus, oui ils ont été militaires lors de la journée nationale du
citoyen due à la Nation. La journée a été d'une extrême violence pour eux, exposés toute la journée à une climatisation agressive, heureusement 1heure de cessez le feu a été négociée avec l'officier instructeur, pour permettre aux soldats rentrant du feu de se restaurer avec un copieux repas servi au Mess, mais la peur au
ventre les valeureux combattants sont repartis sur les T.O.E et courageusement se sont assis au bord de la tranchée leur servant de banc pour écouter le chant des balles sifflantes et traçantes que l'Adjudant flanqué
de son placard de médailles était entrain de leur envoyer. Tremblant et apeurés les valeureux attendaient
les renforts, quand soudains ces derniers arrivèrent sous forme de cloches sonnant la fin des cours.
Les héros d'un jour, traumatisés pour toujours, rentraient chez eux pour raconter leurs faits d'armes à leurs proches ébahis par tant de courage de ces soldats d'un jour.
Pauvre France elle est sûre maintenant d'être bien défendue au cas où....

54.Posté par MDR le 02/08/2017 10:38

Mais Loyada pourquoi discuter avec ces individus, oui ils ont été militaires lors de la journée nationale du
citoyen due à la Nation. La journée a été d'une extrême violence pour eux, exposés toute la journée à une climatisation agressive, heureusement 1heure de cessez le feu a été négociée avec l'officier instructeur, pour permettre aux soldats rentrant du feu de se restaurer avec un copieux repas servi au Mess, mais la peur au
ventre les valeureux combattants sont repartis sur les T.O.E et courageusement se sont assis au bord de la tranchée leur servant de banc pour écouter le chant des balles sifflantes et traçantes que l'Adjudant flanqué
de son placard de médailles était entrain de leur envoyer. Tremblant et apeurés les valeureux attendaient
les renforts, quand soudains ces derniers arrivèrent sous forme de cloches sonnant la fin des cours.
Les héros d'un jour, traumatisés pour toujours, rentraient chez eux pour raconter leurs faits d'armes à leurs proches ébahis par tant de courage de ces soldats d'un jour.
Pauvre France elle est sûre maintenant d'être bien défendue au cas où.

53.Posté par loyada le 31/07/2017 17:24

51.Posté par planqueur***et...en plus les traces que j aime sont celles laissées sur mon compte en banque depuis quelques années et que toi tu n auras peut être pas apres tes années de boulot , et surtout ne dis pas le contraire !!!! je ne te croirais pas !!!!

52.Posté par loyada le 31/07/2017 17:22

51.Posté par planqueur***** malheureusement il y a une majorité de gens qui n ont jamais connus l armée , qui ont des " traces" a la naissance et les gardent toute une vie , pour nous cela s arrete un jour !,

51.Posté par planqueur le 31/07/2017 15:07

37 ans dans la tête ça laisse des traces!

Et c'est moche

50.Posté par loyada le 31/07/2017 13:46

48.Posté par JORI ****je n en connais que tres peu de choses de l armée n y ayant effectué que 37 ans ! mais vous ?

49.Posté par loyada le 30/07/2017 22:35

47.Posté par HYPO ****aussi je suis de ton avis !!

48.Posté par JORI le 30/07/2017 21:57 (depuis mobile)

37. Loyada. Pouvez vous me rappeler ce qu''est l''armée selon vous puisque vous prétendez en connaître un rayon.

47.Posté par HYPO le 30/07/2017 18:27

LE GENERAL et le petit chef........Moi je préfère le GENERAL.......

46.Posté par GIRONDIN le 30/07/2017 13:09


30.Posté par JORI
+1

45.Posté par A mon avis le 30/07/2017 11:24

@ 41 et c'est Defferre qui a gagné !

44.Posté par A mon avis le 30/07/2017 11:19

@42 loyada : belle idée de vos concitoyens ! Il est vrai que le "con" c'est toujours l'autre ! Mais dites vous bien qu'on est toujours le "con" de quelqu'un !

Par ailleurs, et sans ignorer l'utilité et l'action positive le l'armée française auprès des populations dans pays en conflit, le comportement individuel des bidasses en "opex" est-il toujours exemplaire ?

43.Posté par pffffffffffff le 30/07/2017 08:53

pauvre Louis Philippe tu dois en user de tubes de vaseline depuis l'élection du Macron!

42.Posté par loyada le 29/07/2017 23:20

16.Posté par A mon avis...l armée est au service des citoyens ...pas des cons ..et je parle en connaissance de cause car lors de plusieurs opex effectuées ainsi que des sejours relaxs , la communauté française presente sur les lieux "visités" est tres représentatives de la categorie que j ai cité plus haut !!!!et cela ne dat pas d aujourd hui !!!

41.Posté par klod le 29/07/2017 22:14

"le général offusqué aurait dû provoquer Macron en duel "

tout à fait d'accord avec "à mon avis"

restaurons les duels ................. ca avait de la gueule ....de l'HONNEUR et du sanglant ...............

allez ,allez , allez , allez

le dernier duel :

"Il y a cinquante ans, le dernier duel de France

Le 21 avril 1967, le maire de Marseille Gaston Defferre et le gaulliste René Ribière croisaient le fer. Un combat pour l’honneur, malgré la désapprobation de De Gaulle"


one again ?


40.Posté par Longani le 29/07/2017 22:05

Allez arrêtez tout ce tintamare autour de l'éviction de ce général, il s'est évincé tout seul, il avait même
dépassé l'âge limite, il a voulu faire le malin devant le Président en le prenant pour un gamin.
En attendant il s'est fait mettre d'équerre tout de suite par le Président et il a bien fait il a tué le bébé dans
l'oeuf pour l'exemple sinon il se faisait manger par tous les autres. Au moins c'est clair le Président a indiqué
aux mutins qui était aux commandes du pays. Mais où va t on si les militaires se révoltent contre leur Chef,
la rebellion ou mutinerie en temps de guerre est sanctionnée par le passage devant une Cour Martiale.
Alors général rapprochez vous de Philippe il vous trouvera un job dans son entreprise..

39.Posté par loyada le 29/07/2017 21:26

9.Posté par Fer de Lance** le devoir de réserve n a pu lieu d exister dés l instant ou tu es rayé des contrôles des armées

38.Posté par loyada le 29/07/2017 21:24

5.Posté par Louis Philippe*****remarques , apres avoir lu le pseudo commentaire que tu as posté on ne peut en conclure que l on ne peut toujours pas faire d un âne un cheval de course , donc tu resteras toujours un âne , heureusement d ailleurs car ds la vie tu dois etre un sacré cas !!! je ne rajouterais de qualificatif , certains comprendont , toi ? non !!

37.Posté par loyada le 29/07/2017 21:21

3.Posté par JORI***déjà ds tes souvenirs essaies de te rappeler déjà ce qu est l armée ?

36.Posté par vanille le 29/07/2017 21:20

Bravo à ces militaires qui nettoie les gencives de Macron.

35.Posté par Dazibao le 29/07/2017 20:01

Faut causer de ce qu'on sait:

Le généraux notamment de division qui ont signé cette lettre risquent gros car dans la réalité ils ne sont pas à la retraite:


La « deuxième section » des officiers généraux a été créée en 1839 sous Louis-Philippe, en théorie pour permettre de rappeler facilement à l’activité les généraux compétents en temps de guerre. Cent soixante-dix ans plus tard, la France mène surtout des opérations extérieures sous mandat international et avec des effectifs réduits. Mais le mode de gestion a été conservé : on ne change pas une équipe qui gagne !

Dans un rapport de présentation d’un projet de loi modifiant l’ancien statut général des militaires en 2004 (n°1741), Guy Tessier, président actuel de la Commission de la défense précisait :


« Bien que sans emploi, les officiers généraux de la deuxième section sont considérés comme étant en activité sans limite d’âge et sans limitation de nombre.

Ils restent pour la plupart, de manière très théorique, à la disposition du ministre de la Défense qui peut les employer en fonction des nécessités de l’encadrement, notamment en temps de guerre. Ils sont soumis au devoir de réserve et aux règles statutaires relatives à la liberté d’expression... »

...........................

Par conséquent MACRON peut les saquer et les verser directement à la retraite tout en les sanctionnant pour manquement au devoir de réserve.

34.Posté par Pamphlétaire le 29/07/2017 19:55

23.Posté par Lucas le 29/07/2017 14:45

Pourquoi des militaires fussent ils de haut rang n'ont pas fait cette démarche eux mêmes laissant plutôt à leurs camarades retraités le soin de le faire?

J'apporte une précision nécessaire dans votre commentaire, à savoir ce qui suit :

Il y a des officiers et généraux d'active qui l'ont fait de tous temps mais "la plume est serve et la parole est libre" pour ces officiers et généraux comme pour les magistrats du Parquet aux audiences.

Souvenez-vous du 18 décembre 2013 , le Général de Corps d'Armée de la gendarmerie Bertrand SOUBELET était entendu par la commission de l'Assemblée Nationale de lutte contre la sécurité présidée par M Jean-Pierre Blazy député. Voir le lien pour une connaissance approfondie : quant à la vidéo sur le site de l'Assemblée Nationale, impossible de la voir après un an où s'est déroulée la séance (ce qui arrange bien les choses pour ne pas connaître ce qui a été dit et qui dérange fortement....)

L'article et les commentaires sont intéressants mais peut-être pas pour vous...

De plus, Bertrand Soubelet a soutenu Pierre de Villiers qui n'a fait que son devoir d'après ses propres termes...
http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2017/07/19/31003-20170719ARTFIG00185-bertrand-soubelet-pierre-de-villiers-n-a-fait-que-son-devoir.php

Il ne faut pas dénaturer les faits ni l'Histoire sinon les mensonges foisonnent, n'est-ce-pas?

33.Posté par A mon avis le 29/07/2017 19:35

@ 30 JORI Sur la chronologie, vous avez peut être raison. Je n'ai pas suivi de près ces démêlés d'amour-propre.

Qu'un vieux général offusqué soit mis sur la touche, ne mérite pas tout le battage qui est fait sur cette affaire,
L'armée, comme la religion, sont des institutions intouchables !....

@ VIEUX CREOLE : le général offusqué aurait dû provoquer Macron en duel LOL !
Il pourra maintenant aller faire de la figuration chez son chouan de frère au Puy du Fou !

Quand les crédits militaires deviennent la priorité d'un Etat, c'est un mauvais signal. De plus, la France ne doit pas être "le bras armé de l'Europe".
La priorité devrait être donnée à l'Education nationale et à la recherche.

32.Posté par marc le 29/07/2017 19:08

blablablablablablabla.
Les mecs voient leurs budgets se réduire ça y est c'est la misère. Pour une fois que d'autres hormis les petits mettent les mains à la poche aussi, bien sûr nous c'est et ce sera toujours le cas.
L'armée de toute façon les carrières avec 15 ans de service et retraite faut arrêter de rêver c'est fini ou ça tardera pas. Et serait un peu temps, car nous sortir l'argument de les militaires nous défendent etc, oui c'est bien et c'est aussi vrai.
Mais l'armée c'est aussi conquérir de nouveaux territoires, assiéger, instaurer son 'pouvoir', pour aussi récupérer les richesses d'autres pays. Tout est business, faut pas se leurrer.
Si la France arrêterait d'aller foutre son nez dans ses pays où la guerre à toujours régner, tout ça parce que tel ou tel roi veut imposer sa dictature, on aurait peut-être un peu moins de 'terroristes' sur le territoire. Les USA eux s'en foutent, ils envahissent partout, vont soit disant libérer des pays (elle est belle la libération de l'Irak) et s'en vont après avoir certainement piller des ressources sur le territoire. Comme ils sont bien loin et séparer par la mer, y'a un peu moins de chances d'avoir des terroriste qui y viennent (exceptés les endémiques).
En parlant de ça à la réunion, y'en a pas mal qui sont fichés S ici. Donc si y'a quelque chose ça viendra pas forcément de quelqu'un d'extérieur.

31.Posté par Pamphlétaire le 29/07/2017 18:55

NOS RESPECTS MON GENERAL ! par Richard Labévière sur un site suisse.

On ne peut pas dire tout et son contraire et faire l’inverse de ce qu’on dit… Baisser les impôts et commencer par augmenter la CSG, casser le code du travail et prétendre l’améliorer, annoncer une augmentation du budget de la Défense – pour atteindre 2% du PIB en 2025 – et la veille du 14 juillet décréter une coupe sèche de 850 millions d’euros et un gel de 2,7 milliards, soit près de 10% du budget global de nos armées.

Les coupes annoncées touchent, en premier lieu, le régalien : 47% des annulations, soit 1,4 milliard d’euros entre la Défense, l’Intérieur et le ministère des Affaires étrangères. Défense, lutte anti-terroriste et relance diplomatique sont pourtant les thèmes avancés par le nouveau président de la République comme des priorités nationales. Or ce sont leurs crédits que l’on casse en premier dans la précipitation d’un effet d’annonce ! Il y a clairement une incohérence de fond entre la réalité et celle que le Président de la République distille sur son Smartphone…

Pour financer les 850 millions de coupes, la Direction générale de l’armement (DGA) va classiquement se tourner vers les industriels pour renégocier des prix à la baisse et des livraisons de matériels différées. Mauvaise nouvelle pour les industriels qui emploient directement 165 000 personnes sur le territoire national. Vont souffrir évidemment les emplois et la sous-traitance… La liste des programmes concernés devrait être connue d’ici la fin de l’été, mais on sait déjà ceux qui trinqueront les premiers : annulation de 360 blindés pour l’armée de terre, filière aérospatiale ciblée, livraisons des frégates intermédiaires et des avions ravitailleurs repoussées…La suite sur le lien ci-après :

30.Posté par JORI le 29/07/2017 17:33

25.Posté par A mon avis le 29/07/2017 16:02
Il s'est exprimé, je crois, après s'être fait sermonné par macron. Donc rien d'extraordinaire à ce qu'il le fasse.
"Que d'histoires pour un vieux général offusqué qui démissionne", juste pour votre info, c'est quand même macron qui a demandé à ce "vieux général offusqué", alors qu'il devait prendre sa retraite, de rester un an de plus et non ce "vieux général offusqué" qui aurait voulu continuer à s'imposer à la tête des armées.

29.Posté par Pamphlétaire le 29/07/2017 17:32

24.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 29/07/2017 15:15

J'approuve votre commentaire qui est plus intense que le mien...C'est bon de savoir qu'on n'est pas seul à posséder des idées en symbiose.

28.Posté par bravolarmee le 29/07/2017 17:26

Bravo de sermonner l'incapable qui nous gouverne, un opportuniste inculte et ignare, un mec qui n'a jamais rendu service à la France

27.Posté par VIEUX CREOLE le 29/07/2017 17:25

A " a mon avis "( POST 25 ") .

_Pierre le Jolis de Villiers de Saintignon ( vous avez bien cité intégralement toutes les particules nobiliaires!) est le Frère de Philippe Jean Marie Joseph le Jolis ,de Saintignon de Villiers plus connu des Français Lambdas et même célèbre dans le monde , grâce au spectacle du" puits du Fou ....

- Le Général ,s'est exprimé dans la presse - sous sa signature - aprés l’humiliation publique , inule - du Président Macron ! Le Général - à la veille de la retraite et estimé , semble-t-il dans l'armée - a été mis dans" l'obligation de démissionne"r , le lendemain de l'affront qu'il avait subi la veille !!!
N'importe quel Général ( quelle que soit son origine de naissance , aurait trés vraisemblablement agit de façon identique , face à un tel acte d'autoritarisme" !!!
_ Je suis néanmoins d'accord avec le dernier paraphe - la conclusion - de votre courriel !!!

26.Posté par VIEUX CREOLE le 29/07/2017 16:39

MADAME JULIETTE CARANTA -PAVARD VOUS AVEZ RAISON ! ON ÉPROUVE UN PEU LES MÈMES SENTIMENTS QUE VOUS ! On utiliserait peut-être pas la même forme de style ....Mais "le style c'est l'Homme "-ou la Femme- dit-on...Et puis, il faut reconnaître que " le privilège de l'âge "autorise certains coups de gueule" musclés et.... utiles !!!

25.Posté par A mon avis le 29/07/2017 16:02

@ 21 JORI : Pierre Le Jolis de Villiers de Saintignon ne s'est pas exprimé seulement devant cette commission où c'était normal de donner son avis. Il a aussi largement exprimé son état d'âme dans la presse !
De toute façon, tous les ans au moment du budget, c'est la même rengaine des chefs militaires de pleurer misère ! C'est de bonne guerre LOL !
Mais ils n'ont pas l'habitude de se faire envoyer sur les roses !

Que d'histoires pour un vieux général offusqué qui démissionne.

Et Macron prend la grosse tête, si c'est encore possible, mais si elle devient trop lourde, gare à la chute !....

24.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 29/07/2017 15:15

*Quel plaisir de voir ces hommes (qui en ont vu un peu plus...) moucher sans ménagements ce tendron de "président-dent-de-lait" - qu'une partie du "peuple français" a eu le goût de nous donner !

*Lequel "tendron" - imbu de sa petite personne jusqu'au ridicule - se comporte comme un gamin mal élevé et capricieux, révélant au fil des jours sa vraie nature; et, plus grave, le côté factice des ses assurances...

23.Posté par Lucas le 29/07/2017 14:45

Mais finalement comme le souligne un des posts comment se fait il que ça ne soient ques de militaires
retraités qui signent une pétition contre le Président MACRON, celle ci n'a pas de valeur. Pourquoi
des militaires fussent ils de haut rang n'ont pas fait cette demarche eux mêmes laissant plutôt à leurs camarades
retraités le soin de le faire?.
Auraient ils eu peur des représailles immédiates du Chef de l'Etat ou le courage leur a t il manqué?
Je pense pour ma part que les militaires quel que soit leur rang, qu'ils soient en bas de l'échelle ou tout en
haut comme c'est le cas ici, n'ont ni à commenter et encore moins aller contre les décisions du Président
de la République ils lui doivent obéissance c'est leur Chef, le Chef des Armées.

22.Posté par klod le 29/07/2017 14:01

"Celui qui s'impose par la force est un faible" ................................ certes, le passé national et autres le montre notamment.

21.Posté par JORI le 29/07/2017 13:24

19.Posté par A mon avis le 29/07/2017 11:49
D'une part je ne vois pas le rapport avec mon post et d'autre part pourquoi l'ex CEMA aurait été invité à auditionner devant cette commission si ce n'est pour l'informer sur l'état et les moyens réels des forces???. Qui dit moyens, dit budget engagé pour la réalisation des missions.
Du coup, pourquoi cette commission n'a t elle pas auditionné que la ministre??.

20.Posté par Dazibao le 29/07/2017 12:12

Cette lettre est une véritable calotte, un coup de gant militaire à la gueule. Pour avoir lu ce qu'est caractère de Macron tout empreint de susceptibilité car n'acceptant pas d'être contrarié, cette lettre est un camouflet.

Venant de la part de militaires, les mots sont d'une extrême violence et font valoir que MACRON n'est le chef que de lui-même et que de plus que bien qu'étant le chef des armées, il n'en a pas l'envergure. Cette rare initiative est gravissime vu qu'elle remet en cause sa légitimité ("Dans ce cas, ce doute vous honorerait car il montrerait que vous avez senti la différence entre être le chef légal, et être le chef véritable"). Par les mots "Si votre jeunesse est une excellente chose, elle ne vous a pas apporté l’expérience du Service sous les armes", les militaires rappellent à MACRON qu'il n'est qu'un marmaille l'école.En un mot ils disent que c'est un nul, un incompétent.

Connaissant, sans prétention, un petit peu (je dis bien un tout, tout petit peu) la chose militaire, cette lettre qui remet en cause la compétence et surtout l'autorité du chef des armées, revêt l'aspect d'une déclaration de guerre.

Je pense qu'après la lecture de cette lettre MACRON va laisser éclater une grosse colère et que le premier notamment militaire,qui passera à proximité ramassera.


On en revient à cette triste réalité démocratique: un seul homme ne peut pas être compétent partout et diriger la France suivant ses humeurs. Celui qui s'impose par la force est un faible.

19.Posté par A mon avis le 29/07/2017 11:49

@ 3 Jori : Si Pierre Le Jolis de Villiers de Saintignon, en sa qualité de général des armées pouvait critiquer la stratégie militaire, ce n'était pas à lui de critiquer le budget qui est du ressort du Ministre de la défense.

Quand les chefs militaires donnent de la voix dans un pays, ce n'est jamais bon signe !

L'armée est au service de la Nation, pas l'inverse.

18.Posté par A mon avis le 29/07/2017 11:36

14. Pamphlétaire : prononcer "Président Macron" vous "affadit le cœur" ?
Est-ce encore possible "d'affadir votre cœur ? Avec vos commentaires habituellement fades et empreints de dégoût !

17.Posté par A mon avis le 29/07/2017 11:23

@ 12 Thierry : et dans l'armée, ce ne sont pas les "petits chefs" qui manquent !

Quant aux leaders en politique, attention à ce qu'ils ne deviennent pas dictateurs !

16.Posté par A mon avis le 29/07/2017 11:14

@ 11 et pourquoi les militaires ne seraient-ils pas critiquables ?

"Ce " quarteron de généraux en retraite",comme dirait un illustre français. " (et comme le rappelle @10,) n'a rien d'autre à faire que d'écrire une prose indigeste parce que l'un des leurs a été veryement remis a sa place et se sent outragé ?

L'armée est au service de la nation. Pas l'inverse !

15.Posté par klod le 29/07/2017 10:53

"qui ose critiquer les militaires "............................ ha bon ? pourquoi c'est une caste interdite de critique ? l'ortf : une seul voix et que personne ne bouge ?

14.Posté par Pamphlétaire le 29/07/2017 10:24

Tout à fait exact et la prose est superbe. Me concernant, j'aurais été plus virulent et jamais aussi précis que la rédaction de cette lettre, dans le fond et la forme. Elle devrait être prise en exemple pour les cours de français, d'écriture, de dissertation dans les écoles primaires et secondaires.
Macron (je n'arrive plus à écrire le président Macron, cela me dégoûte, m'affadit le cœur, m'écœure, me répugne) est le président de la France mais d'une minorité de Français et je ne fais pas partie de cette minorité là. C'est tout.

13.Posté par Bryandoht le 29/07/2017 10:10

A post 9
C'est toute l'armée française qui se sent humilier et toucher au coeur !

12.Posté par Thierry le 29/07/2017 09:06 (depuis mobile)

La pure différences entre le chef et le leader. L'un n'est qu'un frustré qui a sa place par défaut et l'autre au mérite d'être SON équipe.

Au combien il y a des petits mais très petits chefs... ceux-là même tuent les petits. C'est minable.

11.Posté par legendre de noé le 29/07/2017 08:17

Allucinant les posts qui ose critiquer les militaires et encore plus ce général et ces signataires. Parlez de choses que vous maitrisez, pas juste faire l'intéressant. Fait vraiment pitié

10.Posté par aldimiola le 29/07/2017 08:10

"Un quarteron de généraux en retraite", comme dirait un illustre français.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >